Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentations

Le 22SAS12 est un groupe de reconstitution de Parachutiste SAS Français Libre et du 22eme régiment SAS anglais. Ce blog présente notre approche particulière de la reconstitution mais il s'adresse aussi à tous les passionnés des SAS. Nous parlons des opérations, des équipements mais aussi de littérature, de cinéma et de l'actualité. Crée en 2006, ce blog est devenu la première source francophone sur le "Regiment" !   
En savoir plus

22SAS12 is a group reenacting WW2 era Free French SAS paratroopers and the modern 22 SAS. This blog presents our particular approach of the reenactment but is also aimed at all people passionate about the SAS. We talk about operations, equipment but also about literature, cinema and the current events. Created in 2006, this blog has become the premier French-speaking source on the "Regiment" !

More information 

Recherche

26 juin 2006 1 26 /06 /juin /2006 17:05

Le sergent Paul "Scruff" McGough, qui vient de mourir à l'age de 41ans, était membre de l'unité SBS qui prit part au siège de la "forteresse de la mort " Qala-i-jangi.

En Novembre 2001, McGough faisait parti de la compagnie C du SBS qui débarqua sur l'aéroport de Bagram. les autorités locales furent offensées de cette arrivée soudaine et imprévue des britanniques et contraignèrent les SBS à stationner sur le tarmac durant 24H. Les journalistes arrivèrent sur les lieux pour filmer cette scène suréaliste de SBS prennant un bain de soleil sur le toit d'un hangar.

Avec sa compagnie, le sergent accompli des missions de renseignements avant de rejoindre les américains de la Force Delta et de la 10ème Division de Montagne aux prises avec leurs alliées afghans à une insurrection de 700 prisonniers talibans dans la forteresse de Qala-i-jangi.

Le déroulement du siège est bien connu. McGough faisait parti du groupe de 8 SBS répartis dans deux Land Rovers qui empéchèrent l'évasion des talibans.

Armé d'un couteau multifonction Leatherman, il démonta avec un camarade deux mitrailleuses GPMG L7  de leurs véhicules :

Pour les installer sur les remparts :

Cette action et son courage durant les deux jours de combat furent déterminants.

Son nom fut mentionné pour l'obtention de la "Military Cross" mais il n'obtint qu'une lettre de félicitation.

Le Sergent Paul McGough avait aussi participé à l'Opération Barras en Septembre 2000. Certain de ses exploits ont été narré par Daniel Lewis dans son livre "Bloody Heroes".

Il est mort dans un accident à Chypre le 1er Juin 2006 laissant une veuve et un enfant.

Articles :

OP. Barras : http://22sas12.over-blog.com/article-1667994.html

Qali-i-Janghi : http://22sas12.over-blog.com/article-2604828.html

"Bloody Heroes" : http://22sas12.over-blog.com/article-2732553.html

 

Repost 0
Published by MENATOR - dans 2001-2012
commenter cet article
26 mai 2006 5 26 /05 /mai /2006 18:38

Voici une nouvelle concernant le SASR les forces spéciales australiennes :

A la suite d'une mutinerie de soldats, le gouvernement déjà très fragile de l'ancienne colonie portugaise du Timor Oriental a demandé l'aide de l'Australie pour tenter de rétablir l'ordre dans la capitale.

Un tier des forces régulières se sont révoltés fin Avril après avoir été révoqué par le gouvernement. Ces hommes désoeuvrés sèment la terreur dans le pays et dans la capitale Dili.

Des gendarmes portugais et Malaisiens vont eux aussi se déployer dans les jours à venir.

Voici quelques photos de l'AFP lors de l'arrivée des SASR à Dili Jeudi 25 Mai :

Les australiens vont tenter de s'interposer entre les forces gouvernementales et les mutins afin de préserver les populations civiles. Il y a quatre ans, lors de l'indépendance du pays, les "aussies" s'étaient déjà retrouvé face à ce genre de délicates missions.

Repost 0
Published by MENATOR - dans 2001-2012
commenter cet article
23 mai 2006 2 23 /05 /mai /2006 02:26

Lundi 22 Mai

Le Premier Ministre anglais Tony Blair s'est rendu à Babdad afin de rencontrer son homologue irakien nouvellement nommé Nouri Al-Maliki. Ils ont traité du problème de l'insécurité dans le pays, Mr Blair a jugé que la transition après la guerre était plus longue et plus dure que prévu.

photo AFP / Stefan ROUSSEAU
photos non identifiées :
 
Cette visite était l'occasion de tenter d'apercevoir des membres du 22SAS dans le cortège officiel car les hommes du "Regiment" assurent la sécurité de Mr Balir. Peu de photos ont été prises, les journalistes l'attendait à la sortie d'un avion militaire. On le voit saluer les membres d'équipage avant de rentrer dans un véhicule. On voit sur la photo des personnels en civil qui pourraient être des "troopers" attachés à sa sécurité. L'homme casqué à sa droite est équipé d'un HK G36 tout comme l'homme en arrière plan, celui de gauche porte un MP5. Les membres de la "Task force black" devaient être eux-aussi de la sortie sous doute en protection du convoi.
Après avoir épluché les sites internet des grands quotidiens, je n'ai pas trouvé de photos intéressantes, je mettrai à jour l'article si toutefois il y en avait d'autres.
 
Repost 0
Published by MENATOR - dans 2001-2012
commenter cet article
22 mai 2006 1 22 /05 /mai /2006 11:43

 Le Time nous offre un magnifique diaporama sur l'Afghanistan. Les photos du russe Yuri Kozyrev sont magnifiques, elles sont commentées par le journaliste et historien Phil Zabriskie.

http://www.time.com/time/photoessays/2006/afghanistan_multimedia/

Liens site officiel :

http://www.time.com

http://www.yurikozyrev.com/

Repost 0
Published by MENATOR - dans 2001-2012
commenter cet article
6 mai 2006 6 06 /05 /mai /2006 16:58
 Un mois après sa libération par les SAS, Norman Kember, dans un interview pour « the guardian » raconte brièvement ses dernières minutes de détention :
 

 

Photograph: John Stillwell/PA.

Heurseusement que les "troopers" n'ont pas tué de preneurs d'otage lors de l'intervention sinon on les aurait accusé de meurtre... Kember fait-il preuve d'une compassion chrétienne exemplaire ou bien est-ce un coup médiatique en prévision de la sortie de son livre narrant son épreuve ? Je pense qu'on n'a pas fini d'entendre parlé de lui en 2007.

Il s’est rendu compte de sa libération imminente lorsqu’il a entendu des hommes dire son nom avant de pénétrer dans sa salle de détention .
Il précise : « J’étais enchaîné à la porte ». Ils ont dit : « Oh ! Il y a du travail pour la pince monseigneur ».Ils ont coupé le cadenas et l'ont libéré. Il a entendu du bruit dehors et du verre brisé à l’étage. Il n'y a pas eu d'échange de coups de feu et l'opération s'est déroulé sans violence, les preneurs d'otage ayant déserté les lieux .
 
Le professeur précise bien que c’était des SAS britanniques qui opèrent avec les forces spéciales américaines au coeur de bagdad.
Une autre anecdote typique de la presse d’outre manche :
Le lendemain de la libération le Général Sir Mike Jackson s’est dit très attristé du fait que Mr kember n’est pas remercié ses libérateurs. L’association pacifiste chrétienne à laquelle appartient l’ex otage avait pourtant remercié par communiqué les troupes britanniques mais l’information n’avait pas bien circulé dans les couloirs du MoD. Fin Avril, on trouvait encore des déclarations à ce sujet dans la presse britannique toujours friande de ce genre d’histoire mais maintenant tout semble être rentré dans l’ordre.
Huit mois plus tard, lors d'une conférence de presse à Londres le vendredi 8 décembre 2006, Norman Kember a demandé à ce qu'aucune poursuite judiciaire ne soit entreprise contre ses preneurs d'otages. Il leur "pardonne sans réserve" de les avoir retenu 118 jours lui et ses deux compagnons canadiens. En Angleterre, les milieux de gauche anti-guerre saluent cette initiative rappelant qu'en Irak la prise d'otage est punie de mort. Dans les milieux conservateurs, on rappelle à Kember la mort de l'otage américain tué par le même groupe. On lui repproche encore de n'avoir pas remercier ses libérateurs, des hommes du 22SAS ce qu'il a nié en disant qu'il avait écrit personellement au responsable du Regiment pour remercier ses hommes.
Repost 0
Published by MENATOR - dans 2001-2012
commenter cet article
2 mai 2006 2 02 /05 /mai /2006 14:29

undefinedAfghanistan - Le samedi 24 novembre 2001, plusieurs centaines de combattants étrangers se rendent aux forces de l' Alliance du Nord. Ils sont conduits dans la forteresse de Qala-I-Jangi, à quelques kilomètres de Mazar-I-Sharif . Le 25 novembre, deux agents de la CIA aidés des alliés afghans rassemblent les prisonniers dans la cour pour les interroger. Au cri de "Allah est grand" l'un d'eux se fait exploser avec une grenade, les autres se soulèvent, tuant un des agents de la CIA, les afghans se rassemblent dans une partie de la forteresse tandis que les mutins occupent les cellules.

Le général afghan Dostum, qui avait reçu la rédition des talibans, veut mâter cette rébellion dans le sang afin de se venger de l'affront. Les forces américaines vont diriger les frappes aériennes lourdes et peu précises sur la forteresse. L'équipe de télévision dirigée par Paul Yule, qui se trouvait là un peu par hasard a pu filmer le déroulement de l'opération : de l'insurrection à la rédition des derniers talibans. Chose rare, on voit dans ce reportage des opérateurs des forces spéciales américaine mais aussi et surtout un groupe de SBS qui arrive sur les lieux le 27.

Voici quelques photos des "troopers" anglais que j'ai prise face à l'écran ce qui explique la mauvaise qualité.

 

 

 

Un SBS et sa GPMG L7

un afghan, l'agent de la CIA et un élément des FS US ou de la CIA

 gros plan de l'équipement d'origine russe

Les trois véhicules : deux land rover du SAS et une camionnette non identifiée

éléments américains et anglais en discussion

Vous pouvez  télécharger le reportage en français sur ce site  :

http://ribaat.org/modules.php?name=Videos&d_op=viewdownload&cid=1

Attention, il s'agit d'un site islamiste francophone mais le reportage n'a rien à voir avec l'hébergeur.

 

Il vous faudra le logiciel real alternative  pour le lire, vous le trouverez ici :

http://www.01net.com/telecharger/windows/Multimedia/codecs/fiches/26949.html

 articles précédents :

impression a-stan : http://22sas12.over-blog.com/article-1584124.html

Voici d'autres photos délélements du SBS présent lors de l'évênement :













sas4in3.jpg



Repost 0
Published by MENATOR - dans 2001-2012
commenter cet article
23 avril 2006 7 23 /04 /avril /2006 23:24

 Dans son rapport officiel du 16 Décembre 2004, le Ministre de la Défense britannique John Reid avait annoncé la modernisation des forces spéciales britanniques avec la création de deux nouvelles unités :  

Le SRR a été opérationnel en Avril 2005 et ces membres sont actuellement déployés en Afghanistan.

 

La deuxième unité a été présenté le 20 Avril 2006 au parlement sous le nom de SFSG.

Le «  Special Force Support Group » dépend du commandement aux opérations spéciale. Le régiment est basé à St Athan près de Cardiff, Pays de Galles région où est déjà stationné le 22SAS. Le personnel provient de régiments parachutistes , de la RAF ou des « Royal Marines Commando ».

La fonction principale du SFSG est le soutien aux unités des Forces Spéciales . Ces membres sont tout particulièrement formés aux opérations de contre-terrorisme afin d’appuyer le « CTW wings » ou le SO 19 de la police anglaise.

Source : http://www.mod.uk/DefenceInternet/Home/

SRR : http://22sas12.over-blog.com/article-1715862.html

 
Repost 0
Published by MENATOR - dans 2001-2012
commenter cet article
18 avril 2006 2 18 /04 /avril /2006 12:21

  Le Lieutenant colonel du SBS, Richard Van der Horst 38 ans, est mort le 16 Mars 2005 dans un hôpital norvégien après un accident de plongé pendant une importante manoeuvre amphibie au large de Narvik.

Il était à bord d'un "Swimmer Delivery Vehicle", un sous marin de poche permettant le transport de plusieurs nageurs de combat, lorsque l'accident s'est produit.

Le Colonel est né dans le Devon, il suit des études de biologie à l'université de Birmingham avant de s'engager comme son père dans les "Royal Marines". Il opère dans le Kurdistan irakien après la première guerre du golfe. Son père Rupert Van der Horst a dirigé le SBS de 1978 à 1980. Richard suit donc ses traces en rejoignant l'unité amphibie en 1991. Il participe en 2000 à l'opération Barras en Sierra Léone.

Op Barras : http://22sas12.over-blog.com/article-1667994.html

Repost 0
Published by MENATOR - dans 2001-2012
commenter cet article
25 mars 2006 6 25 /03 /mars /2006 00:32

Libération de Norman Kember

 En novembre 2005, quatre pacifistes du mouvement chrétien "Peacemaker Teams" sont kidnappés par un groupe irakien se faisant appeler "Le glaive des brigades de la vérité". Ils souhaitent la libération de tous les prisonniers irakiens et menacent d'exécuter les otages.

Le 11 Mars 2006, un des otages, un américain de 54 ans Tom Fox est retrouvé mort. Le jeudi 23 mars, le SAS passe à l'action après des mois de recherche. Les trois otages sont libérés .

Le britannique Norman Kember 74 ans, les australiens James Loney et Harmeet Singh Sooden retrouvent enfin la liberté après quatre mois de détention. Comme toujours on ne sait pas comment s'est déroulé exactement l'opération. D'après la presse britannique, les SAS opéraient en civil, ils auraient procédé à une libération rapide en deux minutes sans tirer un coup de feu !

La nouvelle a fait la une des journaux et le SAS y est encensé : On pouvait lire dans le STAR que le SAS est la fierté britannique, le Time est impressionné par la rapidité de l'opération. On retrouve aussi  le jeu de mot : "Operation Desert Norm".

Repost 0
Published by MENATOR - dans 2001-2012
commenter cet article
14 mars 2006 2 14 /03 /mars /2006 02:33

Un SAS proteste contre une "guerre illégale" !

Voici ma traduction de l'article de Richard Norton-Taylor paru Lundi 13 Mars dans les colonnes du Guardian :

Un soldat SAS a démissionné de l'armée, en décrivant l'intervention militaire en Irak comme une "guerre d'agression" et immorale . Le soldat dit qu'il a assisté à des douzaines d'actes illégaux commis par les forces américaine.

Ben Griffin, 28ans , après trois mois de service à Bagdad, pourrait être le premier soldat SAS a refuser le  combat et a démissionner de l'armée pour des raisons morales. Sa décision montre le désenchantement croissant des soldats britanniques au sujet de leur présence dans Irak.

Au même moment débutent les auditions du procès en cour martiale du " Flight Lieutenant " Malcolm Kendall-Smith, un docteur de la RAF, qui refuse de retourner en Irak pour les mêmes raisons . Son avocat Justin Hugheston-Roberts, confiait hier (dimanche 12 mars ndt) : "Nous allons plaider que l'invasion de l'Irak s'est déroulée sans un mandat de l'ONU, elle est manifestement illégale donc tout ordre subséquent est par conséquent illégal ."


Ben Griffon a dit au Sunday Telegraph hier qu'il s'attendait à être convoqué par une cour martiale pour abandon du SAS. Au lieu de ça, il a été déchargé de ses obligations avec même une recommandation.

Lorsqu'il était en permission en mars l'année dernière il avait dit à son officier supérieur qu'il n'avait aucune intention de retourner en Irak. Il a dit qu'il était très fâché "par le fait que les politiciens ont menti à l'opinion publique britannique au sujet de la guerre. Mais le plus important, je ne me suis pas engagé dans l'armée britannique pour mener la politique étrangère américaine."

Il a dit qu'il avait assisté à des douzaines d'actes illégaux commis par des combattants américains qui  regardent les Irakiens comme des "sous-hommes". Ben Griffon a dit: "J'ai vu beaucoup de choses à Bagdad qui étaient illégales ou simplement immorales. Les Américains arretaient de simples fermiers pour les amener à la prison d'Abu Ghraib, ou simplement les remettre aux autorités irakiennes, en sachant très bien qu'ils allaient être torturé."

Le Ministère de la Défense ne fait traditionnellement pas des commentaires sur toutes activités des forces spéciales de Grande-Bretagne. Cependant, les fonctionnaires de la défense n'ont pas nié que le soldat Griffon a laissé le SAS pour protester contre la guerre en Irak.

Le SAS opère sous couverture en Irak depuis l'invasion, travaillant avec les forces spéciales américaines qui recherchent des insurgés et des combattants arabes étrangers membres ou sympathisants d'Al-Qaida.

Des officiers britanniques ont confié au Gardian avoir été consternés par les tactiques militaires américaines en Irak. Ils disent aussi que les tentatives pour former l'armée irakienne et la police posent d'énormes difficultés.

Repost 0
Published by MENATOR - dans 2001-2012
commenter cet article

Articles Récents

Catégories