Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentations

Le 22SAS12 est un groupe de reconstitution de Parachutiste SAS Français Libre et du 22eme régiment SAS anglais. Ce blog présente notre approche particulière de la reconstitution mais il s'adresse aussi à tous les passionnés des SAS. Nous parlons des opérations, des équipements mais aussi de littérature, de cinéma et de l'actualité. Crée en 2006, ce blog est devenu la première source francophone sur le "Regiment" !   
En savoir plus

22SAS12 is a group reenacting WW2 era Free French SAS paratroopers and the modern 22 SAS. This blog presents our particular approach of the reenactment but is also aimed at all people passionate about the SAS. We talk about operations, equipment but also about literature, cinema and the current events. Created in 2006, this blog has become the premier French-speaking source on the "Regiment" !

More information 

Recherche

30 mai 2007 3 30 /05 /mai /2007 11:40

Voici en exclusivité un entretien réalisé en Novembre 2006 de John Geddes , un ancien SAS devenu "contractor" qui a écrit un formidable témoignage sur son métier à très haut risque dans l' Irak actuel. Merci François, son sympathique éditeur français sans qui cet interview n'aurait pu être possible.
 


22SAS12 : Durant vos années passées au 22SAS, avez-vous suivi les entrainements et intégré le CRW wings ? (unité anti-terroriste)

John Geddes : Je suis resté 23 ans au sein de l'armée britannique, 10 ans dans les paras et 13 dans le SAS durant lesquelles j'ai bien sûr fait partie de l'unité anti-terroriste. En réalité, nos fonctionnons par cyle : deux ans dans un squadron, 9 mois dans l'unité anti-terroriste.  Durant ces neuf mois, nous nous entraînons en permanence tout en restant en stand-by opérationnel H24.
 

22SAS12 : Pouvez-vous nous raconter un souvenir marquant de cette période au "Regiment" ?

(après quelques instants de réflexion)

John Geddes :
Un jour, nous nous entrainions à l'infiltration maritime sur une plage britannique. Selon le plan de l'exercice, un c"hinook" devait nous larguer dans l'eau avec nos "dinghy" gonflables à environ 500 ou 600 mètres de la plage. Le "chinook" volait à très basse altitude pour étouffer au maximum le bruit des rotors, avec une approche à la nuit tombante pour pouvoir infiltrer la plage dans l'obscurité totale. L'approche se déroule très bien et le "chinook" se stablise puis nous largue comme prévu :
4 "dinghy" et une trentaine d'hommes avec tout leur matériel. Dès que nous touchons l'eau, nous actionnons les valves de gonflage automatique, puis nous essayons de monter dans les "dinghy". Mais le vent se lève et nous sommes dans l'incapacité de stabiliser les "dinghy" car ils se retournent sans cesse sous l'effet conjugué du vent et de la houle. Notre officier nous ordonne alors de gonfler nos gilets de sauvetage et de gagner la plage à la nage, mais, sur nos 30 gilets de sauvetage, seulement 4 d'entre eux se révèlent en état de fonctionner ! Un vrai cauchemar ! Nous nageons avec notre matériel, avec nos armes, dans la houle, à 500 mètres de la plage, la nuit est tombée, et nos gilets de sauvetage ne fonctionnent pas ! Les meilleurs nageurs arriveront à rejoindre la plage avec leur matériel, s'en débarrasseront sur la rive, puis retourneront dans l'eau chercher les autres... Nous mettrons près d'une heure et demie à débarquer. Tu parles d'une infiltration... Mais qu'est ce qu'on a rigolé après !
 

22SAS12 : A la fin de votre livre, vous parlez des Arabes des marais et vous écrivez "j'ai un travail à terminer là-bas", pouvez-vous nous dire plus ?

John Geddes : En fait, "le travail que j'ai à terminer là-bas" n'est pas avec les Arabes du marais, mais avec moi-même et avec l'autoroute. Il fallait que je retourne sur l'autoroute pour voir si j'étais toujours opérationnel, si je pouvais encore faire du bon travail. Et la réponse a été oui.
 

22SAS12 : Les écrivains vétérans du SAS sont populaires. Pensez-vous continuer à écrire ?

John Geddes : J'écris actuellement un livre sur la Guerre des Malouines, dans le cadre des commémorations du 25ème anniversaire l'année prochaine. Je m'intéresse notamment à la bataille de Goose Green, à laquelle j'ai participé.Ce livre s'intitule "Spearhead Assault".
 

22SAS12 : Question légère pour terminer, beaucoup de britanniques viennent s'installer dans le Sud Ouest de la France. Songez-vous à prendre votre retraite dans notre région en restaurant par exemple un corps de ferme ?

John Geddes : Le Sud Ouest de la France ? Quelle drôle d'idée... En réalité, je cherche quelque chose sur la Riviera, pour créer plus tard un bureau à Monaco...
 
 
"Autoroute vers l'enfer"  est disponible aux éditions Nimrod
Repost 0
Published by MENATOR - dans INTERVIEWS
commenter cet article
4 mai 2007 5 04 /05 /mai /2007 10:59

 

Xavier Deluc, vous avez tenu le rôle principal dans le
film pour la télévision "Un jour avant l’aube" réalisé
par Jacques Ertaud en 1994. Il s’agit du seul film sur
les parachutistes SAS français depuis "Le bataillon du
ciel"
en 1946, adapté du roman de joseph Kessel.
 



22SAS12 : Vous aviez déjà tourné sous la direction de Jacques ERTAUD dans "pitié pour les rats", comment avez-vous
eu connaissance du projet et, vous qui etes originaire
de Normandie, connaissiez-vous l'action de ces
parachutistes français ?


Xavier DELUC : Jacques Ertaud comptait beaucoup pour moi et nous
étions assez complices. C'est lui qui a pensé à moi
pour ce rôle et m'a contacté tout simplement. Le fait
que je sois Normand ne m'avait pourtant pas amené à
en savoir plus sur cette élite de Français qui ont été
parachuté en France la veille du débarquement pour
miner les lignes ennemis afin d'ouvrir la route au
débarquement.


Comment s'est déroulé la préparation du film ?
Avez-vous lu des témoignages, rencontré des vétérans,
fait une formation spéciale pour votre rôle ?

Je sais que des vétérans sont venus nous rendre visite
sur le tournage et à l'occasion d'un pot de film
aussi. Ils avaient l'air touché que ce film existe et
convaincus de la crédibilité du fil, si je me souviens
bien. Nous n'avons pas reçu de formation spéciale si
ce n'est des petits entraînements concernant quelques
cascades.


Comment s'est déroulé ce tournage ? Avez-vous des
anecdotes à nous faire partager ?

Jacques Ertaud se savait malade, mais nous le cachait.
Il était tellement fier de faire ce film. Il n'arrêtait
pas de me dire: "J'ai été FFI, tu te rends compte, on
se battait pour sauver la France, on risquait notre
vie chaque jour! Je sais ce que ces mecs envoyés en
éclaireurs ont dû endurer, c'était des héros."
Concernant les anecdotes, il fallait que je tire avec
une mitraillette assis à l'intérieur d'une jeep. Mais
le protège douille avait dû être enlevé car sinon
l'arme ne fonctionnait pas. Du coup à chaque fois que
j'appuyais sur la gâchette les douilles éjectées
rebondissaient contre le pare-brise et je me suis
retrouvé avec le visage tailladé de petites
ouvertures. Le plus étrange est que quand je tirai, je
ne comprenais pas d'où provenaient ces impacts. C'est
après la prise que j'ai pigé. Heureusement la première
prise était la bonne.


Quel est votre sentiment sur ces français combattants
et leur action à une sombre époque ou leur patrie
était à genou ?


De grands hommes courageux de réveiller les
consciences Françaises qui vivaient sous la terreur
des nazis. Des hommes qui risquaient à chaque instant
d'âtre dénoncé par de faux amis. Les éclaireurs de la
liberté.


Aujourd’hui avec du recul, avez-vous un avis
particulier sur le tournage et votre rôle ?


Un film où il faisait très froid et où nous étions
tous fiers de rendre hommage à ses hommes. Je suis
content que la mémoire de ces hommes existe à l'image
entre autres.


On vous a vu dernièrement dans la série "Section de
recherche" sur TF1, quel sont actuellement vos projets ?


Je viens de réaliser mon premier long métrage qui
sortira en 2008 et qui s'intitule: "TOMBÉ D'UNE
ÉTOILE". Vous pouvez aller voir la présentation sur:
www.myspace.com/tombed1etoile

Sinon, je continue de tourner la série "SECTION DE
RECHERCHES" avec plaisir. Elle sortira cet automne je
pense.

 
Merci à Xavier Deluc pour avoir partagé avec nous en toute simplicité les souvenirs de ce tournage et son point de vue sur les SAS français. je vous invite à visiter ces liens :
 
Site officiel : http://www.xavierdeluc.com/
 

 

Repost 0
Published by MENATOR - dans INTERVIEWS
commenter cet article
3 novembre 2006 5 03 /11 /novembre /2006 11:42

 Voici une présentation du Cpt Tonton Ryan aka Romain un collectionneur SAS :

- Bonjour romain peux-tu te présenter en quelques lignes :

Bonjour, je suis Romain S., né le 25 mars 1988, étudiant en réseau et télécom à Valence. Toujours célibataire. Je suis passionné d'histoire et d'équipement militaire depuis 5 années environ. J'ai découvert la reconstitution par l'intermédiaire de France Airsoft où j'ai rencontré de personnes trés intéressantes. Par la suite l'équipe du 22sas12 m'a lancé dans la reconstitution SAS et je vous en remercie.

- Justement pourrais-tu nous dire quelques mots sur le blog :

J'ai peu de critiques qui pourraient vous faire avancer. D'un point de vue information, c'est irréprochable : on sait à peu prés "tout ce qui concerne" le "Regiment" (cinéma, airsoft, documentaire etc... ) , avec des infos parfois originales. De jolies photos, merci à Koursk encore une fois. Une MAJ réguliere.

- Qu'est-ce qui te plait dans l'univers du SAS ?

 C'est un peu compliqué. Je suis avant tout passionné du monde militaire. A 18 ans j'ai voulu intégrer une prépa parachutiste, j'ai envoyé mon dossier médical et malheureusement j'ai été classé inapte à l'engagement suite a une probleme d'audition trop important. Depuis, j'aimerais retoucher l'armée en tant que civil, pourquoi pas la DGA. Les FS m'ont toujours intéressé. Mon rêve aurait été d'intégrer tout type d'unité du COS, étant attiré par le parachutisme, J'avais déjà commencé à me tourner vers les "who dares wins français" à l'époque.

Depuis je m'intéresse et m'informe sur l'univers des FS. Pourquoi avoir choisi les SAS ? Je ne sais pas.. je leur ai trouvé un "charme", une histoire que je connaissais un petit peu et qui méritait d'être représenté. Et puis ce sont les précurseurs.

- Peux-tu nous dire quelques mots sur l'action des SAS dans ta région durant le Second Conflit Mondial ?

J'habite en Bourgogne, Saone et Loire exactement. Lieu où les sas français on effectivement été présent. Le but de cette opération était de troubler la retraite des allemands venant de la Provence et de Normandie. Ainsi le 3ème SAS devait donc mener des missions d'harcelement de convois, alimenter la résistance en armement, couper les moyens de communication, sabotage etc...

Je peux vous relater, l'évênement de Sennecey Le Grand où 3 jeeps foncerent au petit matin dans la rue principale, pour tirer sur les allemands qui se préparairnt à reparitr vers le Nord. Un acte qui demande un courage et une audace remarquable. Tous les occupants de la jeep durent faire demi tour (une présence trop importante d'allemands auraient bouché l'évacuation des jeeps), malheureusement n'agissant plus sous l'effet de la surprise les 3 jeeps furent détruites. Seul un membre des sas a réussi à s'échapper.( il me semble)

photo de la cérémonie prise par Romain

Désormais, chaque 4 Septembre, une cérémonie au mémorial de Sennecey Le Grand est organisée. Cérémonie malheureusement peu connu où la plupart des anciens sont présents. Où David STIRLING fut présent et aujourd'hui des personnalités importantes tel le Ministre de la Défense il y a 2 ans et le 22sas l'année derniere. Ce site a été choisi comme celui qui représente l'action des SAS pendant la Seconde Guerre Mondiale en France. Au plus grand regret des organisateurs et des anciens peu de monde sont présents chaque année

- Quels sont tes projets pour 2007 ?

D'un point de vue reconstitution, pourquoi pas enfin commencer une tenue du 3ème sas français et finir celle du 22sas dans les falklands. L'évênement de Beltring dépendra de mon budget, je serais surement présents à l'OP "desert snake" organisée par une équipe milsim bordelaise sur un thème Afghanistan. Et enfin la rencontre avec le groupe Rhône (Athos) pratiquant un airsoft poussé, groupe qui à mon a vis nous apportera beaucoup de bonnes choses cette année.

 

 

- Un dernier mot pour conclure ?

Je remercie déjà l'équipe du 22sas12 sans qui je n'aurais pas découvert ce petit monde et votre blog sur les SAS unique en France. Je ne peux ne pas citer France Airsoft où j'ai découvert de fins connaisseurs en matière de Gear (Rio4, Lskiv, Rsoftokz, Raid) et d'autres tel Blackteam6 (stephan sur ce blog). Je vous souhaite à tous une bonne continuation et de bonnes émotions dans la verte.

Repost 0
Published by MENATOR - dans INTERVIEWS
commenter cet article
22 août 2006 2 22 /08 /août /2006 14:22

 Histoire de rencontre :

Grâce à internet, nous avons fait connaissance avec les membres du groupe de reconstitution belge le 5Th SAS souvenir group. Nous avons eu le grand plaisir de rencontrer un des membres de passage dans le Sud de la France.

Bruno à l'air tout triste sans son copain Philippe

Brunovdd passe régulièrement ses vacances dans la Quercy alors nous avons pris la route pour le rencontrer et partager, entre deux mousses, anecdotes, débats passionnés sur les SAS belges et français durant le Second Conflit Mondial. Nous avons beaucoup aimé ses recherches très techniques sur le matériel et son soucis du détail. J'ai personnellement adoré l'accent : "connaissez-vous le P nonante ?"

Ce fut bien entendu l'occasion de prendre de belles photos en tenue, je les publierai sous peu.

frog et bruno vêtus de la "denison smock". A gauche un français béret incliné sur la gauche assez décontracté à droite, un belge : le béret à droite comme l'attitude stricte à l'anglaise.

Nous avons été enchanté de faire la connaissance de Bruno et nous espérons rencontrer les autres membres du groupe prochainement.

 

Repost 0
Published by MENATOR - dans INTERVIEWS
commenter cet article
10 avril 2006 1 10 /04 /avril /2006 00:04

Lskiv est un "geardos guru" français qui nous a bien conseillé depuis nos débuts en 2004.

Voici donc deux de ses impressions SAS :

Tenue type Royal Marine avec DPM desert et L85 :

Merci à lui pour ces précieux conseils et ses photos, nous attendons une review complète de sa "suede vest".

Repost 0
Published by MENATOR - dans INTERVIEWS
commenter cet article

Articles Récents

Catégories