Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentations

Le 22SAS12 est un groupe de reconstitution de Parachutiste SAS Français Libre et du 22eme régiment SAS anglais. Ce blog présente notre approche particulière de la reconstitution mais il s'adresse aussi à tous les passionnés des SAS. Nous parlons des opérations, des équipements mais aussi de littérature, de cinéma et de l'actualité. Crée en 2006, ce blog est devenu la première source francophone sur le "Regiment" !   
En savoir plus

22SAS12 is a group reenacting WW2 era Free French SAS paratroopers and the modern 22 SAS. This blog presents our particular approach of the reenactment but is also aimed at all people passionate about the SAS. We talk about operations, equipment but also about literature, cinema and the current events. Created in 2006, this blog has become the premier French-speaking source on the "Regiment" !

More information 

Recherche

29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 12:30

Vous trouverez dans ces pages ce que les anglo-saxon appellent "impression" c'est à dire la présentation d'une tenue type avec la liste du matériel "setlist". Vous trouverez aussi un bref historique de la période, des caractéristiques techniques du matériel, la liste des fournisseurs et des liens vers des articles plus approfondis. 

Nous nous intéressons à deux unités : les paras français SAS qui opérèrent durant la Seconde Guerre Mondiale et le 22nd SAS britanniques dans sa lutte contre le terrorisme :

SAS français 1941-1945 :

Lybie 1942 :
Les "free french" rejoignent Stirling et ses SAS pour faire des raids à l'arrière des positions italo-allemande.

camberley 1943 Après les combats dans le Désert, les paras français libres subissent un entrainement très difficile afin de les préarer à attaquer la Forteresse Europe de Hitler. (Réactualisation courant 2012)

Bretagne 1944 les paras français font partis des premières troupes qui participent aux combats pour la libération de la France le 6 Juin 1944 en Bretagne. (réactualisation Eté 2012)

 

Ardennes 1944 : à venir début 2012

22nd SAS 1990-2001 :

CRW wings Le groupe d'intervention plus connu sous le nom de redtroop dans un configuration de la fin des années 90.


DPM Europe 1990 : Le 22nd SAS a opéré clandestinement dans le conflit des Balkans et surout en irlande du Nord, il s'agit d'une tenue pour climat continental début 1990.

DPM Jungle 1990 : Le 22SAS est né dans les jungles de Malaise. La tenue est celle d'un instructeur envoyé en Colombie pour former les hommes de l'Ejercito contre les cartels de la drogue dans les années 90.

Protection de personnalité : un des "job" des troopers est d'assurer la protection de la Famille Royale d'Angleterre et des personnalités politiques.

Afghanistan 2001 : Les SBS sont déployés à Bagram

DPM Sniper : Une tenue actuelle avec l'emploi de matériel d'origine américaine comme la dernière guillie suit fabriquée par bushrag.

"Mountain troop": Une des spécialités des "squadrons" SAS : les climats froids et la haute montagne.

La majeure partie de ces tenues ont été réalisé en 2007, elles ont évolué et nous les avons enrichi au fil des achats et des découvertes. Nous travaillons dans ce but et nous allons vous présenter régulièrement ces modifications mais aussi de nouvelles tenues.

undefined


Vous trouverez dans cette catégorie un complément aux impressions à savoir des photos de nos tenues en action. La majorité sont de Koursk car nous avons la chance d'avoir un N'4 qui est un photographe amateur talentueux. Vous en jugerez par vous-même.
Il s'agit le plus souvent de poses ou bien de photos en action, nous essayons au possible de coller à la réalité. Depuis 2004, les tenues et la technique se sont améliorées mais il nous reste encore beaucoup à apprendre. Ces séances ont été réalisé dans des batiments privés ou bien lors d'entrainement sur des zones avec accord des propriétaires. 

22 SAS actuel :

2004 Les débuts : Nous étions inspiré par les clichés des SBS en Afghanistan.

Troop en DPM : trois SAS12 évoluent en DPM

Recon plages : En guillie suit avec Mp5SD, les tenues ne sont pas les plus authentiques mais les photos sont jolies.

CTW cagoule : la tenue CTW sans le masque à gaz

CTW extérieur : progression de deux troppers de nuit 

CTW interieur : on nettoie les bureaux 

SBS plage : baignade surveillée

undefined




"Free french", parachutistes SAS français 1942-45

Free french Lybie 1942 : retour aux sources en jeep SAS !

4eme SAS Chapelle : une des premières sorties en tenue avec progression au Bren

Entrainement destruction voie ferrée : comment faire dérailler une locomotive en 1944

Repost 0
Published by MENATOR - dans TENUES
commenter cet article
31 décembre 2010 5 31 /12 /décembre /2010 10:10

CTW-1010 1067

Depuis l’opération Nimrod, l’image des hommes en noir équipé de masque à gaz et armés de HK MP5 est connue par le grand public. Si le « Regiment » est traditionnellement discret sur ses opérations extérieures, il communiqua plus facilement sur sa cellule anti-terroriste appelée CRW dans les années 80 et 90. Plusieurs séries de photos prises lors d’exercices publics ont été publiées dans la presse et les livres spécialisés. Andy McNab dans sa biographie « Action immédiate » décrit avec beaucoup de détail sa tenue d’intervention.
Le « trooper » présenté sur cette page pourrait s’entrainer dans la « Killing House » au milieu des années 90. Plusieurs éléments d’équipement sont spécifiques au 22 SAS comme le couteau de secours ou les gants de la RAF ou encore l’ensemble ceinturon Paul Evers.

CTW-1010 1048

CTW-1010 1077

CTW-1010 1075

CTW-1010 1056

La tenue en détail :


-masque à gaz S10 classique aux lunettes teintées avec une cagoule 5 trous ignifugée fabriquée par Anson Tactical. On lui préfèrera un SF10 mais ils sont difficiles à trouver.
-laryngophone.
-combinaison intervention fabriquée par Anson Tactical avec spécificités 22SAS comme la capuche.
-gants en cuir RAF avec un très bon touché.
-gilet pare-éclat.
-« Suede Vest » Paul Evers pour tireur FAP avec emplacement pour grenades NICO.
-baudrier de rappel de la RAF avec mousqueton Petzl.
-couteau RAF pour couper les cordes de rappel.
-ceinturon, porte chargeur 9mm et holster fabriqués par Paul Evers.
-chaussures d'intervention classique on leur préfèrera des Adidas GSG9

 

Armement : HK MP5 et Sig P226

CTW-1010 1018

CTW-1010 1078

CTW-1010 1015

CTW-1010 1074 Pour voir d'autres photos :

SAS12 en action en tenue CTW.

Redtroop le site de Steve un reenactor de référence.

CTW-1010 1060

Repost 0
Published by MENATOR - dans TENUES
commenter cet article
28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 14:17

f7bb547d8bb065e72e7571b556d74915.jpg
En Novembre 2001, le Special Boat Service est déployé sur l’ancienne base russe de Bagram. Avec sa piste de 3000 mètres de long, cette base va devenir le point névralgique du déploiement militaire en Afghanistan.

Une centaine d’hommes du « squadron » C du SBS débarque à la mi-novembre pour sécuriser cette base située au Nord de Kaboul. Construite par les soviétiques en 1976, elle comprend une piste de 3000 mètres de long, trois hangars, une tour de contrôle et des installations annexes.


Le chef de guerre local de l’Alliance du Nord n’étant pas au courant de l’opération, le premier contact entre anglais et afghan sera donc très tendu. Une équipe de journalistes allemands arrivera rapidement sur place, ils seront stoppés à l’entrée de la base puis chassés par deux soldats en DPM désert, béret vert des Royal Marines sur la tête. Les journalistes réussiront à voler quelques images filmées de loin, on y voit les soldats du SBS prendre le soleil sur les toits des immenses hangars.

81ffd80f8b5225d316230c99c393d894.jpg

La tenue du SBS en Afghanistan en 2001 :

On verra beaucoup de photos de soldats du SBS en tenue civile mais cette tenue DPM panachée du début du conflit est entrée dans l’imaginaire collectif comme la tenue des FS anglaises en Afghanistan. Elle n’a rien d’exceptionnel au niveau matériel mais nous avons la chance d’avoir récupéré les effets d’un vétéran personnalisés par ce dernier. Le défaut principal de cette série de photos vient de l’armement qui est un M4A1 à la place d’un C8.

Elle se compose donc :

- Veste smock classique en DPM personnalisée avec un rajout de poches.

- Pantalon DPM désert.

- Chaussures de hautes montagnes Lowa

- Gilet de combat All-Arms Arktis personnalisé par un sous-officier des RM.

- Sac à dos Bergen personnalisé par un sous-officier des RM.

 

Armement :

- Carabine C8 (sur la photo il s’agit hélas d’un M4 airsoft)

- Pistolet P226

7412760307d99a5449ad855eaee0b62a.jpg

Une fois la base de Bagram sécurisée et l’arrivée des premiers avions de l’US Air Force, les hommes du SBS vont se déployer vers la ville de Mazar-y-Sharif pour conseiller et soutenir les troupes de l’Alliance du Nord. Les commandos coordonneront le support aérien et interviendront notamment lors de la rébellion du fort de Qala-i-Jangi.  

En 2006, la base aérienne rénovée de Bagram, accueillait plus de 17.000 américains.

Le SBS n’a toujours pas quitté le pays, il est même secondé depuis 2009 par le SAS.

53f75cfed33ef52deea99e6b3e84ac55.jpg

Repost 0
Published by MENATOR - dans TENUES
commenter cet article
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 07:57

Le camouflage standard de la British Army va être changé pour la première fois depuis près de 40 ans. Le nouveau motif, appelé Multi-Terrain Pattern (MTP) et qui ressemble beaucoup au Multicam, doit remplacer le célébrissime Disruptive Pattern Material (DPM).

Les forces britanniques en Afghanistan commenceront à recevoir les nouveaux uniformes en mars 2010, et l'armée devrait entièrement remplacer ses uniformes DPM forêt en 2011. Les No.9 Desert/tropical combat dress en DPM désert devraient, elles, rester en service aux côtés du MTP.


De gauche à droite : MTP, DPM forêt, DPM désert

Le MTP est conçu pour être assez efficace dans de nombreux environnements. Les troupes britanniques en Afghanistan utilisent actuellement un mix de DPM forêt et désert. Chacun de ces camouflages est très efficace dans le milieu pour lequel il a été conçu, mais ne « marche » pas bien dès qu’il en sort. Le mix forêt-désert est loin d’être idéal et est assez visible, notamment dans les zones vertes du Helmand. C’est pourquoi le MTP n’est pas optimisé pour un milieu particulier



Le MTP a été sélectionné après de nombreux tests menés par Infantry Trials and Development Unit de l’armée et le Defence Science and Technology Laboratory. Les tests ont été menés au Royaume-Uni, en Afghanistan, à Chypre ainsi qu’au Kenya.

Le MTP a été développé par par Crye Precision et est dérivé du multicam. Le motif fait l’objet d’un brevet US et a été enregistré dans l’Union Européenne comme appartenant au MODUK. Toute compagnie voulant fabriquer des vêtements avec ce motif doit obtenir une licence du MODUK.

Sources :

British Army to get new camouflage uniform - BBC News


DPM out after 40 years – UK adopts new “Multi-Terrain Pattern” camouflage

Test camouflage multicam / DPM

Repost 0
Published by ROB1 - dans TENUES
commenter cet article
9 septembre 2008 2 09 /09 /septembre /2008 12:37

22 SAS Europe 1990



Kit List :

- Bonnet de laine, balaklava
- Echarpe et filet de camouflage
- SAS smock
- pantalon DPM95
- Gants Irlande du Nord
- Gilet PLCE
- Guetres
- Chaussures de combat
- Sac bergen 100 litres
- GPS magellan

- M16A2
- sig P226

 


La tenue en détail :

On peut imagnier ce "trooper" évoluant dans un foret de l'ex-Yougoslavie ou bien en Irlande du Nord au début des années 90. Il porte des attributs chauds comme le balaklava ou bien les gants en cuir dit "d' Irlande du Nord". Les SAS ont été les premiers à avoir le gilet de combat PLCE et ils ont leur fameuse veste smock DPM winterproof avec plusieurs poches.
Autre élément caractéristique, le sac à dos bergen de 100litres avec ses deux poches latérales. Les Forces Spéciales britanniques se distinguent par un emport important en mission. Les SAS gagnent en autonomie et aussi et surtout en puissance de feu.



Crédits :
Tenue : Romain
Photo : JFT
Texte : Fabien

Repost 0
Published by MENATOR - dans TENUES
commenter cet article
7 septembre 2008 7 07 /09 /septembre /2008 11:41

Le 22SAS et la jungle, une longue histoire :

Le 22SAS est né dans les jungles de Malaisie en 1951, ses hommes ont développé des techniques originales pour lutter contre les guérilleros communistes. Durant l'élaboration de la "Selection", l'étude du milieu tropical a donc trouvé sa place.
Lors du long cursus de sélection, les recrues endurent une formation de six semaines dans la jungle de Bélize. Cet entrainement a été décrit par
Andy Mc Nab dans son autobiographie "Action immédiate".
On peut supposer que le SAS peut être amené à retourner dans les jungles d'Asie du Sud-Est pour lutter contre les mouvements islamistes qui s'y développent.

Durant les années 90, le premier ministre anglais John Major avait déclaré la guerre aux cartels de la drogue. Des SAS furent envoyés en Colombie pour former des soldats de l'Ejército aux patrouilles de recherches et destruction en profondeur en attaquant par exemple les laboratoires clandestins.




kitlist :

-Bonnie hat
-Echarpe-filet
-Veste tropicale DPM
-Pantalon tropical DPM
-Webbing pattern 58 et Alice US
-Jungle Boots

Armement :

-M16A2
-M79 LAW 



L'ensemble de la tenue en détail :

Je me suis inspiré d'une photo des années 90 où l'on voit des SAS poser avec des soldats colombiens.
La tenue camouflée DPM est constitué d'une chemise et d'un pantalon dits tropicaux (50% coton et 50% polyester) qui sèche rapidement. La coupe est large pour éviter les irritations dut à l'humidité constante. Un bonnie hat et une écharpe filet peuvent compléter l'ensemble. Les chaussures sont des "jungle boots" américaine produites sous licence en Angleterre.



Le "webbing" est une base du pattern 58 avec un assortiment de poches et de bidons américains ALICE, un poncho trouvera sa place dans la poche dorsale dédié. Sur les photos d'origine, on voit parfois trois à quatre poche à gourde.
Sur la photo d'inspiration, le ceinturon anglais pattern58 est remplacée par une ceinture à boucle d'aviation. Le devant de la tenue est laissé libre, il n'y a pas de poches, seules celles de la chemise sont utilisées.
Lors des stages de la "Selection", la recrue SAS veillera à garder avec elle une machette à bout large, un outil indispensable pour construire le fameux "A-frame" et se protéger des serpents. 

tenue, photos et texte de Fabien

Repost 0
Published by MENATOR - dans TENUES
commenter cet article
22 avril 2008 2 22 /04 /avril /2008 09:28

Les français qui rejoignent David Stirling et ses hommes au camp de Kabrit en Janvier 1942 sont équipés à l’anglaise. Je ne sais pas s’il existe une tenue vraiment règlementaire car les SAS ont été équipé à partir de plusieurs stocks d’Egypte et même d’Indes, il ne semble pas que cela fasse parti des priorités des fondateurs du Regiment qui avec les hommes du LRDG partageaient une certaine liberté dans ce domaine.

Nous sommes donc basé sur des photos pour faire un ensemble qui nous parait cohérent et représentatif.



Notre français libre porte le Battle Dress anglais modèle 1937 et la tenue tropicale britannique :

 

Attention, les français ne portent pas le béret sable qui est une fantaisie du groupe reconnu par les autorités militaires anglaises en 1952 seulement.

Les français portent le calot règlementaire anglais avec la dague ailée SAS sur la coté gauche, son emplacement varie selon les photos, je ne sais pas si il y a une position précise.

 

Sur la chemise aertex, les ailes égyptiennes signes de plusieurs missions accomplies, sont portées à gauche. Un short complète cette tenue légère.

Les SAS ont utilisé des sandales en cuir provenant des stocks des gardes frontières Jordaniens et Egyptien. Notre soldat porte les chaussures règlementaires avec des guêtres très pratiques contre le sable.

 

Sur le Battle Dress 37, on voit parfois le brevet parachutiste français modèle 1936 sur la manche gauche et les titres France sur les épaules. Les français portent les ailes à la croix de Lorraine à droite sur la poitrine et les vétérans arborent les ailes égyptiennes à gauche. Il n’y avait pas de pantalon para encore en 1942, ils portaient le modèle 1937.


L’imagerie populaire renvoie souvent l’image de SAS barbues et poussiéreux habillé à l’Arabe. D’après les textes, Le Capitaine Bergé ne tolérait pas ce genre d’excentricité, notre français libre ne porte donc pas un keffieh local mais un chèche populaire dans l’Armée française en Afrique.


Le brelage est le modèle réglementaire britannique. Notre soldat porte la tenue complète pour l’entraînement à savoir casque, porte chargeur, outils de combat et « smallpack »

Lors des raids, les équipages de jeep portent le ceinturon de combat avec l’arme de poing , son porte chargeur et l’étui boussole en permanence. Le reste du brelage composé essentiellement du « smallpack » et de la gourde est à portée en cas d’évacuation rapide du véhicule dut par exemple à un raid aérien.



Les nuits sont froides dans le désert, la sentinelle comme l’équipage de Jeep portent l’ensemble des vêtements chaud de l’Armée Anglaise : « leather jerking », « overcoat » et des vêtements locaux bien entendu.




Notre français libre part à l’entraînement : Il n’a pas encore la célèbre Sten qui n’est entré en service que fin 1941 et n’a pas été distribué aux SAS dans le désert . La Thompson 1928 offre une puissance de feu impressionnante et pour la précision le vieux Lee Enfield MkIII fait encore amplement l’affaire. Les équipages de jeep prenait toujours un fusil pour le tir à longue distance et plusieurs Thompson pour le combat rapproché : Une rafale pour faire baisser les tête, le pied sur l’accélérateur.





Regardez notre série de photos de la reconstitution d’un équipage Jeep de SAS français

Tenue de frog, photos et texte de Fabien
Repost 0
Published by MENATOR - dans TENUES
commenter cet article
3 avril 2008 4 03 /04 /avril /2008 14:40
Chaque "squadron" du 22SAS est formé de quatre "troops" spécialisées dans un domaine.
La "Mountain and arctic troop" évolue dans les climats froids et en montagne. Ses hommes sont donc des spécialistes de ces milieux. Il s'entrainent régulièrement avec d'autres troupes de montagne de pays alliés :
Avec les chasseurs de montagne autrichien dans les Alpes, avec les canadiens et surtout en Norvège.
De nombreux SAS se sont illustrés au cour de compétitions militaire internationales d'escalade et surtout de ski de fond.
Nous vons présenterons prochainement une tenue d'un "trooper" lors d'un entrainement en Norvège à la fin des années 90.

Comme d'habitude avec le "Regiment", les sources photographiques sont rares et généralement anciennes. Nous avons extrapolé avec du matériel professionnel moderne qui nous semble cohérent pour une tenue arctique actuelle.




Kitlist :

- cagoule arctique (systeme particulier)
- bowman
- il manque une paire de lunette de protection
- sous-vêtement grand froid
- gants arctique
- ensemble snowstorm
- gilet d'assaut modulable AMS
- pantalon waterproof 1053 arktis 
- bottes LOWA
 






Il nous manque la neige sur ces photos car hélas les jours blancs se font de plus en plus rare chez nous. Il faut donc parfois aller la chercher plus loin.
Repost 0
Published by MENATOR - dans TENUES
commenter cet article
28 octobre 2007 7 28 /10 /octobre /2007 14:59

Septembre 2007 photos de Christian



Voici la tenue que portaient les SAS français du Capitaine Bergé lors des opérations en Libye en 1942. Les Français sont incorporés dans le régiment SAS de David Stirling. Ce n'est qu'à leur retour en Angleterre en 1943 qu'ils vont former deux régiments distincts le 3eme et 4eme SAS. Dans le desert ils opèrent avec les anglais, on les appelle les français libres.

La tenue légère est en aertex, ils portent le ceinturon léger mais le reste du pako est à portée de main si un avion les prend en chasse, il faut quitter le vécicule rapidement en prenant le nécessaire de survie : eau, rations et dattes sèches.

Le beret sable n'est pas officiel et les français portent le calot avec l'insigne SAS sur le coté gauche. Les ailes égyptienne , qui signifie que ces hommes ont effectué trois missions de guerre, sont portées sur la poitrine à gauche.
L'armement individuel est composé du colt45, de mitrailleuses thompson 1928, un lee enfield mkIII est souvent logé à l'arrière pour un tir de précision. Le matériel italien ou allemand est généralement récupéré.

La jeep est armé de deux vickers K d'aviation jumelées et d'un calibre 50 à l'arrière. Les configurations varient mais ces armes confèrent à l'équipage une puissance de feu extraordinaire. L'espace restant est occupé par les réserves de carburant, d'eau et de munition.





 
Les nuits sont fraîches dans le desert, les hommes s'habillent chaudement. Ils portent leur battle dress mod37 et tout les vetements chaud en dotation à l'époque. Ils utilisent parfois les habits locaux comme on peut le voir sur de nombreuses photos. Bergé cependant n'aimait guère ce genre d'excentricité et les tenues françaises restent très règlementaire.









Cette jeep appartient à Willy, les photos ont été prises par Christian que nous tenons à remercier pour leur acceuil et leur sympathie. Nous avons aussi une pensée pour Théau.

Voici le site de leur groupe : l'ecadron bearn bigorre
La restauration de la jeep SAS de Willy
Repost 0
Published by MENATOR - dans TENUES
commenter cet article
3 octobre 2007 3 03 /10 /octobre /2007 12:58
Kitlist :

- smock SASS
- pantalon arktis 1055 avec modif genouilleres intégrées.
- chest-rig modulable arktis configuration légére.
- bottes lowa
- boonie hat et gant nomex.
- "guillie suit" cameleon de bushrag ( avec modif perso aux jambes et camo ).
- sac 3 days motherlode de camelbak.

armement :

- L96 avec lunette M3 50mm tourelles hautes.
- p226.

petit matos classique tel que carnet de tir, sécateur, cyalume, munition, radio + bowman, matériel de camouflage etc....

il est a noter que les photos sont prises afin de faire rapidement un petit article sur le blog et par là même de me rendre compte de l'efficacité de la guillie.
d'autre photos suivrons ou les modif serons améliorées et finalisées.

il n'y a pas d'ajout de végétation locale sur la guillie sur ces photos, c'est fait volontairement.
de meme , je n'ai pas spécialement cherché a me dissimuler.
il en serait autrement en opé ou en exercice.

la guillie est efficace mais il est préférable d'avoir un petit stock de fibres de jute de différente teinte afin de la modifier celon le terrain.
si les feuilles synthétiques brisent parfaitement la silhouette, la fibre donnera un effet " herbe " qui sera utile en position couché et pour son effet " ligne brisée", de la végétation locale finalisera le camouflage en fonction du lieux.

l'ensemble est très léger a porter mais demande une modification au niveau des jambes afin d'etre plus mobile.
l'encombrement est conséquent lorsqu'on n'a pas l'habitude et un travail particulier est nécessaire lors des déplacements .
la progression est particulièrement difficile dans les zone de végétation dense.


Tenue et texte de Frog, photos prises par Koursk
Repost 0
Published by FROG - dans TENUES
commenter cet article

Articles Récents

Catégories