Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentations

Le 22SAS12 est un groupe de reconstitution de Parachutiste SAS Français Libre et du 22eme régiment SAS anglais. Ce blog présente notre approche particulière de la reconstitution mais il s'adresse aussi à tous les passionnés des SAS. Nous parlons des opérations, des équipements mais aussi de littérature, de cinéma et de l'actualité. Crée en 2006, ce blog est devenu la première source francophone sur le "Regiment" !   
En savoir plus

22SAS12 is a group reenacting WW2 era Free French SAS paratroopers and the modern 22 SAS. This blog presents our particular approach of the reenactment but is also aimed at all people passionate about the SAS. We talk about operations, equipment but also about literature, cinema and the current events. Created in 2006, this blog has become the premier French-speaking source on the "Regiment" !

More information 

Recherche

12 mars 2006 7 12 /03 /mars /2006 02:36

Nouvel incident succeptible d'impliquer le SAS

 Jazaer, Province de Bassora, Irak le 07/03/06 à 21H la police ouvre le feu sur un véhicule qui s'enflamme. Deux corps sont retrouvés calcinés, d'après la presse arabe, il s'agirait de membres des forces spéciales britanniques. Le MOD nie toute implication dans cette nouvelle affaire.

Le capitaine Mushtaq Kadhim, de la police irakienne, explique qu'il a prit en chasse deux voitures suspectes. Leurs occupants étaient des européens en civil, ils ont refusé de se soumettre au contrôle d'identité. Après avoir été percutée, une des voiture s'arrête, s'en suit un échange de tir puis l'embrasement du véhicule. Un troisième occupant a eu le temps de prendre la fuite laissant deux cadavres derrière lui.

Hakim al-Mayyah, le chef de la sécurité de la province de Bassora a confirmé cette déclaration lors d'une conférence de presse. Il a ajouté que cinqs personnes, des civils et des policiers irakiens avaient été blessé durant la confrontation. Le responsable de la sécurité a rappelé à ses alliés anglais de coopérer lors des contrôles et de cesser de circuler en civil. De leur coté, les autorités anglaises en charge de cette province du S-E irakien ont nié toute implication des forces britanniques. Malgré tout, le profit des opérations clandestines du SAS se dessine derrière cette nouvelle affaire...

- Autre incident implicant le SAS à Bassora

Repost 0
Published by MENATOR - dans 2001-2012
commenter cet article
11 février 2006 6 11 /02 /février /2006 01:17

Un C130 britannique explose près de Bagdad.

Le 30 Janvier 2005, un avion de transport du 47 Squadron de la RAF explose au Nord de Bagdad faisant 10 morts. Le MOD se refuse encore à tout commentaire. Le chiffre de 15 morts avait été annoncé par la presse britannique, il est officiellement de 10 tués dont un australien. Avec les membres d'équipages se trouveraient des SAS ce qui expliquerait le silence actuel des autorités anglaises. Il se pourrait aussi que cet australien fasse parti du Regiment car ils y sont nombreux. Deux organisations islamistes affirment avoir détruit l'appareil mais de façon contradictoire: l'une avec un missile Sol-Air l'autre avec une bombe placée à l'intérieur du transporteur.


En savoir plus :

"Snipers" SAS en Irak, opération Malborough :

http://22sas12.over-blog.com/article-1648936.html

Repost 0
Published by MENATOR - dans 2001-2012
commenter cet article
9 février 2006 4 09 /02 /février /2006 16:41

Attaque frontale en Afghanistan

 Les articles sur l'action du SAS sont rares mais Robert Winnet en a publié un dans le "Sunday Time" de Novembre 2003. Il narre une étrange opération effectuée par des SAS fin novembre 2001 contre des positions d' Al-Quaida en Afghanistan.

Les hommes du 22SAS opèrent généralement de façon discrète en petite unité de 4 à 8 "troopers" mais début Novembre 2001il en sera autrement. Après la prise de Kandahar par les forces alliées et le repli des talibans, l'Etat Major a peur de perdre la trace de Ben Laden et décide donc une opération visant à ratisser les montagnes de la zone tribale frontalière du Pakistan avant la fuite de l'ennemi public numéro un.

Une centaine d'hommes du 22SAS soit deux "Squadrons" sont rassemblés sur le tarmac de l'aéroport de Kandahar. Une équipe de 16 personnes du Squadron A opère une mission de reconnaissance afin de trouver un terrain où les avions américain de transport type C130 seront susceptibles de déposer hommes et matériels.

Une zone est repérée à moins d' 1.5 Km de la montagne. Plusieurs "Hercule" déposent des land rover avec à bord de chacun quatre SAS équipés de vision nocturne. Les anglais se dirigent de nuit par navigation satellite vers les positions ennemies qui se trouvent sous le feu des B52 et de leurs bombes pesant jusqu'à 900Kg ! Après cet écrasant bombardement, neuf chasseurs US F16 et F18 frappent de manière plus ciblée les caves et les tranchées. Les Land rovers progressent vers les combattants talibans qui répliquent :

Un officier SAS raconte : On ne voyait pas grand chose et on se fiait au système de navigation informatique pour nous guider. Mais nous avons ensuite entendu les impacts des balles frappant les Land Rovers. Puis des roquettes antichars ont commencé à fuser de partout. Nous avons dû mettre la marche arrière, rapidement, et commencer à déverser un feu nourri.

Les SAS prennent position à 200mètres devant les premières lignes ennemies et commencent un assaut classique d'infanterie : Ces types étaient fous - ils devaient tous être drogués. Ils tenaient leurs AK-47 au-dessus de leurs têtes hors des tranchées et les tournaient dans tous les sens en tirant. Ils avaient apparemment une quantité illimitée de munitions et de grenades, et se rendre était la dernière chose à leur venir en tête. Ils couraient également en tirant vers la ligne de front. C'était comme quelque chose venu de la Première guerre mondiale

La confrontation durera plus de quatre heures, les soldats anglais nettoyants chaque tranchée dans de terribles combats. Le bilan final révèle une triste réalité : malgré le fanatisme et la détermination des combattants talibans, ils ne pourront rien faire face à l'expérience et au professionnalisme des SAS. Ainsi alors que les britanniques n'ont subit que des blessures légères, les "combattants de Dieu" perdent leur position et laissent derrière eux 73 tués. Le constat est flagrant...

On peut toutefois se poser la question de l'utilité de l'emploi de forces spéciales dans des combats d'infanterie. Ce type d'assaut s'est renouvelé récemment en Irak. Ne serait-ce pas une mauvaise utilisation de ressource ou bien traduit-il une carence dans la qualité combative des unités d'infanterie britannique ?


Site Sunday time :

http://www.timesonline.co.uk/

Repost 0
Published by MENATOR - dans 2001-2012
commenter cet article
28 janvier 2006 6 28 /01 /janvier /2006 14:36

SRR

Unité de reconnaissance : SRR

Le 5 Avril 2005, le Ministère de la défense britannique annonce la création d’une nouvelle unité de forces spéciales : SRR  le "Special Reconnaissance Regiment" .

Le but de cette nouvelle unité est de fournir des informations aux commandements des opérations spéciales. Le 22SAS continuera aussi ce genre de mission mais se verra plutôt confiné aux missions d’action. Le SRR peut aussi fournir un soutien aux troupes d’action.

L’emblème représente un casque corinthien et le glaive des opérations spéciales, ce casque symbolise l’anonymat et la discrétion. Le badge ressemble dans la forme au fameux glaive ailé de Stirling. Il partage aussi avec le SAS le même béret de couleur sable.

Les 400 hommes et femmes du groupe proviennent en majorité des unités parachutistes. On a choisi un maximum de personnels d’origine ethnique diversifiée. Ils sont équipés du meilleur équipement actuel avec notamment des drones de type Predator .

Ils travaillent en étroite collaboration avec le SAS partageant la même base de Credenhill. On peut supposer qu’ils sont actuellement en mission en Afghanistan avec l’important déploiement de troupes britanniques de Janvier 2006.

 Le 2 Septembre 2005, les hommes et les femmes du Special Reconnaissance Regiment SRR ont paradé devant les généraux Sir Rob Fry et Sir Mike Jackson et le sécrétaire à la défence John Reid (au centre). Les soldats ont été présenté dans les uniformes de leurs unités d'origine : Royal Navy, Army et RAF montrant ainsi la diversité du SRR.

Les membres de l'unité spéciale ont fièrement présenté leur nouvel emblème. Tout comme les SAS et leurs régiments affiliés, le SRR porte le béret sable.

Photos Cpl Will CRAIG

Pour en savoir plus :

insigne du SAS : http://22sas12.over-blog.com/article-1627732.html

Repost 0
Published by MENATOR - dans 2001-2012
commenter cet article
20 janvier 2006 5 20 /01 /janvier /2006 13:23

Snipers SAS à Bagdad, opération Marlborough

 

Irak Juillet 2005. Il est 8h00, alors que Bagdad se réveille peu à peu, les rues ne sont pas encore envahies par le brouhaha de la circulation, quand soudain, un coup de feu brise cette quiétude matinale. Trois hommes tombent à terre… Un seul coup de feu ?

Un groupe d’hommes armés s’approchent prudemment des corps, il s’agit de soldats du 22SAS. 

 

 

L’opération s’est donc parfaitement déroulée, les trois terroristes ont été éliminé sans dégâts collatéraux. Elle montre à qui en doutait le professionnalisme de ces équipes de contre-terrorisme lorsque les renseignements en aval sont correctement traitées. On pourrait s’interroger sur la question de la médiatisation de l’opération Malborough mais suite aux difficultés que rencontrent les forces de la coalition pour stabiliser l’Irak, il était de bon ton pour le MOD (Ministère de la défense anglais) de soigner son image et de faire un travail de communication. La parution de l’article en Novembre quelques semaines après l’incident de Bassora en Septembre, va dans ce sens.

 

Pour en savoir plus :

-Article original en anglais, Daily Telegraph du 20 Novembre 2005 :

Précédents articles :

-Bassora incident 

-Organisation d’une équipe de tireur selon un ancien SAS : Andy Mc Nab :Point de mire



 Il est rare que les opérations du Regiment soient médiatisées pourtant un spécialiste anglais du Daily telegraph : Sean Rayment a eu accès au déroulement de l’opération Malborough. Voici ce qu’on peut en dire : Le MI6, les services de renseignement extérieur anglais, avaient pu localiser une maison où trois kamikazes se préparaient à passer à l’action. Une équipe de la TFB est dépêché sur place afin de contrer cette menace. La TFB  "Task Force Black " est une unité clandestine regroupant des éléments des forces spéciales américaines et britanniques dans la capitale irakienne. Les renseignements étaient clairs : trois terroristes bardés de ceintures d’explosifs devaient quitter la maison dans la matinée. L’équipe de la TFB, composé d’éléments du 22SAS et de Delta américain, jugeant qu’une intervention en milieu clos serait trop risqué, décide d’abattre les terroristes à la sorti de leur domicile. Une balle en pleine tête évitera tout risque de déclenchement de bombe. Le calibre choisi est le 338 Lapua Magnum tiré à partir de l’Accuracy International AW50 le fusil lourd anglais capable de traiter des cibles à plus de 900 mètres. Quatre groupes sont formés, un pour chaque terroriste plus un en réserve. Le groupe est composé de quatre soldats : un tireur, son observateur et deux hommes en couverture. Une force de réaction rapide d’une dizaine d’hommes dont des spécialistes en désamorçage reste en réserve. Des policiers irakiens sont tenus eux aussi en alerte afin de palier tout mouvement de foule. Tout cet ensemble est sous la surveillance d’un drone américain de type" predator" qui donne des informations en temps réel à la chaîne de commandement. Comme prévu, les terroristes quittent leur demeure, les tireurs sont à l’affût et lorsqu’ils entendent : "stand by" "stand by"  les trois font feu en même temps : un seul et même tir retentit, trois hommes s’écroulent. Avec ce calibre et la précision des tirs, les trois irakiens n’avaient aucune chance et l’équipe dépêché près de leurs corps n’a pu que constater le résultat.

Repost 0
Published by MENATOR - dans 2001-2012
commenter cet article
2 janvier 2006 1 02 /01 /janvier /2006 15:10

Vous avez entendu parler de l'incident de Bassora en Septembre 2005 quand 2 membres du SAS ont été arreté par les autorités irakienne et ensuite délivré par les forces UK. Un blindé léger avait été enflammé par des cocktail molotov et l'image d'un tankiste en flamme envacuant son véhicule avait fait le tour du monde.
Je viens de trouver un reportage de Channel 4 ou l'on voit les images des prisonniers et surtout de leur matos filmé par une chaine arabe bien connu.

Voici donc des photos tirées de ce reportage ou l'on voit l'emport de deux hommes en septembre 2005 :

Repost 0
Published by MENATOR - dans 2001-2012
commenter cet article

Articles Récents

Catégories