Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentations

Le 22SAS12 est un groupe de reconstitution de Parachutiste SAS Français Libre et du 22eme régiment SAS anglais. Ce blog présente notre approche particulière de la reconstitution mais il s'adresse aussi à tous les passionnés des SAS. Nous parlons des opérations, des équipements mais aussi de littérature, de cinéma et de l'actualité. Crée en 2006, ce blog est devenu la première source francophone sur le "Regiment" !   
En savoir plus

22SAS12 is a group reenacting WW2 era Free French SAS paratroopers and the modern 22 SAS. This blog presents our particular approach of the reenactment but is also aimed at all people passionate about the SAS. We talk about operations, equipment but also about literature, cinema and the current events. Created in 2006, this blog has become the premier French-speaking source on the "Regiment" !

More information 

Recherche

2 mai 2010 7 02 /05 /mai /2010 17:18

Voici le résumé du drill inter-équipe du mois de Mars 2010 préparatoire au Raid Annuel du mois de Mai, "Disturbed" un membre du CIR, une équipe soeur, était l'invité du mois, voici le résumé de sa première prise de contact avec notre petit monde :

 

hpim2125mod.JPG

Après une nuit de train à supporter un vieux qui ronflait au point de ne pas avoir pu dormir du tout, j’ai été accueilli à la gare de Rodez par Koursk : 

hpim2160gmod.JPG

Le premier contact a été fort sympathique, la discussion s’est installée facilement, et il m’a fait visiter rapidement le centre ville et sa cathédrale.

ccr01mod.JPG
On est arrivé sur le terrain vers 8h00, et on a donc rejoint le petit groupe Rapas40 qui repliait leur bivouac, Ils étaient arrivés la veille. C’est le groupe le plus jeune, la moyenne d’âge ne doit pas dépasser les 23/24 ans.
Peu de temps après le reste des SAS12 est arrivé et on a lutté pour amener un des Kangoo transportant le matériel, (véhicule officiel des SAS12, ils en ont tous un !!) au lieu du bivouac. Il a commencé à pleuvoir aussitôt, et il a fallu pousser le véhicule dans la boue sur environ 400m, ca met en jambe dès le matin !!
La pluie et le vent ne nous ont pas lâché jusqu’à au moins 16h00, le matériel a été mis à dure épreuve…

Le Groupe Rhone est arrivé vers 10h00, le temps de faire les présentations ainsi qu’une installation sommaire des campements, nous avons commencé les ateliers vers 10h30/11h00.
J’ai été intégré au groupe des Rapas64 avec Wazzock et Mac, et nous avons suivi le cours dispensé par Dirt Diver, les modules Alpha et Bravo de l’ISTC. Les différentes phases d’un tir, les positions…Pas de surprises pour moi, au CIR on a de bons formateurs…La bonne humeur était de mise pendant les ateliers, Dirt à l’air visiblement à l’aise pour l’enseignement de ce type de savoir.

hpim2135mod.JPG

hpim2166y.jpg

rapas01mod.JPG
Très peu de différences avec nous, si ce n’est la systématisation du « scan » après chaque tir, une habitude à prendre. Je me suis senti à l’aise, seul le vocabulaire différait un peu parfois.

Pendant ce temps les SAS12 étaient occupé par le cours TOPO d’Athos.

hpim2154.jpg


hpim2158mod.JPG

A 13h00 pause bouffe, j’ai mangé avec les Rapas40 rapidement et on a ensuite préparé notre bivouac pour la nuit, juste au moment ou j’ai fini de m’installer, les SAS12 m’ont demandé si je voulais venir dormir avec eux ce soir, trop tard, je n’allais pas faire faux bond aux landais qui me l’avaient gentiment proposé ! Tout le monde était aux petits soins pour moi, ca m’a fait plaisir !

14h00 reprise des activités, cette fois-ci tous ensemble, pour un cours sur les progressions dispensé par Athos et ses anciens.
On a commencé par les passages de carrefours, et les démos du Groupe Rhone ont été très convaincantes, on sent qu’il y a de l’expérience et que les plus jeunes sont à bonne école, ça va vite et chacun sait ce qu’il a à faire !
Une fois de plus, on sent que les anciens ont vraiment plaisir à partager. A aucun moment ils n’ont donné le sentiment qu’ils pensaient que leur méthode était la meilleure. Même discours qu’avec Apone et Jigen pendant leurs cours : « Il n’y a pas de vérité absolue, plusieurs méthodes existent, avec chacune leurs forces et leurs faiblesses, nous on préfère celle-ci mais telle autre peut être aussi efficace, le but c’est d’accomplir une tache en se sentant à l’aise ! ». J’ai apprécié.

J’ai travaillé les passages de carrefours avec les Rapas, on a fait quelques erreurs, mais le carrefour choisi était très particulier et assez dur à aborder, pour des pax travaillant rarement ensemble, on s’en est bien sorti, pas de secrets, il faut driller pour progresser !
Ensuite on a fait les progressions en équipes et les réactions à adopter en cas de contact, pas de soucis à ce niveau, même si je suis loin d’être un spécialiste je me suis senti à l’aise en effectuant des tubes avec les Rapas et les SAS12 :

hpim2078.jpg

On a ensuite fait la même chose mais à deux équipes, là je suis resté avec les SAS12, et on a principalement fait l’équipe de soutien pour les Rapas pendant des exercices à contacts multiples. Manœuvrer à 2 équipes de 6 est vraiment quelque chose de sympa à faire, surtout quand tout se déroule sans soucis ! Les membres du Groupe Rhone nous servaient de plastrons. C’était dynamique et plaisant, le tout sous les conseils des plus anciens. Ils systématisent le tir d’échec, c'est-à-dire, tirer sur les ennemis à terre quand on s’approche d’eux, pour être sur qu’ils soient bien inoffensifs. Je connaissais la méthode, mais pas le terme.

Ensuite pendant une petite heure on a parlé du matériel individuel, on a fini d’installer les bivouacs pour la nuit, et mis en place l’organisation des tours de garde par chaque groupe du campement quand tout le monde serait au restaurant. J’ai été dispensé de garde, comme j’étais tout seul et que je venais de loin…

On a tous embarqué dans les Kangoo pour rejoindre le fameux restaurant réservé par les SAS12, avec une grande salle rien que pour nous ! Ce fut un festin de Roi !! Salade composée, saucisses du pays, aligot et plateau de fromage, le tout à volonté, suivi d’une tarte à la fraise ! Le tout bien sur accompagné de bière, de vin rouge et de vin blanc…Inutile de dire qu’on a tous très bien dormi ! Et tout ça pour la somme astronomique de 17€ !!!!
Très bonne ambiance pendant le repas, je me suis bien marré! J’ai constaté qu’il n’y avait pas de clans, tout le monde se mélangeait avec plaisir !

On a décollé vers minuit, pour finir autour du feu et d’une bouteille pour l’anniversaire de Romain.

hpim2120fmod.JPG

Je me suis couché vers 1h00, j’ai dormi comme un bébé jusqu’au réveil, 7h00.

Le lendemain, j’ai replié toutes mes affaires en prévision de mon départ vers 11h00. On a reformé les groupes, et j’ai participé à l’atelier permettant de valider les modules Alpha et Bravo de Dirt Diver, j’ai fais un sans faute, juste le scan à systématiser !

hpim2197.jpghpim2202n.jpghpim2203k.jpghpim2207.jpghpim2210.jpg
La suite du programme fut le cours topo et l’étalonnage du double-pas. Dans mon groupe j’étais le seul à avoir eu une initiation topo, Athos m’a donc demandé de servir de référence pour l’étalonnage. J’ai donc compté mes 62 double pas, et verdict au télémètre laser : 100m pile-poil !! On suivit quelques exercices sur cartes, rien de nouveau pour moi, coordonnées UTM et azimuts, ainsi que quelques conseils sur les boussoles, conseils identiques à ceux de Jigen !
groupemod.JPG
11h00, après avoir tout remballé et fait le tour pour dire au revoir à tout le monde, les SAS12 me raccompagnent à la gare de Rodez, fin d’un très bon week-end !

J’ai passé un excellent moment, on sent que tout le monde prend plaisir à apprendre et à échanger ! J’ai été accueillis par les différentes équipes avec enthousiasme, tous très curieux et demandeurs de savoir quand ils verraient le CIR au complet !
Premier contact très positif pour ma part !

Partager cet article

Repost 0
Published by DISTURBED - dans MILSIM
commenter cet article

commentaires

hugo 15/06/2010 20:42



désolé je m'incruste


@loïc: lecteur d'assaut ou simple coincidence ?


 



Loïc 14/06/2010 18:37



Argumenter sur le pourquoi du comment du "politiquement correcte" et de toute l'hypocrisie stagnante lier à des jugements à la c** basés sur des peurs par ignorance et par supposition du précieux
« si ».


Bonne continuation ^^




Romain 14/06/2010 16:16



Oui en bref.. C'est Menator qui décide du contenu du forum. A voir ce qu'il en pense.



athos 14/06/2010 13:44



Tout ce laius pourquoi? ? ? ?



Loïc 14/06/2010 12:23



Romain, pour imager tes propos j’ai une petite anecdote qui vous inquiéteras sûrement un peu.


 


pendant plus de deux ans d’expliquer à mon parrain (fervent antimilitaire / antiviolence) que l’Airsoft n’est rien de plus qu’un jeu, que le karaté-do est un art d’autodéfense et qu’attaqué avec
un art d’autodéfense c’était ridicule, qu’un couteau peu te servir à découper les concombres ou bien à égorger ton voisin et que c’est ton état d’esprit et la philosophie que tu alloue à chaque
activité qui défini l’utilité que tu feras de la capacité ou de la force acquise.


 


Il n’a jamais voulu démordre de sa position de « tout ce qui permet de se battre c’est mal ». Jusqu’au jour ou il c’est fait casser la gueule par deux bran**** pour une dizaine d’euro.
Alors brutalement sortit de sa bulle et soumit à un sentiment d’impuissance de frustration et de peur il m’a alors surpris par ses propos. Faisant passer un homme vraiment bon et juste à un homme
vraiment con qui voulait retourner la haut avec une barre de fer pour se venger (donc par ego). Sauf qu’un pratiquant d’art martial ce qui l’importe c’est d’être « vivant » à la fin de
l’escarmouche l’état de son agresseur ça, il s’en fou royal il aura réagit pour protéger sa vie (ou celle des siens) pas pour attenter à l’existence d’un inconnu. Donc même si du niveau de
la loi française c’est discutable (légalement il faut attendre 2 attaques avant d’arriver dans le domaine de la « légitime défense »), Au niveau de la nécessité naturelle (survie) c’est
tout ce qu’il y à de plus normal (si vous avez un mec qui sais se battre en face, ou qui à un couteau d’expérience vous attendrez pas le deuxième coup, d’ailleurs vous attendrez même pas la fin
du premier pour réagir).  Toujours est il qu’il ne cherchera pas à y retourner, l’instinct de conservation primant sur l’ego.


 


Quand on fait de l’airsoft c’est pareil… faut être franc ça motive pas à aller « au combat » sachant qui à toujours un moment ou un membre de l’équipe fera une erreur, un buisson ça
arrête pas les balles contrairement aux billes etc. En attendant je suis soldat et je fais bien la différence entre « airsoft » (amusement et barbecue à la fin de la partie avec nos
« ennemis ») et « réalité » (l’endroit où l’on traite de vivre ou de mourir)


 


Du reste même si la tache est ardue, il faut être les ambassadeurs de ses discipline dans tous ses aspects tant techniques, qu’humain de façon à changer l’image « négative » que
certains s’évertuent à nous mettre sur le dos à cause de quelques pratiquant pas nette (comme dans toutes les disciplines il y en a).


 


L’esprit « guerrier » je ne pense pas que ça se limite à frapper avec une précision et une force suffisante pour tuer un mec, où à être un expert dans l’art du camouflage ou du tir, ni
même à être une armoire à glace, et avoir un ego démesuré à toujours vouloir montrer sa force et ses capacités. C’est plutôt utiliser ses capacités quand celles-ci sont nécessaires à l’ensemble
de la communauté. C’est calmer les esprits quand ceux-ci s’échauffent pour éviter d’avoir recours à l’utilisation de la force quand une autre échappatoire est encore possible. C’est soutenir ses
amis quand ils rencontrent des difficultés. C’est faire preuve d’autodiscipline, de tempérance, de justice. C’est des mecs qui savent grandir en même temps que la difficulté qui leur est
imposé ;).


 


Houaahaaa tout ça ? xD ! bonne lecture




Articles Récents

Catégories