Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentations

Le 22SAS12 est un groupe de reconstitution de Parachutiste SAS Français Libre et du 22eme régiment SAS anglais. Ce blog présente notre approche particulière de la reconstitution mais il s'adresse aussi à tous les passionnés des SAS. Nous parlons des opérations, des équipements mais aussi de littérature, de cinéma et de l'actualité. Crée en 2006, ce blog est devenu la première source francophone sur le "Regiment" !   
En savoir plus

22SAS12 is a group reenacting WW2 era Free French SAS paratroopers and the modern 22 SAS. This blog presents our particular approach of the reenactment but is also aimed at all people passionate about the SAS. We talk about operations, equipment but also about literature, cinema and the current events. Created in 2006, this blog has become the premier French-speaking source on the "Regiment" !

More information 

Recherche

22 novembre 2007 4 22 /11 /novembre /2007 13:14

oies-sauvages.jpg



L'excellent film de Andrew Mc Laglen "les oies sauvages" avec Richard Burton et Roger Moore sera réadapté au cinéma en 2010.
 Ce film réalisé en 1978, dressait un portrait très réaliste des guerres post-coloniales et des mercenaires. on pouvait y voir quelques berets SAS dans la scène de l'entrainement. 

à suivre :  http://us.imdb.com/title/tt1110286/
Repost 0
Published by MENATOR - dans LIVRES -CINE -1-6
commenter cet article
19 novembre 2007 1 19 /11 /novembre /2007 12:26
Connaissez-vous ce film : The Odd Angry Shot ?


Il s'agit, à ma connaissance, du seul film traitant des opérations SASR durant le conflit vietnamien. Le gouvernement australien a envoyé des SAS pour aider les forces américaines lors des patrouilles de reconnaissance en profondeur.

Ce film a été réalisé en 1979 par Tom Jeffrey, il raconte l'entrainement, les opérations de reconnaissance et le dur retour à la vie civile de soldats SAS. Il a été tourné dans le véritable centre d'entrainement jungle de Canungra. Andy McNab le cite comme le film de guerre le plus réaliste selon lui.

source : wikipedia
Repost 0
Published by MENATOR - dans LIVRES -CINE -1-6
commenter cet article
26 octobre 2007 5 26 /10 /octobre /2007 21:27

Je vous invite à découvrir Chris Ryan et ses livres sur la page dédiée en cliquant sur ce lien : SOURCE C.RYAN

Sont rassemblés ici les articles publiés précédemment sur le blog :

Mercredi 26 mars 2008
La chaine Sky One qui nous avait offert les souvenirs de vacances de Ross "henno" Kemp en Afghanistan a commandé l'adaptation d'un roman de l'ex SAS Chris Ryan.
La nouvelle société britannique Left Bank Picture, produira six épisodes inspirés du roman Strike Back pas encore sorti en France.
Affaire à suivre...


Je sais que c'est interdit à cause des droits d'auteur mais je publie ici l'article du Monde consacré à C.Ryan afin de l'avoir en mémoire pour les futurs lecteurs qui auraient raté la parution du journal. Comme le faisait remarquer Hervé2005, cet article est vraiment bien fait, il est donc intéressant de le garder.
Chris Ryan La deuxième vie du baroudeur
LE MONDE | 24.07.06 |
 
 
GAUTIER DEBLONDE POUR "LE MONDE"
 
En janvier 1991, peu avant la première guerre du Golfe, le caporal anglais Chris Ryan accomplit un stupéfiant exploit dans le désert d'Irak. La patrouille de huit hommes à laquelle il appartient, Bravo Two Zero, est lâchée loin derrière les lignes ennemies, pour des actions de sabotage. Très vite, la mission tourne au drame. Repéré, isolé, le commando se replie et s'émiette. Le soldat Ryan, 28 ans, entame une longue marche solitaire.

Il parcourt 300 kilomètres en sept nuits. Sans boire ni manger. Transi de froid ou rongé, le jour, par l'ennui d'une attente immobile, dans l'abri précaire d'une grotte. Il n'a pas de radio, ses cartes sont fausses. Il se guide à la boussole, longe l'Euphrate et franchit enfin la frontière syrienne, avant d'être conduit, exténué, à Damas. Il a perdu 16 kg, et son corps s'est nourri de lui-même, muscles et graisse.

Quatre membres du commando ont été capturés, trois autres sont morts. Lui seul s'en sort vivant et libre. Il honore dans la souffrance la devise - "Qui ose gagne" - de son régiment d'élite, le prestigieux SAS (Special Air Service), et devient un héros moderne.
Quinze ans plus tard, dans un hôtel de Londres, Chris Ryan évoque avec une simplicité désarmante cette évasion solitaire, qu'il a racontée dans un best-seller paru en 1995 (Celui qui s'est échappé, traduit en français et publié par Movie Planet, 2005). Il n'a rien d'une tête brûlée ni d'un soldat perdu. Son long séjour dans les forces spéciales lui inspire, devant un verre de bière auquel il ne touchera pas, des propos doux-amers sur la chance, le destin, la peur inévitable et le doute salutaire, la relativité du bien et du mal, et le désenchantement où l'enthousiasme du jeune soldat, toujours, se dissout.
Chris Ryan a quitté le SAS en 1994, mais le SAS ne l'a jamais quitté. Il fut son idéal, il est devenu son gagne-pain, et la principale source d'inspiration de ce baroudeur converti à l'écriture. Avec Andy McNab, sergent dans la même patrouille de 1991, ils ont, chacun de leur côté, inventé un nouveau genre de polar, le "SAS thriller". Chris Ryan en a écrit dix depuis 1996, au rythme d'un par an. Des livres percutants, au succès immédiat et durable.
 
La matière première de ses récits, Chris Ryan la trouve dans le fracas du monde, où les soldats du SAS mènent une guerre de l'ombre contre des ennemis en tout genre : terroristes d'Al-Qaida, marchands d'armes, trafiquants de cocaïne, kidnappeurs professionnels, scientifiques dépravés.
Mais, pour nourrir ses intrigues, l'auteur puise surtout dans sa propre expérience. "Pour moi, l'essentiel, c'est d'être crédible lorsque je dose réalité et fiction." Souhaite-t-il affiner un détail, vérifier une procédure ou décrire un nouveau modèle de flingue ? "J'ai encore des amis dans le régiment, où mon frère est sergent. Ils me donnent des infos."
 
Chris Ryan travaille toujours à l'identique. Il propose un thème, soumet son synopsis, et le développe ensuite, avec l'aide de son éditeur, complice en écriture, Mark Booth. "Il me met la pression. J'ai tendance à décrire des personnages types qui se ressemblent trop. Il m'oblige à les différencier, à les enrichir. Mark et moi sommes devenus de très bons amis. Nous avons découvert tardivement que nous étions nés le même jour de la même année. Etrange, non ?"
Ah, ses personnages ! Il aimerait les représenter toujours comme il les connaît, ou les imagine, sans scrupule ni états d'âme, obéissant aux seules règles des services secrets et tendus vers l'ultime dilemme : la victoire ou la mort. Mais l'éditeur veille. "L'un de mes personnages était un arnaqueur qui finissait par tuer tout le monde autour de lui. On m'a dit : "Impossible, ton héros ne peut pas devenir un salaud"."
 
Chris Ryan s'est heurté au même conformisme, face aux producteurs d'" Ultimate Force", une série télévisée lancée en 2002 sur la chaîne ITV. "J'ai écrit le concept originel et participé comme acteur aux premiers épisodes. Ensuite, je n'aimais pas la manière dont on voulait dépeindre le SAS, ni le côté politiquement correct des scénarios. On ne pouvait pas mettre en scène un terroriste islamiste pour ne pas froisser les musulmans d'Angleterre. On s'éloignait artificiellement de la réalité. Cela ne m'intéressait plus."
 
Dans sa deuxième carrière - écrivain, scénariste et acteur -, Chris Ryan paie de sa personne, parfois au prix fort, ses retrouvailles avec sa première vie. Héros d'un programme de télé-réalité sur la BBC, " Hunting Chris Ryan", il a pour mission d'échapper à quatre poursuivants, des pros comme lui. En Sibérie, il évite de peu la mort par hypothermie en creusant un refuge dans la neige. Au Honduras, il gagne encore son pari ; au Botswana, son arme était défectueuse, et il a failli se faire sauter la main.
L'ex-soldat n'est pas complaisant envers l'armée. En 1992, le général de la Billière, ancien patron du SAS, demande à Chris Ryan de lui raconter son aventure et révèle dans un livre les dessous de la guerre du Golfe. Trois ans plus tard, Ryan publie son témoignage et s'attire l'opprobre. "Un général a le droit de publier ses Mémoires. Si un subalterne fait la même chose, on l'accuse de vendre des secrets militaires. Une mentalité de classe règne encore dans l'armée."
 
Chris Ryan n'a jamais accepté l'omerta qui disculpa la hiérarchie de l'ahurissante série d'erreurs commises dans la préparation de la mission confiée à Bravo Two Zero : cartes obsolètes, mauvaises fréquences radio, manque de vêtements chauds, absence d'ordres écrits, équipements trop lourds. "L'opération ne fut suivie d'aucun debriefing, pour ne pas mettre en évidence les responsabilités. Et, pourtant, bien des têtes auraient dû rouler."
 
Mais il garde au coeur son ancien métier. "J'ai été heureux chaque matin." Le jour vient cependant où l'on s'interroge sur la dimension morale de ses missions, comme en Irlande du Nord, où "nos actions illégales entraînaient mort d'homme. Ce jour-là, il était temps de partir. C'est ce que j'ai fait." Chris Ryan fut ensuite résolument hostile à la deuxième guerre d'Irak, qui vit s'accomplir "toutes les sombres prophéties que nous faisions dès 1991", notamment la flambée islamiste et l'irruption de la guerre civile.
Amoureux des Alpes, Chris Ryan vit aujourd'hui dans un chalet à Morzine (Haute-Savoie), avec, en tête, un projet d'aventure sur les traces de Marco Polo. Manière de rester fidèle à sa jeunesse, car s'il a rejoint l'armée à 17 ans, c'était d'abord, se souvient-il, "par amour des grands espaces".
 
Jean-Pierre Langellier
Repost 0
Published by MENATOR - dans LIVRES -CINE -1-6
commenter cet article
9 juillet 2007 1 09 /07 /juillet /2007 18:57

La chaine de télévision néo-zélandaise TV3 a diffusé un documentaire exceptionnel en quatre épisodes sur les NZ SAS intitulé SAS : First Among Equals .

Ce documentaire était validé par le Ministère de la Defence du pays et il est très intéressant. Les amateurs du genre n'apprendront rien de nouveau mais les images très "clipées" sont magnifiques. Regardez tout d'abord ces quelques bandes annonces TV :

Voici maintenant les 4 épisodes disponible sur youtube, pensez à les enregistrer car ils ne resteront pas en ligne longtemps !

La selection :

1. http://youtube.com/watch?v=A2CeuUvtQqw

2. http://youtube.com/watch?v=0xIs2raj8Po

3. http://youtube.com/watch?v=JRaaViO86XE

Le 2nd cycle:

4. http://youtube.com/watch?v=HC35EZOYmok

5. http://youtube.com/watch?v=6AZ-CvCkFuI

6. http://youtube.com/watch?v=hZnGkidIb6E

L'entrainement :

7. http://youtube.com/watch?v=WyDIaSG9KVo

8. http://youtube.com/watch?v=Oeg7jeA7O1M

9. http://youtube.com/watch?v=99XghO12vfs

Le contre-terrorisme :

10. http://youtube.com/watch?v=jQ12nI7EZ-0

11. http://youtube.com/watch?v=0dSeC93Tk_I

12. http://youtube.com/watch?v=cQHrQ5jLV_I&mode=related&search=

Repost 0
Published by MENATOR - dans LIVRES -CINE -1-6
commenter cet article
23 mai 2007 3 23 /05 /mai /2007 13:40
On reste dans le milieu de l'édition avec une nouveauté qui ne concerne pas le SAS et les forces anglaises mais le GIGN avec cette nouveauté qui raviera les amateurs du groupe :

"L'assaut, Marignane, 26 décembre 1994, 17H12 "
de Roland Môntins, Christian Prouteau, Denis Favier.

  Image Hosted by ImageShack.us
L’image un peu trouble d’un avion, des passerelles précipitées vers les portes, des silhouettes noires qui se jettent à l’assaut, des détonations, des éclairs, un homme qui saute du cockpit, des silhouettes noires qui ressortent, tombent en arrière, blessées, en arrière-plan, des passagers évacués...
Dans le monde entier, ces images ont marqué les esprits...

C’était le lendemain de Noël, en 1994...
Au cœur de l’action, le récit exclusif d’un des principaux acteurs de l’évènement le plus marquant de la fin du vingtième siècle en matière de prise d’otages, l’assaut mené par le GIGN à bord de l’Airbus d’Air France sur l’aéroport de Marseille-Marignane.
Roland Môntins, chef de groupe au GIGN, vous fait revivre les 54 heures de cette extraordinaire aventure où vous découvrirez le vrai visage de ces hommes hors du commun.
Pour la première fois, vous suivrez de seconde en seconde, avec une exceptionnelle intensité, les 16 minutes qui permirent la libération de 173 otages et la neutralisation de quatre terroristes surarmés et prêts à tout, sans déplorer aucune victime parmi les otages et les forces de l’ordre.
Roland Môntins se souviendra de ce lundi 26 décembre 1994 comme le jour le plus dur, le plus intense, le plus périlleux, mais le plus beau de sa carrière.
Repost 0
20 mai 2007 7 20 /05 /mai /2007 23:42

voici une nouveau livre sur les Forces Spéciales édité en Anglais par Pen and Sword Military, un excellent éditeur du style d'Osprey. Rien de bien original si ce n'est une complation des missions spéciales depuis la Seconde Guerre Mondiale. Le 22SAS y est largement représenté,la surprise peut venir de photos ou de commentaires exclusifs de l'Opération Barras en 1999 mais nous restons dans l'hypothèse puisque le livre n'est pas encore disponible. L'auteur Alexander STILWELL a écrit des livres sur les méthodes de survie.

Site officiel : http://www.pen-and-sword.co.uk/product.php?productid=1382

Opération Barras: http://22sas12.over-blog.com/article-1667994.html

Repost 0
Published by MENATOR - dans LIVRES -CINE -1-6
commenter cet article
5 mai 2007 6 05 /05 /mai /2007 15:31

Voici un nouveau livre d'uniformologie britannique qui sortira en Aout 2007. Au vue des premières pages, il s'annonce très interessant avec surtout de magnifiques photos de reconstitution.

The World War II Tommy: British Army Uniforms, European Theatre 1939-45

On reste sur le théatre d'opération européen de la Campagne de France à la chute du Reich avec 148 pages en anglais  illustrées de photos couleurs. Vous trouverez des uniformes originaux comme ceux des troupes de montagnes.

plus d'infos et premières pages : http://www.amazon.com/exec/obidos/ASIN/1861269145/ref=nosim/bestbookdealcom

Source uniformologique WW2 by 22SAS12 : http://22sas12.over-blog.com/article-2699952.html

 

Repost 0
Published by MENATOR - dans LIVRES -CINE -1-6
commenter cet article
23 février 2007 5 23 /02 /février /2007 17:04

Les éditions J'ai lu du groupe Flammarion lancent Baam !, une nouvelle collection pour les jeunes lecteurs qui ont grandi avec Harry Potter. Le 2 Mars paraitront les deux premiers titres :

Nouchka et les géants de Serge Brussolo mais surtout Danny Watts, agent spécial 1 – Trahison d'Andy McNab et Robert Rigby. Je vous avez déjà parler de cette série intitulée Boy Soldier qui connait un franc succès outre-manche.

Si vous avez de grands garçons à la maison vous pourrez ainsi les initier à ce type de littérature.

Le tome 2 Riposte paraitra le 3 Septembre.

Merci à Nicolas pour l'info.

Source : http://www.fantasy.fr/news/imprimer/4/2800.html

Article sur Boy Soldier : http://22sas12.over-blog.com/article-2363800.html

 

Repost 0
Published by MENATOR - dans LIVRES -CINE -1-6
commenter cet article
13 février 2007 2 13 /02 /février /2007 19:08

On parle régulièrement des "SAS novelers": Andy McNab et Chris Ryan, nous avons eu dernièrement un interview exclusif de John Geddes qui sort un livre sur le conflit des Malouines disponible en anglais pour l'instant. Je vais vous parler aujourd'hui du maitre des romans d'espionnage et d'action : Frédérick Forsyth. J'ai lu avec grand plaisir ses grands classiques : "le chacal" et "les chiens de guerre" et j'ai été agréablement surpris par "le vengeur". Voici son dernier livre : "L'Afghan" que je n'ai pas encore lu, Je vous invite à lire le résumé ci-dessous; Avec un ancien SAS et un afghan, des thèmes qui nous sont chers, ce roman s'annonce passionnant !

Présentation de l'éditeur
Les services secrets britanniques et américains en ont la preuve : Al Qaeda prépare un nouvel attentat. Infiltrer la nébuleuse ? Impossible. A moins que... L'Afghan, c'est Izmat Khan, un chef taliban détenu à Guantanamo. Ce sera aussi le colonel Mike Martin, vétéran des SAS, rescapé de tous les conflits. Elevé en Irak, il est le seul à pouvoir passer pour un Arabe, à pouvoir être substitué au Khan... Du Jour du Chacal à Icône, Frederick Forsyth a défini les règles du roman d'espionnage moderne. Il nous ouvre les yeux sur le monde tel qu'il est, et il y a de quoi avoir peur. Très peur...

liens:

Liste de romans SAS : http://22sas12.over-blog.com/article-1515063.html

Interview J. Geddes : http://22sas12.over-blog.com/article-4733259.html

Repost 0
Published by MENATOR - dans LIVRES -CINE -1-6
commenter cet article
27 novembre 2006 1 27 /11 /novembre /2006 01:16

Vous en avez sûrement entendu parlé, peut-être l'avez-vous lu, en tout cas, je vous invite à découvrir ce livre de toute urgence :

Résumé de l'éditeur : En 1941, une petite troupe de bagnards s'évade d'un camp russe situé tout près du cercle polaire...et de gagner l'Inde à pieds. Quatre d'entre eux y parviendront au terme d'une odyssée extraordinaire. Ce récit est inspiré d'une histoire vraie.

Slavomir Rawicz, né en Pologne en 1915. On ne sait de lui que ce qu'il raconte dans son livre. Il fait des études qui auraient dû le conduire à une carrière de technicien, puis la guerre dans une unité de cavalerie. Arrêté en novembre 1939, il échappe au sort réservé par Staline à tous les officiers polonais. Il se retrouve à Moscou, est jugé et expédié en Sibérie au coeur de l'hiver 40-41, en compagnie de 4000 autres bagnards, dont peu en ressortiront. Lui en ressort, et sort "A marche forcée". le livre est si incroyable que beaucoup mettront en doute ce qu'il écrit, puis finalement, l'Histoire finira par lui donner raison.

Comme il écrit plus haut l'histoire parait invraisemblable mais elle semble véridique. Le survivant a narré son aventure à un jeune journaliste qui a un peu brodé le récit afin de le rendre plus lisible. Des experts ont remis en question sa traversée du désert de Gobi sans eau. Slavomir Rawicz n'a jamais répondu à la polémique, il est mort à Londres en 2004. "A marche forcée" reste un fantastique témoignage sur la volonté et l'endurance humaine, Andy McNab fait référence à ce livre dans "action immédiate" alors qu'il subit les épreuves de la "Selection", il songe à tout ce qu'a enduré "Slav" et il trouve une motivation supplémentaire.

 

Repost 0
Published by MENATOR - dans LIVRES -CINE -1-6
commenter cet article

Articles Récents

Catégories