Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentations

Le 22SAS12 est un groupe de reconstitution de Parachutiste SAS Français Libre et du 22eme régiment SAS anglais. Ce blog présente notre approche particulière de la reconstitution mais il s'adresse aussi à tous les passionnés des SAS. Nous parlons des opérations, des équipements mais aussi de littérature, de cinéma et de l'actualité. Crée en 2006, ce blog est devenu la première source francophone sur le "Regiment" !   
En savoir plus

22SAS12 is a group reenacting WW2 era Free French SAS paratroopers and the modern 22 SAS. This blog presents our particular approach of the reenactment but is also aimed at all people passionate about the SAS. We talk about operations, equipment but also about literature, cinema and the current events. Created in 2006, this blog has become the premier French-speaking source on the "Regiment" !

More information 

Recherche

28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 16:24

 

 

01 copie

Le contexte :

Un pays type ex-Yougoslavie a connu plusieurs années de guerre civile, cela fait plus de 10 ans que la paix est de retour. Plusieurs criminels de guerre doivent répondre de leurs actes devant un tribunal pénal. Nos services de renseignement ont localisé un ancien officier de l’armée régulière passé chef de milice durant la guerre, il vit aujourd’hui dans une vallée isolée au milieu de sa famille. Une équipe d’observation est en place depuis plusieurs semaines, elle a clairement identifié la cible, plusieurs témoins ont eux aussi confirmé les photos prises. Les élections de notre pays approchent et le pouvoir en place veut un geste fort pour asseoir une stature internationale.

Notre mission : appréhender l’ancien chef de guerre vivant et le remettre en bon état aux autorités pour le flash info de la soirée.

Ce que nous savons : La cible vient prier chaque dimanche matin dans la chapelle d’un village abandonné, berceau de sa famille. Il vit caché parmi les siens, il n’a plus de contact avec sa milice. Il est en bonne santé, a bénéficié d’un solide entrainement militaire, on ne sait pas dans quelle mesure il se laissera prendre, il est bien précisé au briefing de l’avoir vivant et sans équimoses visibles devant la caméra. Notre Ministre de la Défense fera le déplacement le dimanche de l’interpellation dans la ville la plus proche de l’objectif pour apparaitre devant les cameras avec notre cible.

 

Le largage sur zone :

A proximité de notre objectif, il y a un site archéologique régit par l’ONU, l’équipe archéologique est ravitaillée tout les samedi en début de matinée. Le commando composé de 5 SAS12 et de 10 membres du Groupe Rhône est caché dans les fourgons du convoi. Nous sommes largués à 5km de notre objectif. Le groupe prend la direction de l’objectif indicatif Hôtel sur un axe à l’abri des regards, indicatif Rhin. Une équipe suit l’unique axe carrossable pour atteindre Hôtel indicatif Danube afin d’effectuer une dernière reconnaissance.

 

Le soleil brille, il fait 20 degrés, des nuages et de la pluie sont annoncés pour les heures à venir mais nous ne savons pas vraiment quand car le vent souffle extrêmement fort (85Km/H en moyenne avec des pointes).

La marche d’approche se déroule sans problème malgré le vent, le groupe arrive sur les hauteurs à proximité d’Hôtel en début d’après-midi. Le Groupe Rhône se charge de trouver une zone de vie et le SAS12 part pour l’objectif avec tout le matériel pour réaliser deux postes d’observation. 

 03 copie

 

Nous grenouillons autour de l’objectif pour trouver un bon visuel sur l’ensemble des bâtiments en ruine de Hôtel. Nous laissons un binôme appuie feu sur les hauteurs de l’objectif indicatif Gorgone.

Le reste de l’équipe crée un second PO indicatif Mercure à proximité immédiate de l’axe Rhin et de Hôtel afin de confirmer l’arrivée de notre cible et de couvrir le dispositif. Une cavité naturelle avec une superbe vue en profondeur de l’axe Rhin est trouvée, nous ne perdons pas de temps à l’aménager. Nous concentrons donc nos efforts sur le balisage de l’axe d’infiltration de l’équipe d’intervention d’Hôtel vers notre zone de vie, la végétation type maquis y est très épaisse.

A la radio j’entends que l’équipe de reconnaissance de l’axe Rhin a prit contact avec notre groupe bivouac.

Nous revenons vers la zone de vie camouflée, un binôme SAS12 est en poste sur Gorgone et un second monte les abris camouflés pour l’équipe en faisant attention de bien tendre les bashas et creuser des rigoles d’évacuation pour la tempête qui se prépare. Pendant ce temps je présente notre dispositif à notre chef de groupe qui veut reconnaitre la voie d’infiltration. Le PO Gorgone est bien camouflé, un binôme SAS12 Fusil à lunette/minimi y est confortablement installé avec une magnifique vue sur l’ensemble des bâtiments d’Hôtel et particulièrement la porte d’entrée de la chapelle.

La nuit s’apprête à tomber, nous réalisons une maquette et un bac à sable pour l’intervention de dimanche matin. Alors que nous terminons le briefing, un déluge s’abat sur notre secteur. Nous avons juste le temps de nous glisser dans les duvets et laisser passer la nuit.

Je n’ai pas vérifié l’installation puisque je dors en binome avec Frog, le vent souffle très fort faisant trembler toute la végétation autour de nous. Nous sommes en plein maquis, Il n’y a aucun risque de prendre une branche sur la poire vu qu’aucun arbre ne dépasse les trois mètres. Dans le milieu de la nuit, je sors la main du bivi pour constater qu’un véritable ruisseau coule autour de l’abri mais que l’ensemble reste au sec.

06H00 : Ma « MénatWatch » sonne et j’ai le très grand plaisir de constater que la pluie a cessé. Nous sortons de nos cocons et nous voyons dans le ciel les nuages qui disparaissent. C’est donc un véritable plaisir de s’équiper et de ranger le bivouac au sec.

Une heure plus tard, la patrouille est en marche, les SAS12 rejoignent les PO Gorgone et Mercure après avoir escorté le groupe Action aux portes du village.

Gorgone confirme que le village abandonné est vide. Je suis au poste Mercure avec les sacs du codo et l’axe Danube en enfilade et j’attends le passage de notre cible.

L’équipe Action se déploie sous le regard de Gorgone autour de la chapelle.

Notre invité est attendu entre 9H et 12H et à 9H précise j’aperçois dans ma lunette un individu. Il a la même corpulence que notre cible mais il m’est impossible de confirmer l’information. Il se dirige vers Hôtel d’un pas sur, il porte une veste avec un col qui lui cache partiellement le visage. Lorsqu’il passe à notre hauteur, je l’entends chantonner.

Gorgone confirme l’arrivée de l’individu dans le village. J’entends dans les conversations radio le mot « cible » et j’ai peur d’une bavure. Heureusement une contre indication arrive très rapidement : « ce n’est pas notre objectif ». Cette personne traverse le village en chantant, s’arrête un instant, observe les environs puis se dirige droit à travers champs vers le PO Gorgone.

Nous sommes tous tendu à cause de cet individu qui vient polluer notre dispositif, il disparait de la vue de Gorgone mais grenouille encore quelques minutes autour du PO puis semble continuer son chemin.

10H30 : Une nouvelle personne se présente sur Danube, l'invidu marche en direction du village d’un pas décidé et il a la carrure de notre cible. Son visage passe une seconde en plein dans la lunette de mon binome qui confirme que c’est bien notre cible.

J’informe le groupe Action par radio. Gorgone confirme aussi que c’est bien notre cible.

L’individu traverse le village et rentre dans la chapelle puis monte à l’étage. Il reste un long moment sur le balcon et fume une cigarette. Assis dans mon trou de verdure j’écoute les quelques indications de Gorgone sur les mouvements de notre cible, le temps s’écoule très lentement.

La cible descend à nouveau et entre dans la chapelle pour y rester un très long moment.

Gorgone annonce à la radio : Notre ami ferme la porte de la chapelle. Il se dirige vers la sortie.

Une voix calme annonce le Top action.

Et le silence fut. 

02 copie

 

10H50 : J’attends à la radio : individu appréhendé, tout est OK, envoyez un hélico.

11H10 : Notre colis est pris en charge par notre autorité, il est en bon état pour passer à la TV dans quelques heures.

 

Tout le monde rejoint le PO Mercure. Nous quittons la zone peu de temps après dans les véhicules sur l’axe Rhin.

J’apprends donc qu’une équipe est apparu à notre cible lui barrant son unique chemin de sortie et lui faisant les sommations réglementaires afin d’occuper son regard pendant que la deuxième équipe passait les murets dans son dos pour l’attraper. Une troisième équipe faisant office de deuxième cercle.

Face à des hommes armés, la cible s’est raidi et a levé les mains, le deuxième groupe a perdu quelques secondes pour franchir le muret et notre individu a commencé à marcher en arrière en direction de la chapelle. Il a alors tenté de courir en direction du porche mais a été maitrisé et désarmé de son PA qui n’a pas dégainé face aux nombres.

 

Une nouvelle fois notre OP annuelle a été l’occasion de nous retrouver entre amis pour des moments intenses. Toute la manip’ s’est déroulée sur notre zone de chasse privée avec l’autorisation du propriétaire de la réserve et des fermes abandonnées. Le passant était notre girond SAS12 déguisé venu foutre le bordel dans le dispositif du Groupe Rhône.

Le « bad guy » était notre « capitanis » réputé pour sa maitrise du Serbo-Croate mais surtout de la tatane crétoise. En demandant à nos amis du groupe Rhône de le prendre vivant sans blessure je rigolais tout seul dans mon PO en imaginant la tête de mes amis au moment où ils allaient découvrir que c’était lui qu’il fallait maitriser…

 

Encore de bons moments à se remémorer autour du feu en Mai 2013.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by MENATOR - dans MILSIM
commenter cet article

commentaires

Romain 29/09/2012 14:51


En tout cas, vous avez de beau pistolet....

Athos 28/09/2012 23:09


Le prendre vivant et présentable!!!!! C'est la derniere fois Ménator, c'est la derniere fois que l'on remplira ce types de missions.

Articles Récents

Catégories