Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentations

Le 22SAS12 est un groupe de reconstitution de Parachutiste SAS Français Libre et du 22eme régiment SAS anglais. Ce blog présente notre approche particulière de la reconstitution mais il s'adresse aussi à tous les passionnés des SAS. Nous parlons des opérations, des équipements mais aussi de littérature, de cinéma et de l'actualité. Crée en 2006, ce blog est devenu la première source francophone sur le "Regiment" !   
En savoir plus

22SAS12 is a group reenacting WW2 era Free French SAS paratroopers and the modern 22 SAS. This blog presents our particular approach of the reenactment but is also aimed at all people passionate about the SAS. We talk about operations, equipment but also about literature, cinema and the current events. Created in 2006, this blog has become the premier French-speaking source on the "Regiment" !

More information 

Recherche

8 novembre 2008 6 08 /11 /novembre /2008 16:16
Je ne vais pas traiter des "guillie suits" ou autre tenue de tireur de précision dont les anglais sont les précurseurs en la matière. La tenue de combat classique, pantalon et veste smock, reste le meilleur instrument de camouflage, on peut toutefois le perfectionner avec quelques accessoires indispensables qui trouveront leur place dans une poche de votre gilet de combat.

Le kit de camouflage individuel :

- Tee-shirt grande taille camouflé
- Cagoule-bonnet ou "bonnie-hat" avec toile de jute
- Creme de camouflage
- Echarpe-filet
- Sécateur
- Couvre-sac étanche camouflé avec filet et toile de jute



Suivant la saison, vous pouvez utiliser une cagoule pour vous tenir chaud et l'été un chapeau de brousse avec de la toile de jute ou la nouvelle fibre camo qui tombera sur les épaules pour casser la forme de la tête. L'écharpe-filet sert elle-aussi à tout faire. Les sécateurs permettent de découper proprement des branchages pour une cache ou un PO de fortune.
Le tee-shirt camouflé au théatre d'opération est bon à tout : une assise de brancard, un sursac, un survêtement, un chèche ou une cagoule, il est léger peu encombrant et fort utile.
un couvre-sac camouflé étanche protègera votre sac à dos de la pluie mais il serviera à la camoufler lorsque vous le cacherez, un filet enroulé au-dessus ne prend pas de place et il perfectionnera la cache du sac ou votre PO.
Au niveau de la crême camouflage voici une technique proprement "british" :

Comment se camoufler le visage à l'anglaise :

Il n’y a rien de plus simple et de plus naturel que d’assombrir sa figure et de casser les formes du visage. Mais chaque armée a ses couleurs et ses formes propres, nous n’y avons jamais prêté attention, évitant toutefois la façon trois couleurs française, on surfait simplement entre le barbouillage instinctif et le maquillage guerre du Viêt-Nam vu par Hollywood.

Mais l’ »Army » a sa formule et des lecteurs anglais m’ont fait la remarque.

Voici donc tiré du manuel du soldat britannique comment se camoufler le visage 



A noter qu’il vous faudra vous munir d’une palette tri-couleur règlementaire. Personnellement, j’utilise des tubes de crème de fabrication danoise qui sont très pratique. Evitez le bâton de camouflage US donc le crème est traité contre les insectes. Ca vous protège en forêt tropicale mais la solution irrite les yeux. Andy McNab dans Action Immédiate recommande d’ailleurs de porter un bandeau à la façon John Rambo pour ralentir la transpiration et éviter que les yeux brulent.

Un bloc lingette pour nourrisson trouvera sa place dans le kit hygiène.
Bonne séance de maquillage !

Merci à tous ceux qui se reconnaitront pour l'aide à la composition de ce kit, en particulier à notre "phasme"de haute-montagne.

Repost 0
Published by MENATOR - dans TECHNIQUE
commenter cet article
14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 13:44
Papa Athos nous présente son gilet de combat et son contenu :

Le vieil adage « tu vis avec ton sac, tu combats avec ton gilet et tu survies avec tes poches » est en partie vérifié.

Le contenu :


· Gilet Arktis
· Ceinture et holster GK avec dragonne Kevlar et pochette de récup pour chargeurs vides
· Beret du commando, chapeau de brousse et bonnet 5.11
· Smock Arktis, Rainshield, Stowaway et poncho
· Gants en cuir avec index et pouce découpés
· Couverture de survie
· Spandoflage, serviette en pertex, mouchoir en papier et « kit hygiène »
· Fusil d'Assaut 5.56 +10 chargeurs et PA + 3 chargeurs
· 2 grenades (pour le fun)
· Briquets+bouchons d'oreille
· Lampe frontale+piles frontale et piles Surefire +Cyalume
· Fil de pèche+scotch noir
· Couteau Glock+leatherman+sécateur Leatherman
· Gourde US+quart en téflon+tatou
· Boussole + compte pas+led +boussole bouton+ jumelles+carte en pochette plastique
· Carnet et stylo
· Radio+2batteries+laryngo
· 15m de para corde

Le contenant :


Le contenu dans le contenant :


Le tout est bien entendu complété soit d'un sac « 3 days » ou d'un vrai sac à dos de 100l (Bergen) avec le complément en eau, vivres, effets chauds, bivouac et matériel collectif.
Le gilet se complète par le ceinturon, les poches de la veste et du pantalon...

J'ai fait l'impasse sur le « médics » (à venir), les vivres de course et les diverses confiseries.

Repost 0
Published by PAPA ATHOS - dans TECHNIQUE
commenter cet article
2 octobre 2008 4 02 /10 /octobre /2008 10:09
Voici un kit d'orientation basique :

- porte-carte imperméabilisé
- boussole silva
- GPS
- grille report d'évaluation
- bloc-note étanche
- crayons et feutres
- taille crayon
- minimaglite filtre rouge
- chiffon sec
- compte pas

et pour finir
-un sens de l'orientation...



Le porte-carte peut être accroché au gilet de combat ou à la smock. Certains portent la boussole autour du coup mais avec la batterie de nos AEG, la direction peut être faussée. Personnellement je l'ai accroché à mon porte-carte puisque lorsque je l'utilise je fais un point topo complet. Il ne faut pas oublier une équerre ou la grille d'évaluation pour reporter les points GPS. Les feutres de couleurs servent à marquer les objectifs et les points de jalonnement. Si vous pliez la carte ou faite une photocopie, n'oubliez pas de reporter les indicatifs de longitude et de latitude sur les côtés.
Pour ceux qui n'utilisent pas de frontale, une petite lampe avec filtre rouge permet de lire et d'écrire discrètement. Le carnet étanche sert à noter les indications, un crayon à papier est idéal, il ne craint pas les intempéries comme un style à bille. Un conseil de McNab lu dans "Action Immédiate" : Affûtez les deux extrémités, on ne perd pas de temps si une mine casse. Un taille crayon, un chiffon sec et le compte-pas complètent le tout.
Repost 0
Published by MENATOR - dans TECHNIQUE
commenter cet article
18 mars 2008 2 18 /03 /mars /2008 10:20
Il existe plusieurs façon de mettre des bandes molletières suivant le modèle, l'époque ou le pays. Nous vous présentons une technique qui a fait ses preuves pour une tenue britannique dans le désert. Malgré tout ce qui a été dit, le port des bandes molletières est très agréable, bien mise, elles sont plus confortables que les guetres et maintiennent correctement le pied. Dans le désert, ces bandes protègent vraiment le pied du sable. Comme vous allez voir, on les met facilement et rapidement.

Il faut passer la bande à cheval entre le cuir de la chaussure et la chaussette :

DSCN4497.JPG



On enroule en croisant, plus ou moins serré, jusqu'à 3cm du haut de la chaussette :

DSCN4498.JPG



Enrouler le cordon à 2cm du haut de la bande molletière, passer le bout du cordon sous les tours précédents puis rabattre le haut de la bande sur le cordon pour le maintenir un peu plus :

DSCN4501.JPG



Pour terminer, on rabat la chaussette sur la bande :

DSCN4502.JPG



Vous voilà fin prets pour traverser le désert :

DSCN4503.JPG

Repost 0
Published by FROG - dans TECHNIQUE
commenter cet article
22 octobre 2007 1 22 /10 /octobre /2007 09:52
Le blanco a été utilisé par les britanniques dès 1937 pour nettoyer et teindre leur équipement. Il s'agit d'une sorte de savon qui colore le matériel. Il existe plusieurs couleurs : le blanc, le sable la couleur standard, le noir utilisé par les commandos et deux sortes de vert : le n97 vert léger et celui qui nous intéresse le N3 vert foncé.
Le nom s'est dérivé en verbe : on blacote un webbing ou bien on fait un blancotage.

DSCN3483.JPG



à gauche une guetre mod37 originale, à droite la seconde après un premier blancotage. Pour une couleur uniforme, il vous faudra peut-être deux passages de blanco.

Cette opération est intéressante car elle permet de raviver des couleurs fanées par le temps mais aussi elle uniformise la couleur parfois différente de chaque pièce d'équipement. 
Voici un conseil donc pour blancoter rapidement et proprement :

DSCN3478.JPG



Les pièces d'équipement, un récipient avec le blanco, un canif pour le couper, des gants pour éviter de se teindre les ongles, du savon de marseille et une brosse à dent pour étendre la teinte. On peut utiliser une brosse mais l'opération sera moins précise et beaucoup plus salissante.

DSCN3479.JPG



On passe les pièces d'équipement à l'eau et au savon afin de les nettoyer. Le blanco pénetrera mieux dans un tissu mouillé débarassé de saletés.

DSCN3480.JPG



On découpe le blanco et on le mélange à de l'eau chaude afin qu'il se disolve et s'étale plus facilement. Avec une brosse à dent on étale le mélange sur l'équipement.



Il faut laisser sécher mais assez rapidement afin de fixer la couleur. Un séchage naturel au soleil et au vent est idéal. Evitez le radiateur ou un sèche cheveux, vous allez craqueler la teinte.

DSCN3484.JPG


On peut répéter cette opération deux fois pour bien uniformiser la teinte. Une fois le travail terminé, pensez à bien nettoyer avant que la teinte ne tache vos outils. mon grand-père disait : travail propre, chantier propre !
Repost 0
Published by MENATOR - dans TECHNIQUE
commenter cet article
12 octobre 2007 5 12 /10 /octobre /2007 15:51

DSCN3467.JPG


Voici un conseil pour l'entretien de votre denison smock :
On ne peut pas les laver comme on laverait nos tenues modernes car la teinte est plus fragile.
Le vinaigre blanc à la propriété de fixer les couleurs, il faut donc tremper votre smock dans un mélange d'eau froide et de vinaigre blanc.

DSCN3472-copie-3.JPG


Vous pouvez faire cette opération dans un fond de baignoire, vous économiserez de l'eau et le mélange pénètrera uniformément dans le tissu.


Lorsque votre denison smock sera vraiment très sale, nettoyez-la au savon de marseille et à l'eau tiède.

Voici ma denison smock après plus d'une année d'utilisation :



DSCN3488.JPG

 

Elle a connu la pluie et la boue ainsi que deux lavages au savon. Les couleurs n'ont pas été alteré.

Repost 0
Published by MENATOR - dans TECHNIQUE
commenter cet article
6 septembre 2007 4 06 /09 /septembre /2007 09:51
Le fabriquant espagnol Denix propose une gamme de réplique d'arme à des prix inférieurs à 200euros. Elles sont fabriquées en métal et en bois mais peu de pièces sont mobiles, il s'agit le plus souvent de bloc moulé. Avec un peu de travail il est possible de les embellir. Nous allons vous montrer comment vieillir ces armes pour leur donner un aspect visuel plus réaliste en usant les parties métalliques afin de leur donner du relief et en patinant le bois qui est trop neuf.

DSCN4051.JPG

Il faut s'équiper de brosses métaliques de différents formats, de papier de verre, d'un tournevis large, d'un marteau et des teintes pour bois ancien.

Donner du relief aux parties métalliques :

DSCN4053.JPG

Vous pouvez voir la différence sur cette photo, le Lee Enfield en haut, a été usé et la Thompson a toujours son aspect trop neuf. Il va donc falloir poncer les angles saillants et user les parties où les pièces sont mobiles. Il ne faut pas avoir peur d'insister, le résultat n'en sera que plus beau.

Patiner le bois :

DSCN4052.JPG


La crosse de la Thompson en haut est toute neuve bien que le fabriquant est crée une patine elle est trop légère à notre gout. En agrandissant vous pourrez remarquer le travail sur celle du Lee Enfield en bas. On va donc poncer en insistant sur les parties qui sont le plus souvent manipulées.

DSCN4054.JPG

Il faut ensuite marquer le bois pour accentuer l'usure et donner du relief, on utilise un tourne vis large et on creuse des sillons.

DSCN4055.JPG

 

On va continuer à meurtrir le bois avec des objectifs métalliques tel qu'un marteau en le tassant de façon irrégulière. On peaufine le tout au papier de verre.

DSCN4056.JPG

 




Une fois ce travail achevé, il faut donner plusieurs couches de teintes. Les traces d'usures vont s'estomper et le bois va prendre tout son relief. 

DSCN4057.JPG

 



Sur cette dernière photo, il manque encore une couche de laque. Le travail a duré moins d'une heure, le soleil se couchant, le flash de l'appareil photo accentue trop les couleurs. On voit bien que l'arme a maintenant du vécu et cette opération lui a donné du relief. Le crapahutage dans les bois finira naturellement tout le reste.

Repost 0
Published by FROG - dans TECHNIQUE
commenter cet article
26 février 2007 1 26 /02 /février /2007 13:25

Voici un article original réalisé par Nicolas un habitué du blog, merci à lui pour le travail de recherche, je pense que cette page devrait susciter beaucoup de commentaires, on attends le partage d'expérience de chacun d'entre vous. Je mettrais à jour cet article si vous avez d'avantage d'informations sur le sujet.

FS et corps à corps
Je vous propose un horizon non exhaustif des différentes méthodes de close combat employé par les FS.
En effet chaque force spéciale a recherché les différentes méthodes et différents arts martiaux qui leur permettraient de se débarrasser le plus efficacement possible et le plus rapidement possible d’un ou plusieurs opposants. Ont est bien loin du temps ou était enseigné le spécial bond d’assaut ( SBA pour les connaisseurs).
 
Le GIGN :
Les gendarmes de cette unités d’élite ne s’entraîne pas sur un seul système mais sur tous ce qui se pratique dans le monde des art martiaux toujours à l’affût de ce qui pourrait les rendre plus efficaces. Toutefois ils se concentrent sur deux méthodes : Le Krav-Maga et le Jujitsu Brésilien.
Le Krav-Maga est d’origine Israélienne fondé par Imi Lichtenfeld et importé en France par Richard Douieb. Ce système est d’une très grande efficacité qui a épuré tout mouvement inutile la majorité des coups se portes sur les parties génitales, les yeux et la gorge.
-Maga
 
site de la fédération française : http://www.krav-maga.net/
 
Le jujitsu Brésilien à été élaboré par la famille Gracie et a fait preuve de sa spectaculaire efficacité dans les années 90 lors des premiers UFC (Combat à main libre se déroulant dans une cage) un combattant n’ayant pas le physique d’un monstre gagna facilement contre des adversaires bien plus lourd plus fort physiquement que se soit des combattant issus de la boxe thaïlandaise ou karaté ou lutteur tout simplement en les amenant au sol et les soumettant par une clef. Son nom Royce Gracie :
 
Apres cette démonstration tout le monde se mis à faire du Jujitsu brésilien car cette méthode permet avec beaucoup d’entraînement j’en conviens de se débarrasser d’un adversaire quelque soit sa force et sa taille et cela souvent sans le blesser sérieusement (très utiles pour le gign qui a vocation à interpeller)
 

Le 22 SAS :

Alors la peu de chose à dire mon investigation m'a conduit à lire un livre de John Wiseman : SAS self-defense handbook on n’y retrouve la préparation psychologique pour pouvoir se défendre puis une partie classique de mouvement de défense contre un coup de poing une arme.... Pas trop mal fait mais on reste sur sa faim. Puis dernièrement je suis tombé sur une vidéo de Bob Spour un ancien SAS qui a l’air pas mal du tout et vraiment efficace (C’est aussi un champion de Muy Thai et a écris un livre sur se sujet) Son système de défense utilise la paume de la main au lieu du classique coup de poing (Comme le pancrace ; art martial qui se veut concurrent du Jutjtisu Bresilien et dont le principal champion est Bas Rutten : http://www.sherdog.com/fightfinder/fightfinder.asp?FighterID=214

 et le contrôle de tête que l’on peut voir dans les art martiaux classique ou le Jeet Kune do ( art martial enseigné par Dan Inosanto et crée par Bruce Lee). C’est assez efficace en tous cas moi j’adore.

 

 

Une question de Ménator : avez-vous entendu parler de Richard Grannon, un vétéran du SAS, qui a développé une technique dite de "streetfighting" ?
site officiel : www.sassurvival.co.uk
Il existe plusieurs vidéos sur You Tube : http://www.youtube.com/watch?v=vOTwg_YXYy0
 
 
Les forces spéciales Russe:
Apparemment les spetsnaz apprennent le combat : ‘SYSTEMA’ bon j’avoue je ne sais pas trop quoi penser... Soit c’est génial et révolutionnaire soit c’est du grand cinéma... Ca reprend un peu la méthode Wing Chu des mains collées et des mouvements du kung fu :
 
A noter un ancien Spetnaz nouveau venu au Pride avec de très bon résultats : http://www.sherdog.com/fightfinder/fightfinder.asp?fighterID=4184
 
Les autres forces spéciales... :
Bon comme vous avez pu devinez les Israéliens utilisent le Krav Maga, pour les Etats-Unis ça dépend des forces je sais que le Jujitsu Brésilien est enseigné chez les navy seal bien qu’ils apprennent aussi le Muy Thai. Le FBI c’est le Krav maga... Enfin de compte on ne sait pas grand-chose puisqu’ils apprennent comme le GIGN une multitude d’arts martiaux...
 
Repost 0
Published by MENATOR - dans TECHNIQUE
commenter cet article
21 septembre 2006 4 21 /09 /septembre /2006 15:47

Cette technique est intéressante pour assouplir et enrichir le cuir. Je la tiens de mon père qui utilise l'huile Pied de Boeuf pour redonner une nouvelle vie aux vieux harnais d'attelage.

Les chaussures en cuir neuve ou bien ancienne en croute de cuir sont "dures à casser". cette technique va vous permettre de les entretenir convenablement mais surtout de gagner du confort.

brodequin anglais en état neuf non "cassé"

Le matériel :

 Vous trouverez l'huile dans une jardinerie ou une boutique agricole (Point Vert par exemple). Il vous faudra un pinceau ou une brosse à dent pour l'appliquer et des chiffons doux et secs pour bien faire pénétrer la graisse.

Au travail :

On va l'appliquer avec un pinceau ou une brosse à dent usée donc souple en insistant sur les coutures.

On fait bien pénétrer le produit en frottant avec un chiffon doux

J'ai passé deux couches en 24heures.

Les lacets en cuir ont été traité eux-aussi.

On peut terminer le travail en faisant briller les belles chaussures avec un chiffon sec ou un collant.

Le résultat :

Il est difficile de montrer en photo comment un cuir s'est assoupli pourtant l'effet en garanti. Ces brodequins anglais me sciaient le dessus du pied et après application de l'huile, ils sont devenus vraiment confortables. Ce qui m'aurait pris un mois pour les casser a été réalisé en une journée.

Cette technique est intéressant pour les sangles en cuir usées qui menace de se rompre. L'huile va renforcer le cuir.

 

Repost 0
Published by MENATOR - dans TECHNIQUE
commenter cet article
14 septembre 2006 4 14 /09 /septembre /2006 12:15

Le camouflage DPM desert est trop clair pour une utilisation en dehors d'une désert en plein jour.

Lors d'un emploi de nuit, il "flashe" vraiment.

Dans "Bravo Two Zero" McNab précise qu'ils trempent leurs tenues desert dans de l'huile de vidange.

Cette solution est efficace et rapide mais l'huile parfurait trop violemment nos véhicules et nos domiciles. Il fallait donc trouver une solution plus douce.

Le thé possède des capacités de teinte.

Pour éviter de gaspiller inutilement de l'eau et pour que la couleur se pose uniformément sur l'ensemble, je baigne ma tenue dans de l'eau tiède au fond de la baignoire .

J'ai utlisé 5 sachets de thé noir de sous-marque.

J'ai laissé tremper une heure en laissant la baignoire se vider lentement. Je n'essore pas le pantalon afin d'éviter de faire des marques.

Je laisse sécher l'ensemble.

résultat :

Vous pouvez constater la différence de teinte sur cette photo où Frog au centre porte un DPM foncé.

 

Repost 0
Published by MENATOR - dans TECHNIQUE
commenter cet article

Articles Récents

Catégories