Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentations

Le 22SAS12 est un groupe de reconstitution de Parachutiste SAS Français Libre et du 22eme régiment SAS anglais. Ce blog présente notre approche particulière de la reconstitution mais il s'adresse aussi à tous les passionnés des SAS. Nous parlons des opérations, des équipements mais aussi de littérature, de cinéma et de l'actualité. Crée en 2006, ce blog est devenu la première source francophone sur le "Regiment" !   
En savoir plus

22SAS12 is a group reenacting WW2 era Free French SAS paratroopers and the modern 22 SAS. This blog presents our particular approach of the reenactment but is also aimed at all people passionate about the SAS. We talk about operations, equipment but also about literature, cinema and the current events. Created in 2006, this blog has become the premier French-speaking source on the "Regiment" !

More information 

Recherche

12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 12:07

Le Systema : l'art martial « russe »

 

Nombreux sont ceux qui regardent le Systema russe (utilisé par les fameux spetsnaz) d'un œil plus que sceptique, ce qui rend des explications d'autant plus intéressantes. Je ne prétends pas connaître à fond ce sport de combat, ne le pratiquant pas moi-même en club ; mais gambadant souvent sur des tatamis et ayant cherché à étudier certains mouvements et techniques du Systema à titre personnel, j'ai pu commencer à me forger une idée, notamment en décryptant des vidéos sérieuses prises sur Internet. L'article qui suit ne propose donc qu'une ébauche personnelle de réponse aux nombreuses questions que se posent les amateurs de combat à propos du Systema russe. Pour l'historique complet du Systema, voir l'article sur Wikipédia, très bien documenté. 

- Le Systema ? Pfff ! C'est bizarre, on dirait du « n'importe quoi » et ça a l'air complètement farfelu !

Il semble qu'il faut admettre qu'un certain nombre de pratiquants se réclament du Systema de manière quelque peu autoproclamée, sans doute pour des questions de business ou de gloriole sur Internet. D'où un certain nombre de vidéos un peu bizarres ou incompréhensibles censées attirer l'internaute crédule.

Par contre, il est facilement démontrable que le Systema (le vrai), est efficace et fonctionne réellement. En effet, la mentalité russe est déjà très dure et très virile, et on n'imagine donc pas des Russes (des forces spéciales en plus) employer des techniques de combat de « fillettes ». D'ailleurs on ne verrait à travers le monde aucune Force Spéciale -quelle qu'elle soit- qui ne chercherait pas à utiliser une méthode de close-combat efficace ! Voilà pour le premier argument qui me paraît par lui-même convainquant.

 

Ensuite, il faut noter que le Systema a été développé par les scientifiques soviétiques au cours de la guerre froide et tenu longtemps secret (il était utilisé par les gardes du corps de Staline). J'imagine que cet apport scientifique servit essentiellement à étudier le corps humain : très certainement sur le plan moteur, avec l'exploitation des axes de rotation et des faiblesses musculaires du corps (blocage de muscles par pression), et avec l'amélioration de l'entraînement musculaire des soldats via des exercices de renforcement atypiques, mais très efficaces pour en avoir testés quelques uns ; de plus, cet apport a semble-t-il porté aussi sur l'étude de réflexes psychologiques naturels chez l'homme, afin d'en exploiter les bénéfices en combat au corps à corps : par exemple, une main ouverte approchée vivement et très près du visage permet non seulement d'aveugler temporairement l'adversaire, mais aussi de provoquer un mouvement de recul et donc de le déstabiliser. On peut pratiquer cette expérience -et d'autres- sur un cobaye qui ne s'y attend pas : il suffit alors d'observer son réflexe naturel de recul. C'est en réalité l'équivalent d'une feinte, qui doit amener le défenseur dans une position critique pour lui-même, mais exploitable par l'attaquant. Donc rien de très nouveau, sauf qu'il semble que les scientifiques russes ont poussé très loin et méthodiquement cette exploitation des réflexes, et je pense -c'est encore un avis personnel- les réflexes oculaires. C'est ce qui semblerait expliquer pourquoi certains pratiquants paraissent être entraînés vers le sol sans que leur adversaire ne les touche.

 

Enfin, la partie la plus sujette à caution et à prendre avec de très très grosses pincettes : les techniques spéciales du Systema, qui feraient appel à « l'énergie interne », comme dans les films de Kung Fu : marcher sur des braises sans être brûlé, techniques de casse spectaculaires, projection d'énergie interne vers l'adversaire (équivalent d'un coup de poing invisible ou du Kaméa méa de Dragon Ball Z !!!), torsion de barres de fer en les bloquant au niveau de la gorge (comme dans les démonstrations des moines Shaolin)... Faute de pouvoir les tester et de les démystifier, et bien que très sceptique, je me garderais cependant bien de me moquer de ces « techniques » qui sont effectivement présentées dans des vidéos par des spécialistes de la discipline. En effet, ce qui est certain en revanche, c'est que les Soviétiques tout autant que les Américains ont sérieusement cherché durant la guerre froide à savoir si ce type de capacités pouvaient exister. Leur idée folle était alors de former des « supers soldats » capables d'encaisser et de résister au-delà de la norme sur le champ de bataille. Il est probable que, d'un côté comme de l'autre, ce projet improbable ait surtout servi d'outil de propagande à l'encontre du camp adverse. Voilà, il me paraissait important de ne pas éluder cette réputation de « supers pouvoirs » qui colle à l'image du Systema, ce qui par ailleurs a au moins le mérite d'expliquer pourquoi tant de vidéos farfelues traînent sur la toile.
 

A gauche, le type chauve est un instructeur reconnu (j'ai oublié son nom), un véritable expert, ce qui rend assez difficile, comme je le disais plus haut, de critiquer sans ambages les « techniques spéciales » du Systema, telle que celle réalisée sur la photo (voir aussi la vidéo suivante ). 

- Sur les vidéos, les pratiquants de Systema semblent se laisser faire et ne pas réagir aux attaques... C'est donc du flan !

 

Deux choses : dans de nombreuses disciplines de combat, lors de démonstrations, les défenseurs prennent souvent la mauvaise habitude d'anticiper l'attaque de leur adversaire, tout simplement parce que le programme du « show » est évidemment préparé, et donc il n'y a aucune surprise ; ce genre de manque de réalisme n'est par conséquent pas imputable au Systema en particulier, mais peut s'observer dans n'importe quel style de combat. Par contre, dans le Systema les saisies au niveau de la nuque sont nombreuses, ce qui explique souvent l'impression de passivité : quiconque pratique une forme de jiu-jitsu ou de close combat, sait la fragilité des cervicales qui portent de plus le poids du crâne ; une fois mises en torsion, il est difficile de ne pas sentir une tension douloureuse à la moindre tentative de mouvement. Souvenez-vous de votre dernier passage chez l'ostéopathe, et comme vous ne faisiez pas le fier lorsqu'il s'apprêtait à vous faire craquer les vertèbres du cou ! Dans cette situation, bouger sans se faire très mal est impossible, ce qui contraint le défenseur à suivre le mouvement que lui intime son attaquant...   

 

 

Vous avez le choix entre vos parties ou vos cervicales... charmante technique !

 

- Franchement, le Systema, on dirait de la danse : ils ont les bras en l'air et ils font des pas sur le côté ! C'est de la valse... ou quoi ?

 

A titre de note, nombre d'Arts martiaux ont plus ou moins pour origine la danse justement... Bon, histoire mise à part, le Systema utilise beaucoup de changements d'axes du corps ce qui explique ce côté très fuyant par moment, lorsque le défenseur s'efface face à l'attaquant. C'est très utile, car dans leur immense majorité, les sports de combat n'utilisent que les attaques et les déplacements frontaux et rectilignes, c'est-à-dire en avant et en arrière, avec éventuellement quelques entrechats sur le côté (en boxe notamment). Les gens qui ne savent pas se battre et les animaux en général, utilisent ce type d'attaque très frontale et instinctive qui consiste à foncer directement sur l'adversaire. En choisissant de s'effacer latéralement, le pratiquant de Systema absorbe l'attaque adverse, puis contre-attaque. Une autre technique avoisinante, dans le Systema, consiste à accompagner le mouvement de l'adversaire par un « brossage » : par un mouvement sec on vient « brosser » le bras ou la jambe de l'attaquant (en général par le dessous), pour le ou la repousser derrière soi, dans le style d'un revers au tennis ; résultat : l'attaquant est entraîné en avant par son propre poids et chute... Une technique similaire est utilisée en boxe thaïe pour parer les low-kicks.

 

Quant aux bras très écartés et en hauteur, il s'agit d'une forme de garde (comme si les bras étaient une épée ou un bâton) qui permet de dévier et parer des attaques, mais aussi de saisir ou de frapper au niveau du cou, de la nuque et de la tête. Les mains ouvertes sont typiques des méthodes de combat qui cherchent à saisir l'adversaire : un poing fermé offre moins d'alternatives de coups, alors qu'une main ouverte permet aussi bien de frapper avec le tranchant (manchette), avec la paume, le revers de la main, de pousser, de piquer avec les doigts ou bien de saisir pour réaliser une clef ou un étranglement.

 

Pour terminer, mon avis personnel sur le Systema :

M'étant intéressé à ce sport de combat par pure curiosité, et par une certaine russophilie, j'ai une grande envie de continuer en club en espérant qu'il y en a un près de chez moi... J'ai été très favorablement impressionné par les techniques de désarmement, aussi bien contre arme blanche, que contre fusil mitrailleur ou pistolet. J'avoue que j'en ai essayées quelques unes avec un ami et j'y ai trouvé une véritable efficacité. Bien maîtrisées, ces techniques me semblent redoutables et pensées pour une efficacité totale (sans doute la touche des scientifiques !), surtout pour se défendre. Par contre, c'est plus technique et plus complexe à apprendre que le Krav Maga ; ce dernier étant fait pour être appris en un minimum de temps, ses techniques sont ultra simples, mais une bonne base en Krav Maga aide favorablement à comprendre le fonctionnement du Systema.

Il y aurait encore beaucoup à dire sur cet art martial russe, évidemment : travail d'encaissement des coups au sternum par l'utilisation de techniques respiratoires, puissance des frappes (qui elles aussi sont particulières), et apparemment usage de points de pression sur les muscles... La liste est longue et en dépit de mon intérêt nombre d'aspects de ce type de corps à corps m'intriguent complètement ! Avis aux amateurs qui pratiqueraient ce sport, je suis friand de détails !

Liens :

 

Site officiel Systema français 

Techniques « bizarres » (surtout à la fin de la vidéo), en russe ; à noter l'usage imaginatif de la sangle de Kalachnikov.

 

Site russe d'un instructeur très connu (Oleg Spector) avec un grand nombre de vidéos instructives

 

Vidéo « brossage », changement de l'axe du corps, saisies, clefs au cou... un bon panaché de techniques avec des ralentis.

 

Désarmement contre couteau

Partager cet article

Repost 0
Published by BOB FRENCH - dans TECHNIQUE
commenter cet article

commentaires

xavier vgtn 15/03/2015 12:34

bonjour à tous!
je pratique le systema depuis 6mois,n’ayant jamais pratiqué aucun sport de combat, donc je part de zéro,
le systema agit sur le corps mais sur aussi sur l'esprit ,incroyable plus ont est relâché mieux sa marche ,et les frappes courte sont redoutable, mais attention !! le systema se travail, il faut que le corps assimile l’apprentissage et les mouvement ajouté avec une vague(ondulation) décuple l'onde de choc en fin du mouvement ,il y a tant à dire sur le systema! et tous sa sur du dur, savoir chuté est primordial! la sanction est immédiate! pas de grade,de ceinture,pas de kata,un bon treillis et des petites baskets et en avant la musique,essayer!

Laurent 18/09/2010 13:13



Bonjour


Je pratique le systema qui effectivement peut paraître un peu curieux. Les principes sont assez simples: fluidité, mouvement, relaxation, respiration, attention. On agit dans la décontraction du
corps et le mouvement. Il n'y a pas véritablement de techniques. Le systema était interdit de diffusion car réservé aux Spetznas (forces spéciales russes). Les russes avaient fait une synthèse
des arts martiaux connus. C'est à la fois très rustique (russe ) et très élaboré.


Ex mili et pratiquant d'arts martiaux plus classiques il a fallu que je désaprenne certains gestes automatiques et que je revois complètement ma façon de faire. les entrainements sont durs:
travail au sol, travail de frappe au corps sans gants à endurer, chutes au sol (bitume, pas de tatamis). J'ai encore mal au plexus de ma séance d'hier. Mon fils ainé fait de la boxe thaï et est
impressionné par ces techniques.


Rappelons aussi que les pratiquants de MMA, Pride, Vale Tudo et autres combattants en "cage" commencent à se former au Systema, comme avec Alex Kostic en Belgique.


 


Bien à vous


 


 


 



Christian D'Heygere 01/08/2010 18:39



Vos commentaires sur le Systema sont fondés. Pour ma part, après 35 ans de pratique des différentes boxes, j'ai eu la chance de participer à un stage avec Vassiliev...et là ce fût la révélation.
Je n'ai jamais vu un style aussi efficace et aussi simple... Exceptionnel. Pour ceux qui en douteraient, qu'ils participent et ils se rendront compte. Le Systema est le seul style où rien n'est
formaté et où le relâchement et l'improvisation sont des règles... Spector est bien mais Vassiliev et surtout Ryabko sont littéralement extraordinaires...



Sinicha 15/08/2009 23:23

Reuh,non, à ma connaissance, le plus proche instructeur est en normandie.Il n'y a pas beaucoup d'instructeurs certifiés, car seuls Vladimir Vasiliev ou Michael Ryabko pour leur école, Kadochnikov en russi pour son école, etc...Les rares personnes qui vont en séminaire régulièrement, ou ont fait de longs séjours n'ont pas encore tous un niveau suffisant pour être certifiés encore, mais il y a des groupes de travail de personnes venant aux stages et n'ayant pas d'instructeur.Les dernières vidéos de Vladimir Vasiliev sont des vodéos d'instruction, avec des étapes de progression.Une vidéo est loion de remplacer un cours averc un instructeur qui peut corriger ou expliquer mieux, mais faute de mieux...Je viens de passer une commande en semi gros d'uun certain nombre de DVDs fondamentaux.Je les mettrai en vente au prix limité par Vlad ( interdit de vendre moins chher que son prix à lui, logique) avec possibilité de venir les récupérer chez certains instructeurs à Paris pourr eviter les frais de port, et en profiter pour cumuler avec un cours gratuit, ce qui est utilepour voir comment s'enbtrainer avec les vidéos.Semi-gros, j'en ai 5 de chaque, autant dire que ce n'est pas du commerce, etc'est plmus se grouper pour diminuer les frais de port...à suivre sur le site en lien: artmartialrusse.com j'annoncerai ça là quand je les aurai reçues.Sur le même site, les dates de stages de divers instructeurs.C'est l'occasion de venir à plusieurs et s'entrainer sur les thèmes vus à la maison...

Bob French 14/08/2009 13:16

Sinicha, savez-vous s'il y a un club dans le Maine et Loire ? Comme c'est un sport encore assez confidentiel, c'est parfois difficile de trouver un lieu où s'entraîner.
A Fred : merci pour le site, les vidéos sont très intéressantes !

Articles Récents

Catégories