Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentations

Le 22SAS12 est un groupe de reconstitution de Parachutiste SAS Français Libre et du 22eme régiment SAS anglais. Ce blog présente notre approche particulière de la reconstitution mais il s'adresse aussi à tous les passionnés des SAS. Nous parlons des opérations, des équipements mais aussi de littérature, de cinéma et de l'actualité. Crée en 2006, ce blog est devenu la première source francophone sur le "Regiment" !   
En savoir plus

22SAS12 is a group reenacting WW2 era Free French SAS paratroopers and the modern 22 SAS. This blog presents our particular approach of the reenactment but is also aimed at all people passionate about the SAS. We talk about operations, equipment but also about literature, cinema and the current events. Created in 2006, this blog has become the premier French-speaking source on the "Regiment" !

More information 

Recherche

11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 23:03

Comme tout ce qui suscite de grandes attentes, parfois nous sommes déçus par le résultat. C’est mon cas pour le film « Les chemins de la liberté ».

Beaucoup d’attente pourquoi ?

Tout d’abord parce qu’il s’agit de l’adaptation du fabuleux livre de Slamovir Rawicz« A marche forcée », un témoignage exceptionnel sur les évadés du goulag.

Deuxièmement parce que cette adaptation est dirigé par un de mes réalisateurs favoris, monsieur Peter Weir, franchement on ne pouvait rêver mieux que lui pour filmer les épreuves de ces hommes après sa parfaite adaptation de l’œuvre de Patrick O’brian !

LES-CH-1.JPG

Peter Weir a réalisé quelque chose d’intelligent, au lieu de soulever la polémique en adapté directement le livre dont la véracité a été régulièrement remise en question, il s’est librement inspiré de ce témoignage en dépeignant un groupe de prisonniers s’échappant du goulag et suivant l’Axe du Loup. Je reprends le titre du livre exceptionnel de Sylvain Tesson qui, marchant sur les pas de Rawicz, a trouvé des témoignages du passage de plusieurs évadés. S’il n’a pu apporter la preuve de la véracité de « A marche forée », il a prouvé que des prisonniers s’étaient évadés durant le siècle rouge et avaient marché dans ces zones hostiles.

Maintenant c’est là où à mes yeux le bât blesse, le scénario est bancal, il marche une fois sur la transcription du témoignage et l’autre fois dans la fantaisie. J’aurai préféré une adaptation rigoureuse ou à l’inverse un scénario plus original inspiré des évadés du Goulag mais je suis déçu pour le mélange des deux.

Seconde critique : les décors.

Quand on affiche le parrainage du National Geographic dans le générique et que dans le passé on a réussi à tourner dans des lieux aussi exceptionnels que l’Ile des Galápagos (une première) pour le chef d’œuvre Master and Commander, on ne nous vend pas le Bulgarie et le Maroc, des lieux de tournages classiques. J’aurai vraiment voulu admirer sur grand écran le Baïkal et le désert de Gobi.

Les images sont belles mais il manque une musique qu’on aimerait écouter dans sa voiture en roulant dans la Vallée du Tarn. La bande son manque d’originalité et de souffle épique.

Au final, seuls les acteurs tirent leur épingle du jeu, Jim Sturgess est rafraichissant et traduit parfaitement 60 ans de souffrance polonaise. Ed Harris et Colin Farrell s’en sortent très bien comme souvent avec eux.  

Au final, je pense que ce film donnera envie de lire le chef d’œuvre de Rawicz à certain, personnellement je m’en vais revoir Master and Commander.

Partager cet article

Repost 0
Published by MENATOR - dans LIVRES -CINE -1-6
commenter cet article

commentaires

Rob1 12/02/2011 14:39



Je suis en train de lire l'Axe du loup version Reader's Digest, c'est un beau récit de balade, qui me fait penser au film Into the Wild.


Pour Rawicz, la BBC a trouvé des papiersqui mettent à mal son histoire d'évasion. Ils ont trouvé à son nom un ordre d'amnistie (apparemment, il y a eu une amnistie
générale des soldats polonais en 1942), un permis de voyage pour rejoindre l'armée polonaise, et son dossier militaire
dit qu'il a réintégré l'armée polonaise en Russie.


Cela dit, la BBC a aussi trouvé un témoignage d'un Anglais aux Indes à l'époque qui a vu trois hommes disant s'être évadés de Sibérie.


BBC link



mac 11/02/2011 23:29



Je n'avais pas lu le livre, mais j'ai bien aimé le film, une aventure incroyable. 2h15 que je n'ai pas vu passer. 



Articles Récents

Catégories