Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentations

Le 22SAS12 est un groupe de reconstitution de Parachutiste SAS Français Libre et du 22eme régiment SAS anglais. Ce blog présente notre approche particulière de la reconstitution mais il s'adresse aussi à tous les passionnés des SAS. Nous parlons des opérations, des équipements mais aussi de littérature, de cinéma et de l'actualité. Crée en 2006, ce blog est devenu la première source francophone sur le "Regiment" !   
En savoir plus

22SAS12 is a group reenacting WW2 era Free French SAS paratroopers and the modern 22 SAS. This blog presents our particular approach of the reenactment but is also aimed at all people passionate about the SAS. We talk about operations, equipment but also about literature, cinema and the current events. Created in 2006, this blog has become the premier French-speaking source on the "Regiment" !

More information 

Recherche

8 janvier 2007 1 08 /01 /janvier /2007 01:31

 Le 22SAS : une histoire d'hommes...

L'année dernière à la surprise de l'Etat-Malor anglais, deux femmes ont réussi les premières phases de la "Selection" pour intégrer le 22SAS. Elles ont participé à la terrible "course" des 23 miles "avec le frigo dans le dos" avec succès.

Hélas, on leur a dit qu'elles ne seraient jamais admises car à la différence du Canada, de la Hollance ou de la Norvège, l' Army n'admet pas les femmes sur le front. A la question "Allez-vous changer cela", le porte parole du MoD répond clairement et simplement "Non".

Source : "The Guardian" du 04/01/07

Partager cet article

Repost 0
Published by MENATOR - dans 2001-2012
commenter cet article

commentaires

Romain 20/08/2010 13:36



Bien d'accord avec toi Chat Noir.


Qui plus est, dans le cadre de filature ou de renseignement en milieu urbain, une femme aura des avantages que n'auront pas les hommes. La femme inspire moins de méfiance qu'un homme étant donné
que ces derniers sont, justement, à priori, plus à même d'exercer ce métier.


Autre avantage dans ce cadre : le binome homme/femme. Il est bien facile de prétexter la présence d'un couple dans une zone, arrêté dans un vhl.... D'ailleurs cette technique était employé au
sein du 14th DETACHMENT, The DET, en Irlande du Nord où des femmes étaient recrutées. Tout comme au sein des services spéciaux d'aujourd'hui, j'imagine.



athos 20/08/2010 11:05



Je ne sais pas qui tu es "Chat Noir" mais tes coms me plaisent de plus en plus...



Chat noir 20/08/2010 10:06



La sélection au 22 SAS (Course des 23 miles, entrainement de combat de jungle, stage SERE, survie, évasion, résistance aux interrogatoires) a pour but autant de s'assurer d'avoir des futurs
troopers qui ont un minimum physique (beaucoup de missions se font à pied, sac à dos chargé, armes, le tout pesant des dizaines de kilos sur des dizaines de kilomètres) mais aussi psychologique
(résistance au stress, à l'épuisement, au découragement). Si une femme réussit ces épreuves, pourquoi ne pourrait-elle faire pas parti du SAS? D'ailleurs dans tous les livres écrit dessus,
extérieurement, les soldats du SAS ne sont pas baraqués comme des culturistes ou Rambo. Physiquement, on voit qu'ils sont en bonne forme physique, mais ils n'ont pas les muscles surdimensionnés
comme d'autres unités (Conventionelles ou non). Le fait que deux femmes aient réussi la première phase de sélection (Taux d'échec: 80% à 90% ?) montrent qu'elles ont tout à fait leur place au
Régiment.


La question est de savoir quand cela arrivera. Peut-être plus tôt que l'on croit. Le SAS a d'énormes besoins de recrutements( Pertes et blessés d'Afghanistan et d'Irak, départs vers les SMP...)
Comment faire sans baisser le niveau de sélection? Le recrutement est déjà ouvert aux étrangers servants dans les unités de l'armée britannique. La prochaine étape sera les femmes autorisées à
participer.


Pour terminer, une anecdote: L'unité spéciale polonaise GROM s'est inspirée des SAS pour la sélection de ses membres (Phase des "collines"). A la fin d'une démonstration d'un exercice de contre
terrorisme maritime, quand les opérateurs otèrent leurs casques, les spectateurs furent stupéfaits de découvrir plusieurs visages féminins parmi les groupes d'assaut. (RAIDS 197 octobre 2002)



Athos 08/11/2009 13:53


Je suis dépassé par autant d'obscurentisme et de fermeture d'esprit qui montre une méconnaissance des réalités opérationnelles...et des unités FS du monde entier.
On se croirait sur un forum d'airsoft...


Chapman 07/11/2009 23:50


Bonsoir, je viens de lire toutes les interventions des uns et des autres, certains sont ouvertement machistes et décrient les femmes comme étant incapable de faire la guerre, hors à ces personnes
j'ai envie de répondre, que d'1 les femmes font la chose la plus dure au monde, c'est à dire mettre des enfants au monde, et ça au niveau douleur, je pense pas qu'un homme puisse tenir, que 2 une
femme réfléchie d'avantage qu'un homme et que 3 une femme qui à un entrainnement poussé peux devenir beaucoup plus dangereux qu'un homme.

Qu'au niveau du RAID, les femmes ne sont pas enquêtrices ou à la cellule négo, mais dans un groupe qui n'existe plus qui était les yeux du Raid pour certaines opérations. Qu'au SPHP il y a des
femmes dont je n'irai chercher des noises, surtout à celles qui font du Krav ... Qu'en 1993 alors que j'étais en Yougoslavie, j'ai vu une brigade Croate constituée que de femmes et les hommes qui
les coisaient avaient apris à les respectées ... il y en avait aussi chez les Bosniaques...
Que normalement deux femmes devraient sous peux passés les tests Commando de Marine à Lorient ...

Que je connais aussi des femmes en BAC avec qui j'irai plus facilement au charbon qu'avec certains mec...

Ne sous-estimez jamais jamais une femme !!! surtout si elle est armée ....


Articles Récents

Catégories