Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentations

Le 22SAS12 est un groupe de reconstitution de Parachutiste SAS Français Libre et du 22eme régiment SAS anglais. Ce blog présente notre approche particulière de la reconstitution mais il s'adresse aussi à tous les passionnés des SAS. Nous parlons des opérations, des équipements mais aussi de littérature, de cinéma et de l'actualité. Crée en 2006, ce blog est devenu la première source francophone sur le "Regiment" !   
En savoir plus

22SAS12 is a group reenacting WW2 era Free French SAS paratroopers and the modern 22 SAS. This blog presents our particular approach of the reenactment but is also aimed at all people passionate about the SAS. We talk about operations, equipment but also about literature, cinema and the current events. Created in 2006, this blog has become the premier French-speaking source on the "Regiment" !

More information 

Recherche

2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 13:33

Situation

Dans un pays d'Europe ravagé par plusieurs années de guerre civile, le fils d'un général nationaliste assassiné récemment, s'est enrichi grâce au trafic de cigarettes et de carburant, est en train de lever une armée privée sur le nom de son père et à grâce à son argent. Une précédente mission de collecte d'information et d'observation du secteur a confirmé la corruption des gardes frontières et les zones de passage probable des trafiquants d'arme. Le passage probable d'un important convoi d'armements a été signalé par les services secrets, on ne sait pas le lieu ni l'horaire mais l'homme qui va s'occuper du bon passage de la frontière est le chef des gardes-frontière, un inconnu de nos services.

Un groupe est dépêché pour espionner la QG des gardes, collecter les informations et empêcher que le convoi arrive à destination. Il aura sur place l'aide d'opposants peu fiables.

équipe de commandement : SAS12 indicatif Condor

équipe d'observation : FROG indicatif Tapir

équipe d'assaut : RAPAS indicatif Puma

Amis : Partisans locaux, nombre inconnu, village connu, confiance faible

Ennemis : Gardes-frontière nombre inconnu, chef inconnu, peu de combativité

 

 

VENDREDI

Phase Une : Infiltration et observation

23H15 : Dépose de l'équipe d'observation Tapir sur secteur B. Wazzock et son équipe doivent établir un PO sur le PR indicatif Carla, il y a une maison qui sert de base au chef des gardes-frontière.

Ils ont obligation de suivre l'axe Paris. A 00H30, ils croisent de loin une patrouille ennemie.

 

SAMEDI

03H00 : Largage de l'équipe d'assaut Puma. A cause des perturbations météorologique, le vol est mauvais, le stick est largué en "blind" dans le secteur C Nord, les pax sont dispersés.

Ils doivent rejoindre des ruines situées au Nord du PR Carla pour 06H00 en prenant Bruno et l'axe Paris. Une fois arrivé, ils doivent entrer en contact radio avec Condor pour un compte rendu toute les six heures.

Les ruines sont lieux de rassemblement de partisans, Puma doit entrer en contact avec ces derniers et obtenir un maximum d'information.

06H00 : Compte rendu radio : Tapir est sur Carla dans un PO précaire, ils signalent quelques patrouilles de gardes-frontière. Pas de contact radio avec Puma.

12H00 : Compte rendu Radio :

Tapir : Toujours des patrouilles, description précise des rotations et du nombre de gardes-frontière mais leur chef, notre cible, n'est pas encore clairement identifié. Quelques informations sur le bâtiment mais le PO est trop éloigné, il va falloir prendre des risques et profiter de la pause repas des ennemis pour s'approcher au plus près.

Puma : Bien arrivé sur secteur Carla sans encombre, contact établi à 11H00 avec partisans, quelques informations complémentaires mais rien de significatif. Un deuxième RDV est prit avec le chef des opposants qui doit se renseigner de son côté sur la cible et ses habitudes.

Durant la journée, Tapir réussi a établir un nouveau PO très proche du QG ennemi. Les informations abondent.

Puma a établi un deuxième contact avec les opposants comme prévu malgré les patrouilles et la menace d'un piège. Hannibal et ses hommes apprennent de la sœur d'un partisan, que le chef ENI reçoit une maîtresse chaque soir à 19H00, pour être tranquille avec elle, il envoie tous ses hommes en patrouille durant quatre heures. Il se peut qu'il garde une protection.

Information prioritaire transmise par radio à Condor. L'équipe d'observation Tapir précise de son coté, qu'elle a clairement identifié le chef et son garde du corps ainsi que les zones minées et les défenses du QG.

Il faut agir rapidement. L'autorité Condor prépare un assaut pour 18H00 après le départ des soldats en patrouille.

 

Phase Deux : Action

18H00 : Tapir signale le départ de la patrouille après une revue de troupe effectuée par notre cible qui est maintenant clairement identifiée.

18H10 : Condor installé en soutien au Nord du dispositif confirme le passage de la patrouille, recueille Puma et se met en soutien.

18H20 : Puma s'approche au plus près du QG ENI par une tranchée non gardée mais piégée. Ils attendent le Top Action de Tapir installé au Sud couvrant toutes les entrées de la maison et sa cour.

18H30 : Puma est prêt à l'action, le chef est à l'intérieur seul; son garde du corps fume sur la terrasse, dans la ligne de mire de Tapir.

Tapir tire sur le garde du corps lançant ainsi le "Top Action". Un flashbang et Puma pénètre à l'intérieur.

18H33 : Le secteur est sécurisé au Sud par Tapir, au Nord par Condor, Puma sécurise le bâtiment et signale les pièges.

Le chef des gardes-frontière est sonné et menotté.

Condor mène l'interrogatoire : on apprend rapidement que notre visite était plus ou moins attendu, pour éviter d'être pris, le convoi d'armes va se scinder en trois en prenant à la même heure 00H00 ce même jour trois points de passage différents indicatifs Aldo, Bruno et Daniel. Les convois ne sont pas protégés mais le secteur est truffé de patrouilles armées.

 

19H00 : Pour contrer la ruse des trafiquants, il faut se diviser et atteindre avant l'heure H les trois points de passage pour frapper fort et rapidement.

Chaque axe est attribué à une équipe. Le plus éloigné Aldo sera traité par Tapir qui se met immédiatement en marche. Condor s'occupe de Bruno et Puma du point de passage Daniel.

22H30 : Toutes les équipes ont progressé rapidement et sans encombre pouvant ainsi bien préparer ses pièges et l'embuscade.

 

DIMANCHE

00H00 : Les trois convois légers tombent dans le piège, les explosions retentissent au même moment, les équipes décrochent sans attendre vers le point de regroupement général du secteur C.

02H30 : Le groupe fait jonction, le personnel est évacué en voiture vers une base sécurisée.

03H00 : FINEX

Durant plus d'une heure et demi, les chefs d'équipe font leur compte-rendu, chacun prend ensuite la parole à tour de rôle pour exprimer son ressenti. Les points négatifs sont enregistrés mais dans de façon générale, le raid s'est très bien déroulé et tout le monde est content.

 

Conclusion :
La particularité de ce raid est qu'il englobait deux missions bien distinctes. A cette opération classique se greffait le raid de sélection du SAS12, les recrues jouant à leur insu les patrouilles de gardes-frontière pour les équipes invités et vise et versa. La longue préparation et la gestion en fut difficile mais tout a bien fonctionné.

Les équipes devaient emprunter obligatoirement certains axes à une heure précise et ainsi les personnes se croisaient. Même s'il n'y a pas eu d'accrochages, la tension était ainsi présente.

On a testé pour la première fois l'emport de deux tenues : civile pour les rencontres avec les partisans en plus de la tenue de combat. Bien entendu chaque équipe s'est montrée à la hauteur. Je souligne aussi le talent de comédien des gardes-frontière, de leur chef et des partisans.

Je ne reviendrai pas sur les largages qui resteront dans les mémoires et sur l'artificière dont le corps est extrêmement plus explosif que ses produits.

Partager cet article

Repost 0
Published by MENATOR - dans MILSIM
commenter cet article

commentaires

DoD 20/10/2009 18:48


Un peu hors sujet, mais en parlant de Raid, le Swiss Raid Commando s'est achevé et dans le reportage passé hier sur TV5 on a pu voir les SAS à visage découvert se faire gratter par une équipe
féminine Norvégienne lors de l'épreuve aquatique. Ou un lieut du 8ème RPIMA incapable de toucher une seule fois sa cible.
A voir et revoir... le 22 octobre

http://www.france5.fr/et-vous/France-5-et-vous/Demandez-le-programme/LE-MAG/LE-MAG-N-43-2009/articles/p-4072-Le-Doc-du-dimanche-Le-Choc-des-commandos.htm



Athos 04/10/2009 18:48


Cherche et tu trouveras!!!!


hugo 04/10/2009 13:48


dsl mais je ne crois pas avoir ton E-mail :D
je sais que vous ne pouvez pas m'emmenez avec vous car dans un sens ce serait illégal et de plus j'habite a des années lumieres de l'aveyron !
en fait je voulais juste savoir si il y aurait une solution pour que moi et mes amis nous puissions faire du milsim mais sans flingues a billes ou alors en enlevanty toute les parties mécaniques de
ceux-ci (l'infiltration/camouflage/observation nous attirant plus que le tir en lui-meme), je veux dire: est-ce que ce serait légal ?
en revanche quand j'aurai 18 ans ce serait avec plaisir que je vous rencontrerais, vous, votre région et vos activités,le temps d'un week-end...pourquoi pas 0511 ?


hugo 04/10/2009 13:31


je sais très bien que vous ne pouvez pas m'emenez avec vous psk ce serait illégale en quelque sorte, et de plus je suis vraiment tres loin de l'aveyron !
je voulais juste savoir si il n'y aurait pas moyen pour moi et mes amis de faire du milsim mais en remplacant les flingues a billes par des répliques inertes ou par des airsoft sur lesquels ont
aurait enlevé toutes les parties permetteant le tir... est ce que ça se serait légal ?
par contre, il est vrai que quand j'aurai 18 ans, j'aimerais bien découvrir la région et vos activités d'un peu plus près, le temps d'un week-end, le 1er mai 2011 par exemple !! excuse moi mais je
n'ai pas ton E-mail :D


Athos 02/10/2009 20:40


Qui est vieux??? A 0509 qui était plus en forme que notre vieux Dragon.

Hugo c'est pas que je ne t'emmenerai pas avec nous c'est juste qu'il faut un cadre légal à nos sorties....et s'il t'arrive qqch? On a deja eu de la casse tu sais....avoir un mineur sur les bras....
déjà que le juge a dit à Koursk qu'il ne devait pas approcher une école à moins de 100M...

tu as mon mail on peut discuter plus directement si tu veux? Cela t'éviteras de dire des bétises sur le blog....


Articles Récents

Catégories