Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentations

Le 22SAS12 est un groupe de reconstitution de Parachutiste SAS Français Libre et du 22eme régiment SAS anglais. Ce blog présente notre approche particulière de la reconstitution mais il s'adresse aussi à tous les passionnés des SAS. Nous parlons des opérations, des équipements mais aussi de littérature, de cinéma et de l'actualité. Crée en 2006, ce blog est devenu la première source francophone sur le "Regiment" !   
En savoir plus

22SAS12 is a group reenacting WW2 era Free French SAS paratroopers and the modern 22 SAS. This blog presents our particular approach of the reenactment but is also aimed at all people passionate about the SAS. We talk about operations, equipment but also about literature, cinema and the current events. Created in 2006, this blog has become the premier French-speaking source on the "Regiment" !

More information 

Recherche

19 novembre 2009 4 19 /11 /novembre /2009 11:47
Faute de grives on mange des merles.
Notre sortie "opérationnelle" bi-mensuelle est tombée à l'eau au dernier moment, un cauchemard d'organisateur que je ne croyais plus revivre.
C'était un Vendredi 13.
Les grands ennuis des années précédents sont ressurgis du passé : annulation de dernière minute, casse de matériel, système radio défaillant, trouble de l'érection ...
Malgré tout, nous avons mis à profit notre temps pour "driller" (je ne sais pas si ça se dit).
Au programme :
Révision des exercices d'Octobre dernier et survol du prochain entrainement de Décembre.
Un peu de patrouille donc et du camouflage surtout.
On a travaillé le bivouac tactique avec les nouveaux et réalisé un PO en lisière de forêt :
(Au centre sur la photo, ça sert en quelque sorte d'illustration, le rendu est difficilement percevable sur photo et faussé en plus par la lumière en contre-jour) :

Nous avons pu utiliser les premiers achats faits à partir de la caisse commune du groupe à savoir : 
Monoculaire d'observation X60, grillage à poule et filet cam individuel.
(photo au premier plan à coté de Nono et Frog)

Je n'ai pas eu le temps de prendre plus de photos.

Partager cet article

Repost 0
Published by MENATOR - dans MILSIM
commenter cet article

commentaires

DoD 26/11/2009 22:53


Chapeau et merci pour ce reportage plus que sympathique.
Un peu honteux de se faire surprendre par un garde-chasse. C'est le prix à payer si on ne fait pas de périmètre de sécurité ou si on n'a pas de terrain privé.
Une douzaine d'heures à 5, c'est du boulot. Ce qui est marrant c'est qu'ils ont flouté les rondins. Il doit y avoir une astuce secrète comme faire des encoches pour que les poutres transversales
bougent pas. Comme la construction d'un chalet quoi (avec l'accent).


Bob French 26/11/2009 21:13


Hé hé ! Je suis assez fier de moi, j'ai retrouvé le reportage sur les chasseurs alpins, avec le passage directement sur notre sujet. Bonne lecture !
http://www.dailymotion.com/video/x52zvf_commando-chasseurs-alpins-55_travel


DoD 26/11/2009 20:34



Il se pourrait aussi que l'eau de pluie s'écoule différemment par rapport à la terre tassée et bien compacte; la différence serait perceptible un certain temps.



Athos 26/11/2009 19:04


Une cession privée? C'est quoi vous m'invitez?

De plus un ami suisse me disait il y a peu de telps qu'il n'y avait pas de question idiote....mais les reponses peuvent l'etre parfois.


Bob French 26/11/2009 18:34



Quand j'évoquais une cession fermée, c'était une idée en l'air, je ne sais même pas si c'est techniquement possible.


Mais en fait, si l'on résume la chose, la question est : est-ce interdit ou pas de parler librement de cache sur un blog ?


Quant au terrain, il n'y a pas que les forêts domaniales, les bois privés sont une alternative (avec l'autorisation du propriétaire).


Ce que dit le Phasme sur l'odeur de la terre est par ailleurs très intéressant. Pour les déblais, il y a des techniques pour s'en débarrasser. En fait, ces astuces sont utilisées dans le
camouflage de base d'une tranchée ou d'une position de tir semi-enterrée. En effet, masquer des déblais, par exemple ceux d'une simple tranchée, est impératif : les reconnaissances aériennes,
notamment, révèlent immédiatement les différences de coloris.



Articles Récents

Catégories