Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentations

Le 22SAS12 est un groupe de reconstitution de Parachutiste SAS Français Libre et du 22eme régiment SAS anglais. Ce blog présente notre approche particulière de la reconstitution mais il s'adresse aussi à tous les passionnés des SAS. Nous parlons des opérations, des équipements mais aussi de littérature, de cinéma et de l'actualité. Crée en 2006, ce blog est devenu la première source francophone sur le "Regiment" !   
En savoir plus

22SAS12 is a group reenacting WW2 era Free French SAS paratroopers and the modern 22 SAS. This blog presents our particular approach of the reenactment but is also aimed at all people passionate about the SAS. We talk about operations, equipment but also about literature, cinema and the current events. Created in 2006, this blog has become the premier French-speaking source on the "Regiment" !

More information 

Recherche

14 avril 2006 5 14 /04 /avril /2006 10:10
HK G36 (photos à venir)
 
  Fabriqué par Heckler und Koch Obeindorf depuis le début des années 90, le G-36 E est l’un des derniers fusils d’assaut adopté par le 22SAS. Il s’agit d’une arme de bonne qualité, chambrée en 5.56 OTAN et offrant une puissance de feu nécessaire au vu des nouveaux équipements des terroristes modernes, ce qui en fait une des armes de prédilection des groupes de lutte antiterroriste dans le monde avec le MP5.
 
 Dans la recherche d’ armes toujours plus simples de fabrication donc moins coûteuses et aussi pour répondre aux attentes de la BUNDESWEHR, Heckler und Koch a lancé une étude conduisant à la réalisation et réussite du programme HK G-36 E et dans la foulée à son adoption par l’armée Allemande.
 
 Le G-36 E fonctionne par emprunt de gaz et tête de culasse rotative, bloquée par 6 tenons au moment du départ. Le HK G-36 E est aussi, notons le, dépourvu de récupérateur de gaz et que le piston et la culasse, situés dans le garde main, sont indépendants.
 Le levier d’armement, situé au dessus du boîtier, en position centrale et le sélecteur de tir, placé des 2 cotés, au dessus de la poignée pistolet, doivent permettre l’utilisation aussi bien par les droitiers que les gauchers sans la moindre modifications. Le sélecteur de tir est à 3 position, sûreté, coup par coup et rafale libre.
 La boîte de culasse du HK G-36 E est réalisée en matière synthétique haute résistance comme la plus part des pièces externes, permettant une importante réduction de son poids, le portant à 3.3kg pour une longueur totale de 990mm. De plus, sa crosse est repliable et non télescopique et est dotée d’un épaulement pour le tir en position repliée et qui porte sa longueur à 760mm.
 Il est doté de la munition de 5.56 OTAN, pour une vitesse initiale de 920m/s et une cadence de tir de 750coups/min et l’alimentation se fait par chargeurs translucides de 30 coups avec coupleurs intégrés.
 Son canon, chromé à l’intérieur afin de faciliter le nettoyage, présente 6 rayures à droite au pas de 178mm, pour une longueur de 480mm. Au bout, on trouve un cache flamme sur lequel peuvent s’adapter toutes grenades à fusils à « empennage standardisé de 22mm » et la baïonnette prévue pour le Kalachnikov AK47.
 La visée est assurée par une optique à grossissement 1.5X intégrée à la poignée de transport ainsi que d’organe de visés de secours situés aussi sur la poignée.
 
 Le G-36 K Version raccourcie du G-36 E, l'arme mesure 860 crosse dépliée et 615mm crosse repliée, son canon est long de 320mm et elle pèse 300g de moins que le G36. Il s'agit donc d'une version visant plutôt les forces spéciales, les parachutistes, les conducteurs de chars ou d'hélicoptères, les groupes d'interventions en milieu clos... En effet elle conserve toute la puissance conférée par la cartouche de 5.56mm en limitant l'encombrement qu'engendre un fusil d'assaut (à peine plus de 60cm quand la crosse est repliée).
 
 Le G-36 C Cette version pousse encore plus loin la logique de réduction de la taille de l'arme que le G36K. C signifie Commando ou Compact ; la taille de l'arme passe à 720 crosse dépliée et crosse repliée 500mm, celle de son canon à 228mm et son poids à 2.8kg. Sa poignée de transport est abaissée et le fusil pet accueillir une poignée de type RIS facilitant sa prise en main. On arrive alors à une arme se rapprochant plus d'un pistolet mitrailleur au niveau de ses proportions mais gardant la puissance de feu d'un fusil d'assaut, ce qui est un avantage certain en combat rapproché. Cette variante (tout comme le G36K) est utilisée par des unités telles que le GIPN français.
C’est cette version qui semble avoir été adopté par le 22SAS. Il n’y a pas encore d’information précise.
 
Le MG36 Mitrailleuse d’appui léger. Il s'agit en réalité de la version standard du G-36 E à laquelle on a rajouté un bipied et un chargeur double tambour de type C-mag d’une capacité de 100 cartouches. Cette grande capacité et la précision apportée par le bipied (et généralement par une lunette de visée) en font une bonne arme de soutien pour les soldats équipés des autres versions du G36.

Partager cet article

Repost 0
Published by TYLER - dans ARMES
commenter cet article

commentaires

DoD 17/10/2009 14:03


Ben oui, faut croire qu'il y a beaucoup de Starship Troopers au sein de l'US Army puisque l'EM a fait supprimer le full sur toutes les nouvelles M4. Mais je suis mal placé pour
critiquer car j'adore les rafales qu'elles soient irrationnelles ou maîtrisées.

Enfin bon, l'enjeu de la 416, me semble-t-il, est de s'émanciper du ridicule mécanisme Armalite / Stoner tout en gardant sa forme à l'ergonomie mondialement plebiscitée. Ainsi, on obtient une arme
qui s'encrasse incomparablement moins vite et qui est enfin plus fiable. Dommage que tant de GI's aient payé de leur vie les dysfonctionnements du système Armalite. Il faut la discipline d'un SAS
pour nettoyer ce truc.
 
La MP5 reste utilisée pour le travail  de "CQB chirurgical" pour ceux qui en ont les compétences.
Mais comme le dit lePhasme, il est préférable d'avoir du 5.56 face aux protections balistiques et aux obstacles fins.
Mais de toute façon la seul moyen de s'imposer en force est le 7.62. Le RAID à Roubaix ou le BOA à Magdalenka se sont trouvés face à de l'AK en 7.62 et on été bousculés (pour ne pas dire plus). Je
crois avoir compris que les islamistes ont tiré sur les policiers même à travers le sol du premier étage!!!!!!!!!!!!!
On ne peut lutter qu'inéquitablement contre l'AK en urbain avec du 5.56 car le 223 ne traverse que les parois les plus fines alors qu'une rafale d'AK pète tous les parpaigns direct d'après ce
que j'ai vu.
C'est précisément pour cela que l'EM sovietique l'a adopté au détriment de candidats plus précis: un max de pouvoir cinétique dans un minimum de place.

Ce qui nous amène au HK 417...




le phasme 17/10/2009 08:49


en effet, le G36 est en définitive une arme destinée à un usage police, plus qu'à un usage militaire. En gros, il prend la place du dieu MP5 au sein des unités d'intervention, surtout dans sa
version compacte (G36c). Il est même plus petit et on aurait tort de se priver d'un fusil en .223 qui mesure 50 cm replié. Face aux nouvelles menaces et à la récurrance des gilets pare-balles, il
vaut mieux du .223 que du 9mm.

Quant au HK 416, c'est un M4 qui est passé dans les mains de HK, mais bien mieux fini et dynamisé niveau performances. Il a surtout trouvé sa place par sa compatibilité vace le système
M16/M4. 
Par contre, je le trouve vilain, mais ça n'engage que moi et je ne pense pas que ça ait une quelconque importance au feu.

Pour en revenir aux tireurs US qui auraient fait fondre des G36, et bien, laissons-les faire si ça les amuse... Le G36 n'est pas une MG42 et le fait de tirer des milliards de munitions entre deux
packs de bière et deux big mac n'a rien à voir avec la réalité de la guerre. Le gars qui fait fondre son arme au combat aujourd'hui est soit un désaxé, soit un acteur de Starship Troopers...


DoD 15/10/2009 19:13



Bof, moi j'aime pas trop.

Le G36 a mauvaise réputation aux USA où certains utilisateurs intesifs en full l'ont fait fondre. Cf. Guns & Ammo

A mon sens c'est une arme trop encombrante et dont le recul est étonnemment fort pour du 5.56, même en semi.

Il est adopté par des unités de police comme le RAID ou le BOA qui ne peuvent prendre du M4 / HK416 à cause du look arme de guerre. POur des raisons psycho-politiques l'arme de la police doit avoir
un look police. Donc on prend l'arme d'une armée étrangère et ça le fait.
Quelle idée de se priver d'une HK416 si on peut l'avoir! C'est une merveille. J'attends de les voir ces photos de SAS avec des G36.
Il faut se rappeler que les chargeurs de G36 ne sont compatibles qu'avec eux-mêmes. Ce serait mettre un terme à l'interopérabilité avec les SF US et autres NATO SF et je doute que ça
plaise aux SAS.


Romain 24/08/2009 16:01

C'est possible, reste a savoir si ces sites sont fiables. Savoir d'où il tienne cette information.

Captain Anarchy 24/08/2009 15:51

Voila, trouvé sur http://sasspecialairservice.com :
Heckler & Koch G36K 
Calibre: 5.56 x 45mm NATO (.223 Remington).  Sight: 1) Dual sighting system - 3.5x. 2) Export Sight - 1.5x.  Magazine: 30 round  Trigger Groups: safe, semi-automatic and fully automatic  Buttstock: Folding buttstock  Weight: 7.28lb  Length: 39.29" with stock out  Known to have been used by the SAS in Afghanistan and claimed by many military personnel as being the best military rifle ever.
vu sur : http://www.eliteukforces.info
It's reported that the SAS have used the G36k on operations in Afghanistan, although only in small numbers.
Pas moyen de remettre la main sur les photos ... internet est grand !

Articles Récents

Catégories