Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentations

Le 22SAS12 est un groupe de reconstitution de Parachutiste SAS Français Libre et du 22eme régiment SAS anglais. Ce blog présente notre approche particulière de la reconstitution mais il s'adresse aussi à tous les passionnés des SAS. Nous parlons des opérations, des équipements mais aussi de littérature, de cinéma et de l'actualité. Crée en 2006, ce blog est devenu la première source francophone sur le "Regiment" !   
En savoir plus

22SAS12 is a group reenacting WW2 era Free French SAS paratroopers and the modern 22 SAS. This blog presents our particular approach of the reenactment but is also aimed at all people passionate about the SAS. We talk about operations, equipment but also about literature, cinema and the current events. Created in 2006, this blog has become the premier French-speaking source on the "Regiment" !

More information 

Recherche

28 janvier 2008 1 28 /01 /janvier /2008 12:37
Observer.gifRob1 a réalisé une traduction de l'article de Neasa McErlean paru dans The Observer du 20 Janvier 2002. Il est question du SBS, l'auteur nous décrit en particulier les salaires des opérateurs et Duncan Falconer nous gratifie d'une explication imagée dont il a le secret.
  
Ces dernières semaines, le habituellement discret Special Boat Service a été impliqué dans deux opérations majeures - sécuriser la base aérienne de Bagram en Afghanistan et arraisonner dans la Manche un navire [ le MV Nisha, ndt ] soupçonné de transporter des explosifs et des armes biologiques juste avant Noël. Mais la plupart du temps le SBS reste dans l'ombre de son équivalent bien mieux connu, le Special Air Service.
Le SBS compte environ 200 commandos, issus des Royal Marines. Ils se considèrent comme encore meilleurs que le SAS. Spécialistes en contre-terrorisme, reconnaissance de plage, sabotage, assauts de plate-formes pétrolières et de grands navires, ils font la plupart des choses que le SAS fait, mais peuvent aussi nager 10 miles ou transporter un canoë. Ils étaient "essentiellement des solitaires et des rescapés, individualistes avec un fort caractère", raconte l'ancien membre Peter Mercer dans son livre Not by Strength, by Guile ("pas par la force, par la ruse"). 

Revenus : Les salaires sont les mêmes que les Royal Marines, en-dessous du niveau d'officier la paie de base va de 12 070 £ à 35 420 £ . Les membres du SBS ont plus de chances d'être près du second nombre, avec des primes pour des compétences particulières et diverses indemnités.

Retraite : le type de retraite des forces armées est attractif, produisant des retraites valant 32% du salaire final après 22 ans de service en-dessous du niveau d'officier, légèrement plus pour les officiers. L'âge de la retraite est de 55 ans, mais les retraites peuvent commencer plus tôt.

Avantages en nature : les avantages ordinaires tels que les congés payés ne sont pas d'une importance particulière pour le genre de personnes qui rejoint le SBS. Le maniement d'un équipement sophistiqué et puissant est plus important. Avec ses aides à la vision nocturne, ses systèmes de navigation par satellite, ses systèmes de pointage pour armes guidées par laser et peut-être le contrôle d'un mini-sous-marin, un homme peut manipuler en une nuit une technologie valant des millions. Bien que certaines personnes ne seront impliquées que dans deux missions réelles par an, toutes conservent un remarquable état physique. Le super-sportif et ancien démocrate libéral Paddy Ashdown montre comment l'obsession de l'état physique dans le Service devient une habitude toute la vie durant.
La camaraderie au sein du SBS donne plus qu'un simple sentiment cool ; elle est officiellement encouragée et aide à sauver des vies. Et si vous aimez jouer à des jeux coûteux, le SBS est le bon endroit : un exercice annuepeut consister à prendre le contrôle d'une plate-forme pétrolière qui a été, fictivement, capturée par des terroristes.

Désavantages : ce travail n'est pas pour ceux incapables de survivre des jours dans la nature, de cuire des asticots dans des boîtes de cnserve et de rester éveillé toute le nuit, éventuellement en couvrant de larges distances. Quitter et rentrer à bord d'un sous-marin est un boulot dangereux. Les opérateurs du SBS meurent plus souvent à l'entraînement qu'au combat.
Ceux qui survivent finissent généralement leur carrière à 40 ans, quand leur meilleur état physique est derrière eux. Revenir au civil peut être difficile pour des hommes habitués à un tel niveau d'investissement. Certains prenaient alors la plume - il existe au moins 30 livres sur l'escadron, * mais ils ont été forcés de signer des clauses de confidentialité en 1997.

Le futur : Des mauvaises communications avec le SAS ont miné les efforts interarmes pendant la guerre des Malouines et d'autres campagnes, induisant des discussions pour rapprocher les unités. Certains voient la fusion des unités comme inévitable.

Mon point de vue : Duncan Falconer
"Tout commando des forces spéciales a envie de connaître cette expérience, tuer pour la première fois", raconte l'ancien commando du SBS Duncan Falconer, auteur de En première ligne. "C'est comme un bambin qui touche un objet brûlant : vous ignorez quel effet ça fait tant que vous ne l'avez pas ressenti. Ensuite, de deux choses l'une : on s'hébitue, ou on déteste." Au cours d'une carrière longue de 20 ans, Falconer a été envoyé en Irlande du Nord, aux USA, en Méditerranée et ailleurs. Dans son livre il souligne le manque de cohésion fréquent entre les hauts gradés, les plannificateurs et les commandos - notamment en Irlande du Nord : "Quelques-unes de ces opérations imaginées de toutes pièces n'ont jamais été autre chose que de pures inventions ou presque".

* : Le SBS s'est appelée Special Boat Squadron jusqu'en 1977. (NdT)

Partager cet article

Repost 0
Published by MENATOR - dans LIVRES -CINE -1-6
commenter cet article

commentaires

serge P. 07/02/2008 15:00

merci pour la traduction, c'est agréable.

MENATOR 06/02/2008 17:35

merci à ROB1 pour la traduction

MENATOR 31/01/2008 12:09

c'est vrai que la page web du Monde pourrait suivre l'exemple.

Romain 31/01/2008 08:32

merci rob1 :)

Rob1 30/01/2008 22:42

"je fais la promo..." -> et j'apprécie ce groupe de presse parce qu'ils ont la gentillesse de laisser en ligne pas mal d'articles intéressants. Pour la trad, peut-être ce week-end...

Articles Récents

Catégories