Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentations

Le 22SAS12 est un groupe de reconstitution de Parachutiste SAS Français Libre et du 22eme régiment SAS anglais. Ce blog présente notre approche particulière de la reconstitution mais il s'adresse aussi à tous les passionnés des SAS. Nous parlons des opérations, des équipements mais aussi de littérature, de cinéma et de l'actualité. Crée en 2006, ce blog est devenu la première source francophone sur le "Regiment" !   
En savoir plus

22SAS12 is a group reenacting WW2 era Free French SAS paratroopers and the modern 22 SAS. This blog presents our particular approach of the reenactment but is also aimed at all people passionate about the SAS. We talk about operations, equipment but also about literature, cinema and the current events. Created in 2006, this blog has become the premier French-speaking source on the "Regiment" !

More information 

Recherche

6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 20:41

Le dernier membre du SAS originel est mort à 92 ans

Jimmy Storie était l’un de 66 hommes sélectionnés pour s’embarquer dans une série de missions audacieuses et mortelles contre les Nazis.

Ce brave officier des ‘Scots Guards’ a rejoint la première version du ‘Special Air Service’ le ‘L détachement’ qui opérait en Afrique du Nord contre le Général Rommel.

Le premier raid parachuté du régiment fut un désastre, pratiquement les deux tiers du l’unité furent décimé après avoir sauté de l’avion lors d’une forte tempête de sable.

Mais Jimmy et ses collègues, connus sous le nom de : ‘The Originals’, devinrent rapidement le fléau des forces allemandes et italiennes.

Ils attaquaient les bases aériennes en piégeant et faisant exploser les avions.

Se remémorant une de ses missions en Egypte, il disait : « Les avions étaient parqués de chaque côtés de la piste. Nous avons remonté la ligne en tirant. Chacun de nous visait un avion, une fois que celui-ci avait son compte, on se retournait pour s’occuper de celui parqué en face »

En l’espace de deux semaines, les soldats réussirent à détruire 100 avions ennemis.

Jimmy fut choisi en 1941 pour intégrer cette nouvelle unité par le fondateur du SAS, David Stirling, et passa le reste de la guerre à exécuter des missions secrètes contre l’ennemi.

Le haut commandement était à l’origine septique quant à la valeur de cette unité. Les hommes pénétrèrent donc par effraction sur un terrain d’aviation allié et posèrent des autocollants ‘Explosé’ sur les avions.

Ceci fit réaliser aux généraux les dommages potentiel d’une telle action si ce raid avait été réel.

Depuis lors, l’unité fut déployée derrière les lignes ennemies pour attaquer les aérodromes et convois ennemis.

L’unité basée à Kabrit, sur les bords du Nil en Egypte détruisît plus de 400 avions lors de ses raids suprises.

Au bout de deux ans, Jimmy fut capturé par les allemands et conduit à Berlin.

Hitler avait ordonné que tous les SAS capturés soient exécutés, mais l’écossai réussi à convaincre ses geôliers qu’il était pilote et non pas membre des forces spéciales.

Envoyé dans un camp de prisonnier en Tchécoslovaquie, il fut libéré à la fin de la guerre par les troupes américaines et rentra chez lui en Ecosse.

Jimmy est né en décembre 1919 à Ayr, il quitta l’école à l’âge de 14 ans et travailla pendant quatre ans comme colleur de carrelage.

Après la guerre il se maria avec Morag Hutton et devint gardien à la prison de Barlinnie, Glasgow, avant de passer le reste de sa vie comme carreleur à Aberdeen.

La dernière mission de Jimmy pour le régiment fut de signer les 100 copies de ‘The Original SAS war diary’ l’année dernière.

Il est décédé dans son village de Muchals, Aberdeeshire, le 8 janvier. Il laisse derrière lui sa femme Morag, ses enfant Sandra, Ian, Marian and Brian, cinq petits-enfants et une petite-fille.

Ses funérailles auront lieu à Aberdeen, ou une collecte sera faite pour supporter le fond de charité des SAS de Hereford.

Paul Byrne, Daily Mirror 1/02/2012 traduit aimablement de l'anglais par Hide.

Partager cet article

Repost 0
Published by HIDE - dans 1941-1945
commenter cet article

commentaires

hide 07/02/2012 08:19


Salut,


Je pense que l'autheur désigne par The Originel' les 66 premiers hommes du 'L Detachment' draftés par David Sterling.


 

Romain 06/02/2012 22:37


Salut,


Quand l'auteur dit "SAS Originel" c'est un SAS qui a fait partis du "L Detachment" ?


Car des anciens SAS UK de la seconde guerre mondiale, il y en a encore.

Articles Récents

Catégories