Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentations

Le 22SAS12 est un groupe de reconstitution de Parachutiste SAS Français Libre et du 22eme régiment SAS anglais. Ce blog présente notre approche particulière de la reconstitution mais il s'adresse aussi à tous les passionnés des SAS. Nous parlons des opérations, des équipements mais aussi de littérature, de cinéma et de l'actualité. Crée en 2006, ce blog est devenu la première source francophone sur le "Regiment" !   
En savoir plus

22SAS12 is a group reenacting WW2 era Free French SAS paratroopers and the modern 22 SAS. This blog presents our particular approach of the reenactment but is also aimed at all people passionate about the SAS. We talk about operations, equipment but also about literature, cinema and the current events. Created in 2006, this blog has become the premier French-speaking source on the "Regiment" !

More information 

Recherche

21 avril 2006 5 21 /04 /avril /2006 15:21

22 SAS The Regiment 

Le 22 est le régiment SAS d’active.

Il est constitué de quatre  « Squadons » : A, B, D et G.

Du « 264th (SAS) Signals Squadron » qui est un régiment de transmission soutenue par la R-troop, son unité de réserve.

Le « L Detachement » anciennement « R Squadron » qui, bien qu’affilié à la « Territorial Army », est à même de fournir des troupes de remplacement. Le  « L detachement» est la seule unité de la « T-A » autorisé à compléter les éventuelles pertes du 22 SAS.

Le tout est dirigé par un « Squadron » d’état major .

Ces quatre « Squadrons » sont organisés de façon originale, ils sont formés chacun de quatre « troops » spécialisées :

- La « Boat Troop » pour le milieu aquatique, avec transport en vedette rapide, kayak, plongée, sous-marin de poche.

 - La « Mountain and Arctic Troop » en zone de montagneuse ou dans les régions arctique du globe.

 - La « HALO Troop » pour « Hight Altitude Low Openning » ou « Hight Opening HAHO », il s’agit de chuteurs opérationnels largués à très haute altitude avec masque à oxygène qui peuvent parcourir plusieurs kilomètres en territoire ennemi de manière difficilement détectable par la défense anti-aérienne. 

 - La « Mobility Troop » pour le milieu désertique et de manière motorisée (Moto, Land Rover…)

 

Chaque « troop » est composée de plusieurs « patrols » de quatre opérateurs ayant chacun une spécialité : 

-         Démolition

-         Transmission

-         Médecine

-         Linguistique

Le « squadron » d’état major peut donc utiliser plusieurs « troop » différentes suivant le type de mission, il peut aussi organiser des « troops » ou des « patrols » mixtes en réunissant des éléments spécialisés de plusieurs unités.

 

La deuxième originalité réside dans le principe du «CTW Wings» :

 

 

Le “Counter Revolutionnary Warfare CRW” aujourd’hui “Counter Terrorist Warfare-CTW” fut crée après les évènements dramatiques des JO de Munich en 1972 afin de contrer la nouvelle menace terroriste. Une petite base de spécialistes notamment du tir à l’arme de poing du « Regiment » fut chargée de développer des techniques de combat en milieu clos et de former tout un « Squadron » à ce type d’intervention. La véritable originalité de cette escadre réside dans le fait que tous les « Squadrons » opèrent à tour de rôle la fonction de groupe anti-terroriste sur une période de six mois. Ce Squadron prend le titre de « Pagoda troop » et ses « troopers » sont généralement surnommés les pèlerins « pilgrims ».

 Photo très connue d'une CRW team fin 80's
 
Ces drôles de pèlerins dans leur combinaison noire s’entraînent dans un bâtiment devenu mythique : « The killing house ». Il s’agit d’un hangar avec des structures modulaires permettant de recréer toutes sortes de pièces. Les « troopers » peuvent ainsi s’entraîner au combat en milieu clos mais aussi recréer un bâtiment spécifique où ils sont censés intervenir afin de se familiariser. Les hommes du 22SAS surnomme la « killing house » « l’abattoir » et beaucoup ont fait la même description de l’âpreté de l’air à cause du très grand nombre de munitions tirées. Mc Nab résume l’entraînement et l’acquisition de réflexe au fait de « tirer, tirer et encore tirer ». « The killing house » fait parti du folklore et de l’imagerie liée au 22SAS.
 
Un C130 de la RAF est toujours à disposition de l’escadre CTW afin que ses éléments puissent rapidement opérer partout dans le monde. Des « pilgrims » sont intervenus avec le GSG-9 à Mogadiscio en 1977 ou à Lima au Pérou en 1997.
 
Il n’y a donc pas une seule unité figée mais un roulement au sein de chaque « Squadron ». Le 22SAS dispose ainsi d’une unité en alerte permanente mais surtout d’un très grand nombre d’opérateurs formés à ce type de combat grâce au cycle de formation.

Impression CRW années 90

Partager cet article

Repost 0
Published by MENATOR - dans 1952-2000
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Catégories