Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentations

Le 22SAS12 est un groupe de reconstitution de Parachutiste SAS Français Libre et du 22eme régiment SAS anglais. Ce blog présente notre approche particulière de la reconstitution mais il s'adresse aussi à tous les passionnés des SAS. Nous parlons des opérations, des équipements mais aussi de littérature, de cinéma et de l'actualité. Crée en 2006, ce blog est devenu la première source francophone sur le "Regiment" !   
En savoir plus

22SAS12 is a group reenacting WW2 era Free French SAS paratroopers and the modern 22 SAS. This blog presents our particular approach of the reenactment but is also aimed at all people passionate about the SAS. We talk about operations, equipment but also about literature, cinema and the current events. Created in 2006, this blog has become the premier French-speaking source on the "Regiment" !

More information 

Recherche

2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 21:00
La Mountain Smock est l'aboutissement du savoir-faire de Tim Holden et de son équipe pour une célèbre unité FS française ; elle est un intermédiaire entre la smock Kommando et le modèle Sniper, avec en plus, des améliorations simples mais très efficaces. 
Photo-1.JPG
Fabriquée dans un mélange de coton et de tissu synthétique avec quadrillage ripstop avec un revêtement téflon, la veste B221 conserve la coupe et les poches d'une veste type guérilla classique :
_ 2 poches de poitrine à boutons canadiens (BC),
_ 2 poches zipées sous les poches de poitrine,
_ 2 poches basses frontales à BC,
_ 2 poches à bidons à BC sur la taille,
_ 1 poche pansement à bouton pression sur la manche droite,
_ 1 poche (de type admin) à BC sur la manche droite,
_ 1 grande poche lombaire à 2 BC,
_ 2 poches internes de poitrine à zip, au format portefeuille,
_ 2 poches lombaires internes ouvertes, de grande dimension.
_ 2 grands zips d'aisselle, pour assurer la ventilation,
_ 1 capuche ajustable et modelable doublée Pertex, pour l'étanchéité.
_ Serrage par cordon au col, à la taille et au bas de la veste.
_ Fermeture principale de la veste par zip double curseur haut/bas et rabats à velcro et BC,
_ Un passant frontal pour galon.

MAIS, si la conception parait classique, c'est dans le détail que se cachent ses spécificités.

Nouveauté, furtivité, imperméabilité : 
Un ensemble col-capuche amélioré:
Photo-2.JPG

_ capuche escamotable dans le col, lui-même assez haut pour bien protéger le cou,
_ capuche à 3 œillets, au niveau de chaque oreille, pour faciliter l'écoute,
_ capuche intégrant un filet de camouflage britannique vert armée, escamotable dans une petite poche interne, pour assurer la discrétion aux TP/TE.
_ Doublure imperméable pertex camouflé, pour assurer un camouflage cohérent.
Photo-3.JPG
Des manches revues et corrigées:
_ Hormis les poches classiques, les manches sont serrées par de petits boutons canadiens au niveau des poignets, ce qui, en plus d'assurer le silence, permet de mettre ou d'enlever des gants et de mettre un vêtement épais dessous sans faire rugir un velcro. Ce nouveau type de fermeture poignet est, de plus, un peu étirable, ce qui n'oblige même pas à changer de bouton pour enfiler des gants.
_ Les coudes sont renforcés par une deuxième couche de tissu, très solidement cousue. Le choix d'abandonner le renfort Cordura réside, je pense, dans le souci de furtivité et de souplesse.
Photo-4.JPG
Une grande poche lombaire améliorée:
Connue également sous le nom de gibecière, cette grande poche est passée de 3 à 2 boutons canadiens, et surtout, se voit équipée d'un zip de chaque côté, ce qui améliore son usage, surtout avec un sac à dos.
Photo-5.JPG
Une impermabilité accrue:
Sur la Mountain Smock, hormis les 2 poches portefeuilles internes (bien abritées), toutes les poches sont doublées de Pertex camouflé!
Au niveau des fesses/lombaires, cela assure une excellente protection contre l'humidité, si l'on s'assoit à même le sol.
Ailleurs, cela garantit une étanchéité suffisante pour garder son petit matos sur soi sans qu'il se mouille.

Etre et durer
Pour moi, cette Mountain Smock B221 est ce qui se fait de mieux en la matière, ce qui en fait un produit qui dépassera ses limites d'emploi, c'est-à-dire la montagne. Unique bémol pour être objectif, il est dommage de ne pas imprimer la face interne du tissu comme cela a déjà été fait sur certains modèles de la marque. Les photographes ou randonneurs y trouveront leur compte aisément.
Si la qualité de base d'Arktis est déjà très élevée, on se retrouve ici en présence d'un produit haut de gamme, destiné à des individus préoccupés par la furtivité, la capacité d'emport et la durabilité sur le terrain.
L'ayant très récemment testée de deux manières différentes (statique et marche), je ne peux que la recommander à ceux qui recherchent l'excellence vestimentaire alliée à la durabilité et le pragmatisme. Une formule britannique éprouvée...
Le poids de cette smock, environ 1500 grammes, qui peut inquiéter, lorsqu'on la soupèse pour la première fois, est vite oublié lorsqu'on prend le temps de bien répartir son équipement.
Cette smock approche la perfection dans son domaine.
La Mountain Smock présentée ici en camo DPM Hollandais, qui présente des différences minimes avec le DPM Brit (pas de petits points et un jaune plus moutarde), est aussi disponible chez Terräng en camo Centre-Europe et désert Daguet, bien sûr.
  

Partager cet article

Repost 0
Published by LE PHASME - dans EQUIPEMENTS
commenter cet article

commentaires

Dajep 05/11/2014 10:14


Bonjour,
J'aimerais savoir si quelqu'un ici connait un distributeur Français proposant cette veste en DPM ou Olive Drab ? Je ne la trouve qu'en Centre Europe...
Merci,


 

le Phasme 01/01/2014 17:48


bonjour,


oui, ces vestes restent très utilisées. Les premiers utilisateurs sont les unités de renseignement, qui n'ont pas vocation à engager le combat, et qui emportent déjà un matos très lourd, pour ne
pas "s'encombrer" d'une protec ballistique. Ce que je viens de dire est valable pour du rens pur, dans un contexte d'infiltration de longue distance, avec souvent, une cache ou un PO pour
destination.


Les smocks sont aussi tout simplement utilisées en période hivernale, par les unités de combat, pour avoir un emport supplémentaire et à portée de main.

D'Arcières 26/12/2013 08:44


Bonjour à tous et bravo pour ce blog.
J'aurai une question de néophyte. Est-ce que ce genre de veste reste toujours d'actualité OPS depuis l'usage massif des protections balistiques type CIRAS ou autre ?
Les chemises de combat ne seraient pas plus indiquées ? 

huyghe 18/12/2013 12:30


j'ai la même en camo tundra exelente veste

16 03/12/2013 20:34


J'aimerai tellement avoir une veste comme celle-là !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Articles Récents

Catégories