Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentations

Le 22SAS12 est un groupe de reconstitution de Parachutiste SAS Français Libre et du 22eme régiment SAS anglais. Ce blog présente notre approche particulière de la reconstitution mais il s'adresse aussi à tous les passionnés des SAS. Nous parlons des opérations, des équipements mais aussi de littérature, de cinéma et de l'actualité. Crée en 2006, ce blog est devenu la première source francophone sur le "Regiment" !   
En savoir plus

22SAS12 is a group reenacting WW2 era Free French SAS paratroopers and the modern 22 SAS. This blog presents our particular approach of the reenactment but is also aimed at all people passionate about the SAS. We talk about operations, equipment but also about literature, cinema and the current events. Created in 2006, this blog has become the premier French-speaking source on the "Regiment" !

More information 

Recherche

31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 13:31
Bagdad le 27 Mars 2008
Le MoD britannique a annoncé le décès dans la nuit du mercedi 26 d'un membre des Forces Speciales lors d'un échange de tir à Bagdad.
Nous n'en serons pas plus depuis que l'anonymat des SAS est protégé. 
Une unité du "Regiment" et des éléments des nouveaux groupes de soutien sont stationnés depuis 2003 au environ de la capitale irakienne. Ils participent avec les forces américaines à des opérations de police et à des missions de surveillance des différents groupes armés.

source : presse britannique
Repost 0
Published by MENATOR - dans 2001-2012
commenter cet article
30 mars 2008 7 30 /03 /mars /2008 11:13


A l'origine étudiée pour les URH et les unités de renseignement, cette tenue réversible blanc/OD fabriqué en Grande-Bretagne par la firme Snugpak apporte un confort à -20°c jusqu'à un maximum de -25°c.

Cet équipement est potentiellement prévu pour remplacer l'utilisation d'un sac de couchage en PO.
Il permet aussi d'avoir constamment sur soit un vêtement extrêmement efficace contre le froid tout en restant mobile si le besoin se fait sentir.



Le pantalon pèse 950 grs. Il est doté d'une fermeture éclair sur tout le long de chaque jambe, protégée par un rabat du côté OD comme du côté blanc. Deux poches profondes pour les mains et une poches arrière servant de sac compressif. Des rabats velcro sur la ceinture sécurisent les fermetures éclair, et des passant sont disposés pour le port de bretelles (conseillé vivement) :



La veste pèse 1150 grs. Des élastiques serrent les poignets et le bas de la veste.
Elle se ferme par fermeture éclair à double curseur protégé par un rabat :



Un passant pour le grade est disponible, deux grandes poches accessibles avec des gants sont disposées sur le devant, et ce des deux faces : blanc comme l'OD :


Une épaisse capuche escamotable se trouve dans le col :


Dernière caractéristique très appréciable pour l'observation dans un PO; L'arrière de la veste est rallongée, elle offre une isolation supplémentaire lors des positions assises :


L'ensemble snowstorm un fois rangé dans ses sacs compressifs veste à gauche et pantalon à droite :


site snugpak : http://www.snugpak.com/
Repost 0
Published by FROG - dans EQUIPEMENTS
commenter cet article
18 mars 2008 2 18 /03 /mars /2008 10:20
Il existe plusieurs façon de mettre des bandes molletières suivant le modèle, l'époque ou le pays. Nous vous présentons une technique qui a fait ses preuves pour une tenue britannique dans le désert. Malgré tout ce qui a été dit, le port des bandes molletières est très agréable, bien mise, elles sont plus confortables que les guetres et maintiennent correctement le pied. Dans le désert, ces bandes protègent vraiment le pied du sable. Comme vous allez voir, on les met facilement et rapidement.

Il faut passer la bande à cheval entre le cuir de la chaussure et la chaussette :

DSCN4497.JPG



On enroule en croisant, plus ou moins serré, jusqu'à 3cm du haut de la chaussette :

DSCN4498.JPG



Enrouler le cordon à 2cm du haut de la bande molletière, passer le bout du cordon sous les tours précédents puis rabattre le haut de la bande sur le cordon pour le maintenir un peu plus :

DSCN4501.JPG



Pour terminer, on rabat la chaussette sur la bande :

DSCN4502.JPG



Vous voilà fin prets pour traverser le désert :

DSCN4503.JPG

Repost 0
Published by FROG - dans TECHNIQUE
commenter cet article
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 11:11
Nous avons fait de l'autodérision et surtout un cadeau pour notre ami Romain car qui aime bien "charie" bien :

DSCN4442.JPG



Impression Forces Spéciales Romaine : Vanatorii de Munte 
Les chasseurs de montagne !

DSCN4447.JPG

 



Du haut des Carpates, ce fier chasseur garde la tradition des troupes de montagne romaine vieille de 90ans ! Depuis son intégration dans les forces de l'OTAN, les unités d'élite roumaine utilisent la carabine armalite de fabrication américaine. Ils ont été déployé récemment en Afghanistan et ont travaillé avec les forces britanniques.
Mais nous n'allons pas traiter de l'histoire glorieuse des "Vanatorii de Munte" mais de sa tenue si originale.

DSCN4454.JPG

 



Ce soldat porte une tenue camouflé digitale inspiré du camouflage desert des blindés britannique de la Seconde Guerre Mondiale, le tissu est 100% coton de récupération.

La pièce maitresse de cette tenue est le pantalon alpin de fabrication locale.
D'une élasticité remarquable, il reste confortable même dans les situations extremes et confère souplesse et dynamisme à son heureux propriétaire.

DSCN4445-copie-1.JPG

 



Les bretelles se ferment par clips larges permettant une ouverture rapide même avec des moufles tactiques :

DSCN4449.JPG

Une "crumbs" pouch intérieure offre un confort remarquable, la version roumaine se porte à droite mais une version anglaise pour les gauchers est disponible :

DSCN4450.JPG

  Pour terminer, une paire de guetres tactiques est intégrée au pantalon, fermeture latérale et élastique, double couche traitée NBC pour protéger du cyanure et du plomb en cas de baignade inopinée dans le Danube :

DSCN4452.JPG

  Nous allons remercier le Colonel Bodgan Sibui pour sa disponibilité et l'accueil que lui et ses chasseurs ont réservé à notre photographe. Si vous avez des questions au sujet des forces armées roumaines et des pantalons de ski tactique des années 80 en particulier, contactez directement Romain, le spécialiste français.

DSCN4443.JPG




Dans le même registre d'autodérision, Koursk nous présente une nouvelle impression très "geardos US"

SAS A-stan WoodCutter :


Kitlist :

- Boots Technika tactical, semelle spéciale vibram gazon mal entretenu.
Je compte en changer pour des bacou spéciales chantier de la gamme Soft-Light®
http://www.bacou-dalloz.com/fr/shoes.asp?where=products
- Chaussettes tactiques spéciales travaux d'extérieur
- DPM combat trousers
- Polaire tactique intermarché
- Winter mock long sleeves 5.11
- Tactical gloves "Idem 4224" (abrasion 4 - coupure 2 - dechirure 4 - perforation 4)
- Lunettes tactiques pare-éclats avec protection latérale pour les éclats venant de côté.
- Protections auditives tactiques "peltor" à utiliser avec la "tactical chainsaw"
- bonnet tactique "saint james"
- barbe tactique A-stan
- Hache tactique "Hard steel" avec manche tactique "anti-vibrations".
Je compte changer pour une "fast cut 4.10" beaucoup plus adaptée.
- Buche tactique

Soyez indulgents, c'est ma première "impression".
Tous vos conseils sont les bienvenues.

Repost 0
Published by MENATOR - dans TEAM SAS12
commenter cet article
12 mars 2008 3 12 /03 /mars /2008 12:40
Ce  WE pluvieux de mars a été l'occasion de nous retrouver afin de s'entraîner un peu.
En attendant la nouvelle recrue on s'amuse un peu.

La progression se fait sous un temps maussade.



Les instructions sont données


LA pose du geardos






Il faut recharger rapidement

 
Pas assez rapide. La sanction est immédiate.

Aucun membre du 22sas12 n'a été blessé pendant la séance photo.
 
Repost 0
Published by Koursk - dans MILSIM
commenter cet article
3 mars 2008 1 03 /03 /mars /2008 09:52
Je ne sais pas quand ce gilet est entré en dotation dans l'Armée britannique. Le SAS a toujours eu une certaine liberté pour le choix de l'équipement. On peut voir ce gilet de combat sur les photos du SAS à partir de la Guerre du Golfe puis en Colombie. Il équipera plus tard d'autres unités de l'armée anglaise qui utilisent aussi des "chest rig" plus légère ou le "webbing" classique. Ce gilet reste très populaire, il est utilisé dans d'autres armées dont la france.

DSCN4431.JPG



Est présentée ici la version basique répondant aux critères de l'Armée anglaise on dit qu'elle est "Issued". Plusieurs fabriquants le fournissent et on ne trouve donc pas d'étiquettes. On pense bien entendu au célèbre gilet 1601 de la marque Arktis mais comme pour la poule et l'oeuf, je ne sais pas qui a été crée en premier.


DSCN4432-copie-1.JPG

Le gilet comporte :

2 porte-chargeurs pour un total de 6 chargeurs longs
2 poches larges pour les gourdes
4 poches utilitaires où l'on peut loger radio ou chargeurs 
2 poches internes avec à gauche un holster rudimentaire :

DSCN4434-copie-1.JPG




Le gilet les poches se ferment par des boucles fastex, sur certaines versions les poches chargeurs ont les fermetures par sangles que celles des poches web. Les poches utilitaires sont renforcées avec un tissu imperméable, un oeillet, au fond, permet l'évacuation de l'eau.
A gauche un porte-chargeurs et à droite une poche utilitaire :

DSCN4433.JPG


On peut le régler en largeur avec quatre sangles à l'arrière et les trois sangles de face qui le ferme. En hauteur on le règle avec quatre sangles de face couplée avec des bandes velcros :


DSCN4435.JPG

On peut charger le gilet et le port reste confortable. Les mailles sont solides et permettent l'évacuation de la chaleur. On peut porter un sac bergen sans encombrement, il permet aussi d'équilibrer le poids. Je ne l'ai jamais essayé sous un gilet pare-éclat. 
Si on le compare avec les gilets modulables modernes, il a vieilli. Les portes chargeurs actuels sont plus accessibles mais pour crapahuter ce gilet reste bien pratique et disponible à un prix raisonnable, comptez moins de 100 euros.
Repost 0
Published by MENATOR - dans EQUIPEMENTS
commenter cet article
1 mars 2008 6 01 /03 /mars /2008 17:46
Texte de Pierre-Jean CABUT
Photos de William OAKES fils du Major Freddy OAKES (2nd SAS et compagnon de Roy Farran)
 
Après le débarquement du 6 Juin 1944, le maquis de Grandrupt (88) est composé de jeunes de la région dont beaucoup viennent des mouvements de Jeunesses Catholiques et des scouts.
Dans le cadre de l’Opération Hardy, en prélude à Loyton , 57 SAS commandés par le Major Farran (DSO and Bar et M.C. 2Bars) les retrouvent dans les bois de Grandrupt. Un parachutage de matériel et d’armement va bien à leur bénéfice dans la nuit du 6 au 7 Septembre 1944. 
Encerclés par les SS le 7 et voulant éviter les massacres de civils et la destruction de destruction de plusieurs villages, le maquis se rend.
240 prisonniers seront envoyés dans les camps nazis où 116 mourront.
Après de rudes combats, les SAS arrivent à se replier. La région sera libérée par les américains le 9 Septembre !
 

panneau-enfants-Farran.jpg

 

De gauche à droite : David, Peter Farran et Sally Farran-Gregg.


Le 9 Septembre 2007, les anciens résistants donneront à une allée située entre le monument et la DZ le nom du 2nd SAS du Major Farran. La plaque sera dévoilée par ses enfants.

 

vue-g-n-rale.jpg

 

 






















 


1 : Rees
2 : Borrie
3 : Robertson
4 : Mc Dougall
5 : Sally Farran
6 : Major Gurney
7 : P.J.C.
8 : David Farran
9 : Peter Farran
10: Colonel Phä du Maquis de Grandrupt
Soldats du 22nd SAS au premier plan.
Repost 0
Published by MENATOR - dans 1941-1945
commenter cet article
27 février 2008 3 27 /02 /février /2008 19:58
Quelques photos souvenirs d'une très bonne journée passé à jouer aux billes dans la Tarn sur un terrain CQB de fou. C'est avec plaisir que j'ai revu Nyclow et les toulousains de mauvaises fréquentations.
Merci à Nyclow et aux ATA pour leur acceuil et leur fair-play.

IMG_0329-copie-1.jpg

 


IMG_0334.jpg




Wazzock avait une caméra sur son casque, il me tarde de voir le résultat. J'aurai toutefois aimé filmer cette scène drolissime : 
Un défenseur, à l'étage,bloque l'accès d'un escalier.
 Nous en bas, peu motivé. Micka et sa minimi, avec l'accent africain :  "Hé cousin, on va monter là. Cesse de tirer, j'ai le grigri ivoirien, tes billes ne peuvent pas me toucher, allez rends-toi là"
Repost 0
Published by MENATOR - dans MILSIM
commenter cet article
18 février 2008 1 18 /02 /février /2008 18:23
Un article signé Romain :
Coopération des SAS avec le MOSSAD
mossad.jpgJ’ai découvert dans le livre qui tient compagnie à ma table de chevet en ce moment et qui s’intitule : ‘’HISTOIRE SECRETE DU MOSSAD de 1951 à nos jours’’ (enquête de Gordon THOMAS) que le Special Air Service aurait des relations très étroite et ce depuis le conflit Nord Irlandais.

Gordon THOMAS spécialiste des services secrets et auteur de plusieurs livre ‘’choc’’, explique que quelques années en arrière avant un évènement qui marqua la fin des opérations SAS contre l’IRA, Rafi EITAN, chef du service secret à l’époque, invita des agents du SAS à Tel-Aviv pour voir de leurs yeux comment le MOSSAD se débarrassait des terroristes arabes dans les rues de Beyrouth.

Cet évènement n’est tout autre que la fameuse fusillade d’un dimanche après midi de mars en 1988 à Gibraltar, dont on fait allusion ici : http://22sas12.over-blog.com/article-7048121.html

Cette fusillade a causé la mort de 3 terroristes de l’IRA non armé par les SAS. D’après l’auteur, 4 mois avant la fusillade des agents Israéliens ( nommé ‘’katsa’’) avaient entrepris de surveiller une femme et deux hommes qu’ils soupçonnaient de se fournir en arme chez les ‘’Arabes’’, autrement dit le Hezbollah. L’intérêt du MOSSAD pour les activités de l’IRA remontait au temps où le gouvernement Thatcher, avait dans le plus grand secret, invité Rafi EITAN (chef à l’époque du service Israéliens) à Belfast pour qu’il explique aux officiers des forces de sécurité britannique les liens de plus en plus étroits entre les terroriste Irlandais et le Hezbollah.

Depuis une relation de travail s’était installé et des officiers du service Israélien se rendaient régulièrement à Hereford pour préparer les forces spéciales britannique aux opérations du Proche-Orient.

Pour revenir à l’affaire de Gibraltar et éclaircir le rôle du MOSSAD dans cette affaire, ceux-ci avaient tout bonnement suivi le commando de l’IRA jusqu’en Espagne et conclure qu’ils n’étaient venu ni pour rencontrer des trafiquants Arabe, ni établir de contacts avec l’ETA. Quoiqu’il en soit ils décidèrent de maintenir leur surveillance, tout comme les services secrets Espagnols qui les avaient pris en filature (toujours d’après l’auteur). Quand ils perdirent la trace de Mairead FARREL (la femme du trio), ce fut un katsa qui la retrouva. Il apprit qu’elle avait laissé une auto avec à son bord 64 kilos de Semtex et 32 kils d’explosifs divers, dans un parking souterrain de Marbella. Marbella était connu pour la présence de milliardaire Arabe qui venait y jeter l’ancre en yacht. Le MOSSAD craignait que ces bateaux et leurs fréquentes navettes apportent des armes et des explosifs aux terroristes Arabes. Il était possible que la voiture garé à Marbella puisse monter sur l’un de ces paquebots de luxe en partance vers la Terre sainte. Ils maintinrent donc la surveillance.

Un jour ils se rendirent compte que nos trois terroristes avaient repris leur première voiture, celle qui leur avait permis de traverser l’Espagne. Le commando de l’IRA pris la direction du sud suivis de deux Katsa Israéliens. L’un deux équipé d’une radio réglé sur la fréquence de la police prévinrent que les terroristes se dirigeaient vers Gibraltar. La police locale alerta les agents britannique et le SAS se mit en embuscade. Farrel, McCann et Savage furent sommairement abattus sans avoir une chance de se constituer prisonniers.
Repost 0
Published by ROMAIN - dans 1952-2000
commenter cet article
16 février 2008 6 16 /02 /février /2008 12:02
Voici quelques photos prises avant une patrouille nocturne cet hiver. La nuit était très froide, il n'y avait pas de nuages, la lumière d'un quart de lune et des étoiles guida nos pas.
Nous nous sommes imaginés durant l'hiver 44-45, du coté des Ardennes où le front s'est stabilisé. Nous allons inspecter des noeuds de communication et vérifier que les routes ne soient pas minées.

un moment de détente mais on est pas souriant :

DSCN4393.JPG




Sac à dos, vêtements chaud, béret camouflé ... En route pour la patrouille :

DSCN4397.JPG

DSCN4401.JPG

Repost 0
Published by MENATOR - dans RECONSTITUTION
commenter cet article

Articles Récents

Catégories