Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentations

Le 22SAS12 est un groupe de reconstitution de Parachutiste SAS Français Libre et du 22eme régiment SAS anglais. Ce blog présente notre approche particulière de la reconstitution mais il s'adresse aussi à tous les passionnés des SAS. Nous parlons des opérations, des équipements mais aussi de littérature, de cinéma et de l'actualité. Crée en 2006, ce blog est devenu la première source francophone sur le "Regiment" !   
En savoir plus

22SAS12 is a group reenacting WW2 era Free French SAS paratroopers and the modern 22 SAS. This blog presents our particular approach of the reenactment but is also aimed at all people passionate about the SAS. We talk about operations, equipment but also about literature, cinema and the current events. Created in 2006, this blog has become the premier French-speaking source on the "Regiment" !

More information 

Recherche

22 avril 2008 2 22 /04 /avril /2008 09:28

Les français qui rejoignent David Stirling et ses hommes au camp de Kabrit en Janvier 1942 sont équipés à l’anglaise. Je ne sais pas s’il existe une tenue vraiment règlementaire car les SAS ont été équipé à partir de plusieurs stocks d’Egypte et même d’Indes, il ne semble pas que cela fasse parti des priorités des fondateurs du Regiment qui avec les hommes du LRDG partageaient une certaine liberté dans ce domaine.

Nous sommes donc basé sur des photos pour faire un ensemble qui nous parait cohérent et représentatif.



Notre français libre porte le Battle Dress anglais modèle 1937 et la tenue tropicale britannique :

 

Attention, les français ne portent pas le béret sable qui est une fantaisie du groupe reconnu par les autorités militaires anglaises en 1952 seulement.

Les français portent le calot règlementaire anglais avec la dague ailée SAS sur la coté gauche, son emplacement varie selon les photos, je ne sais pas si il y a une position précise.

 

Sur la chemise aertex, les ailes égyptiennes signes de plusieurs missions accomplies, sont portées à gauche. Un short complète cette tenue légère.

Les SAS ont utilisé des sandales en cuir provenant des stocks des gardes frontières Jordaniens et Egyptien. Notre soldat porte les chaussures règlementaires avec des guêtres très pratiques contre le sable.

 

Sur le Battle Dress 37, on voit parfois le brevet parachutiste français modèle 1936 sur la manche gauche et les titres France sur les épaules. Les français portent les ailes à la croix de Lorraine à droite sur la poitrine et les vétérans arborent les ailes égyptiennes à gauche. Il n’y avait pas de pantalon para encore en 1942, ils portaient le modèle 1937.


L’imagerie populaire renvoie souvent l’image de SAS barbues et poussiéreux habillé à l’Arabe. D’après les textes, Le Capitaine Bergé ne tolérait pas ce genre d’excentricité, notre français libre ne porte donc pas un keffieh local mais un chèche populaire dans l’Armée française en Afrique.


Le brelage est le modèle réglementaire britannique. Notre soldat porte la tenue complète pour l’entraînement à savoir casque, porte chargeur, outils de combat et « smallpack »

Lors des raids, les équipages de jeep portent le ceinturon de combat avec l’arme de poing , son porte chargeur et l’étui boussole en permanence. Le reste du brelage composé essentiellement du « smallpack » et de la gourde est à portée en cas d’évacuation rapide du véhicule dut par exemple à un raid aérien.



Les nuits sont froides dans le désert, la sentinelle comme l’équipage de Jeep portent l’ensemble des vêtements chaud de l’Armée Anglaise : « leather jerking », « overcoat » et des vêtements locaux bien entendu.




Notre français libre part à l’entraînement : Il n’a pas encore la célèbre Sten qui n’est entré en service que fin 1941 et n’a pas été distribué aux SAS dans le désert . La Thompson 1928 offre une puissance de feu impressionnante et pour la précision le vieux Lee Enfield MkIII fait encore amplement l’affaire. Les équipages de jeep prenait toujours un fusil pour le tir à longue distance et plusieurs Thompson pour le combat rapproché : Une rafale pour faire baisser les tête, le pied sur l’accélérateur.





Regardez notre série de photos de la reconstitution d’un équipage Jeep de SAS français

Tenue de frog, photos et texte de Fabien

Partager cet article

Repost 0
Published by MENATOR - dans TENUES
commenter cet article

commentaires

Pousse-cailloux 21/03/2009 23:43

Un autre aspect de notre passion à tous : les hauts faits d'armes de nos grands Anciens. Bravo pour votre boulot sur les véhicules.

Bourgine 21/03/2009 18:44

Bonjour chers amis,Nous sommes comme vous passionnez de matériel SAS nous avons d'ailleurs refait une jeep SAS en version Europe et nous sommes en instance de restauré une version Lybie. Il nous manque le support et le compas solaire. Si vous savez où nous pourrions trouver une reproduction ou avoir les plans pour en refabriqué. Si vous avez veuillez me les envoyé par mail et par la même occasion visité notre site pour voir notre jeep version Bretagne.Amicalement Bourgine Bruno

frog 23/04/2008 19:00

ca fait un peu partisan de tito, la derniére, non ?c'est marrant.

le phasme 23/04/2008 13:30

et la crasse, aussi...

ATHOS 23/04/2008 12:28

Le bronzage Frog... le bronzage.

Articles Récents

Catégories